Brent Burns on fire avec les Hurricanes

par 3 minutes de lecture
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Dans le match opposant Carolina et Florida, Brent Burns s’est illustré en inscrivant deux buts. Le défenseur est une des pièces majeures des Hurricanes cette année.

Un physique de colosse, une barbe longue comme un lundi matin et une dentition assez originale, voilà ce qui décrirait le défenseur de Carolina Brent Burns. Arrivé en provenance de San Jose en début de saison, le joueur de 38 ans s’est installé en première ligne défensive dans sa nouvelle franchise et ne semble pas décider à laisser sa place.

Après avoir jouer pendant 10 ans avec les Sharks, Burns est arrivé à Carolina avec une réputation de défenseur très offensif. Une réputation justifiée quand on voit que ce même Burns est à 61 points (18 buts, 43 passes) pour sa première saison avec les Hurricanes. Son record en carrière est de 83 points en 2018/19 avec San Jose.

Cette saison là, les Sharks étaient même allés jusqu’en finale de Conférence Ouest. Ils s’étaient inclinés contre les champions de cette année là, les Blues de St-Louis.

Depuis son arrivée dans sa nouvelle franchise, Burns est étincelant sur la glace et apporte un réel climat de confiance au sein de son équipe. Avec les deux buts marqués hier soir, il devient le deuxième défenseur de l’histoire de la NHL à atteindre les 60 points durant la première saison dans une nouvelle franchise. Il passe juste devant un certain Scott Niedermayer, qui avait réalisé la performance en 2005/06 avec les Ducks d’Anaheim.

Rob Brind’amour, l’entrapineur des Hurricanees s’est d’ailleurs exprimé au micro de la NHL après la rencontre, au sujet de Brent Burns :

« Je ne sais pas où est-ce qu’on serait sans lui pour être honnête. Nos défenseurs ont quelque chose de spécial. Et toute la pression qu’on lui met sur tous les secteurs de jeu, et ce mec est meilleur qu’on le pense ou au moins aussi bon. C’est un réel plaisir de l’avoir dans l’équipe avec nous. »

Des mots plus qu’encourageants pour Brent Burns. A l’approche des Playoffs, il est l’un des défenseurs les plus redoutés des 16 équipes qualifiées pour la Stanley Cup. Son aura permettra peut-être à Carolina de faire mieux que son parcours de l’année dernière. Les Hurricanes affronteront les Islanders pour ce premier tour.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires