Cale Makar en quête d’une statistique peu commune pour un défenseur

par 2 minutes de lecture
par 2 minutes de lecture

Cette semaine, Cale Makar, le défenseur de l’Avalanche du Colorado a ébloui le monde du hockey avec un but victorieux en prolongation absolument incroyable. Personne ne doutait de son talent et ce but a une nouvelle fois montrer que le défenseur aux 126 matchs dans la NHL faisait déjà parti des grands. Avant peut-être d’intégrer le club des très grands. 

En deux saisons pleine, Makar a déjà raflé un titre de rookie de l’année, deux fois dans le top-10 du Trophée Norris, y compris sa deuxième place la saison dernière derrière Adam Fox. Il est tout proche d’avoir une moyenne d’un point par match. Mais où s’arrêtera-t-il ?

Bien sûr l’objectif principal reste de décrocher une Stanley Cup et de continuer à contribuer grandement aux victoire de son équipe. Mais il y a un objectif qui pourrait être atteint dès cette saison et qui pourtant paraissait inatteignable : inscrire 30 buts pour un défenseur.

Difficile mais pas impossible

Après 25 matchs cette saison, il compile déjà 14 buts. De simples calculs vous donnent une saison à 46 buts et une place parmi les tous meilleurs quelque soit la position. Dans l’histoire, il ne sont pas nombreux à l’avoir réussi : Bobby Orr (cinq fois), Paul Coffey (quatre fois), Denis Potvin (trois fois), Ray Bourque, Kevin Hatcher, Doug Wilson, Phil Housley et Mike Green (tous une fois chacun).

Pour tous ces joueurs, ces performances ont été réalisée lors des années 70-80 où le nombre de buts inscrits par match était à un niveau historiquement élevé. Cela montre donc le niveau qu’affiche actuellement Cale Makar.

Si on met de côté d’éventuelles blessures, Cale Makar pourrait bien rejoindre ce club à seulement 23 ans. Et c’est peut-être là que tout le monde doit prendre peur. Il n’est qu’au début de sa carrière et n’a pas encore atteint les meilleures années de sa carrière.

 

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires