Canucks : de mauvais signaux envoyés

par 3 minutes de lecture
canucks
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

À l’approche de la fin de la saison régulière, les Canucks sont en train d’envoyer de mauvais signaux au reste de la ligue.

Avec la possibilité de consolider leur position dans les séries éliminatoire de la Coupe Stanley, une ambition qui a été quelque peu ternie après le match d’hier soir contre les Stars de Dallas. Dans ce qui aurait pu être une opportunité en or pour sécuriser leur place en playoffs, les Canucks sont tombés, non pas à cause d’un manque d’effort, mais plutôt à cause d’une combinaison de problèmes disciplinaires et d’une performance inefficace des équipes spéciales.

Le match, qui s’est terminé par une défaite 3-1 pour les Canucks, a mis en évidence les vulnérabilités actuelles de l’équipe, en particulier dans la gestion des situations de pénalité et dans la capitalisation des opportunités en avantage numérique.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

La soirée des Canucks a été gâchée par une série de pénalités, donnant aux Stars de nombreuses opportunités de capitaliser sur les jeux de puissance, dont ils ont converti deux en buts. Cet aspect du jeu est devenu un point tournant significatif, soulignant les difficultés des Canucks en infériorité numérique—un élément crucial qu’ils doivent aborder s’ils visent un long parcours en playoffs.

L’incapacité de l’équipe à être disciplinée dans des moments critiques du match était évidente, alors qu’ils ont concédé le plus de jeux de puissance en un mois. De plus, leur incapacité à tuer ces pénalités commence à poser problème et leur deux défaites face aux Kings et hier face aux Stars n’engage pas forcement de bonnes choses avant le début des playoffs.

Le momentum avec lequel les équipes arrivent à ce moment là de la saison définit souvent leur capacité à un long parcours en série.

Malgré une certaine résilience, tous ces efforts ont été annulés par des lacunes dans la performance des équipes spéciales, notamment leur unité de jeu de puissance, qui n’a pas réussi à convertir lors de trois occasions.

J.T. Miller, qui a marqué le seul but de Vancouver, a reconnu le besoin d’une meilleure exécution, soulignant que l’équipe doit améliorer sa capacité à pénétrer la défense adverse et à créer des opportunités de marquer de l’intérieur.

« En fin de compte, ils ont probablement été capables d’exécuter leurs équipes spéciales un peu mieux que nous », a déclaré à la presse le Canuck J.T. Miller, le seul buteur de Vancouver. « Nous avons aussi eu nos chances en supériorité numérique, mais je ne pense pas que nous ayons assez de réussite à l’intérieur. En ce qui me concerne, je ne suis pas vraiment en train de créer ou d’animer le jeu en ce moment, donc je dois être meilleur. En tant que leader de l’équipe, je me dois d’être plus exigeant. J’ai souvent l’impression de ne faire qu’un seul match ».

Credit Photo : Bob Frid-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires