Colorado remporte ce Game 5 et garde espoir

par 3 minutes de lecture
Colorado Avalanche
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Il était vital que Colorado l’emporte cette nuit à l’occasion du Game 5 face aux Dallas Stars, c’est chose faite avec une victoire 5-3 et beaucoup de points encourageants avant le Game 6

Contrairement aux autres matchs de cette série, on n’a pas senti qu’il y avait une équipe au-dessus de l’autre dans ce match. C’était une partie très équilibrée et les statistiques peuvent nous le confirmer. 26 tirs pour Dallas et 27 pour Colorado, rarement on a vu un nombre de tirs aussi rapproché lors de ses playoffs.

« Ils (les joueurs de Colorado) sont mis en situation pour vous aider à produire de l’offensive, et ils sont durs avec eux-mêmes lorsqu’ils n’y parviennent pas », a déclaré l’entraîneur du Colorado, Jared Bednar. « J’aime cela personnellement, parce qu’ils s’imposent des normes élevées.

Pareil pour les pourcentages de mises en jeu, avec 40 pour Dallas et 33 pour Colorado. Quand on connait l’importance mentale et tactique des mises en jeu, on voit bien que les deux équipes étaient vraiment concernées par l’évènement.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

Et surement que, enfin, les deux équipes étaient conscientes de l’enjeu de ce match et, de ce fait, il était important de rester dans la partie et de tenter sa chance. Mais là où la concomitance des chiffres s’arrête, c’est au niveau des pénalités, qui, vous allez le voir, a eu énormément d’influence dans ce match.

4 pénalités pour Colorado et 3 pour Dallas, effectivement, on a vu pire dans un match de série. Mais là où la différence est infiniment importante, c’est que sur ses trois pénalités, Dallas a concédé 2 buts. 2 buts inscrits respectivement à la dernière seconde du premier tiers et dans les derniers instants du second.

Un timing encore une fois idéal, car les deux ont permis à Colorado d’égaliser et de marquer juste avant la fin d’une période. Ça installe le doute chez l’adversaire. En tout cas, un grand coup de chapeau aux deux stars du Colorado, Cal Makar et Nathan MacKinnon, qui devaient se racheter de leurs dernières prestations assez catastrophiques, il faut bien le dire.

« C’est évidemment difficile », a déclaré Makar. « Vous jouez un hockey désespéré maintenant. Tout le monde doit jouer sur le fil du rasoir. Vous devez vous battre pour chaque chance que vous avez maintenant, étant donné qu’il s’agit de matchs d’élimination ».

Et du point de vue des gardiens, on a vu plutôt une bonne partie de la part de Alexandar Georgiev dans les cages de Colorado avec un pourcentage d’arrêt de 88,46 %. Pas exceptionnel, mais suffisant pour permettre à son équipe de rester en vie dans cette série.

Et le point plutôt inquiétant pour Dallas, la mauvaise prestation de Jake Oettinger représentée par son but alloué face à Cal Makar, largement évitable pour un gardien de sa trempe, une performance à oublier pour le gardien de Dallas qui devra se racheter sur la Game 6.

« C’est un gars sournois », a déclaré le défenseur de l’Avalanche Jack Johnson. « Vous ne savez pas s’il va à droite ou à gauche. Il peut s’arrêter en un clin d’œil et changer de direction très rapidement. Cela fait des années qu’on le voit danser avec les attaquants à la ligne bleue. Ce qui est difficile, c’est qu’il peut vous surprendre. Mais je veux dire que c’est l’une de ses incroyables capacités, données par Dieu, qu’il puisse patiner comme ça.

Credit Photo : Jerome Miron-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires