Belle opération des Panthers qui remportent ce Game 5 sur le score de 3-2

par 3 minutes de lecture
Florida Panthers
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

On sait que celui qui arrive à s’adjuger le match 5 des séries part avec un énorme avantage psychologique pour la Game 6. Et hier soir, les Florida Panthers ont su faire déjouer les Rangers et peuvent rêver d’atteindre la grande finale dès le prochain match

Quel énorme coup réalisé par les Panthers, et quelle déception pour toute l’équipe des Rangers. Pour chacune des deux équipes, c’était le match le plus important de la saison, sûrement. Le vainqueur du Game 5 a maintenant son destin en main et peut s’éviter un irrespirable Game 7.

Le premier tournant du match viendra de la part d’Anton Lundell, le joueur des Panthers donnera l’avantage aux siens grâce à un bon tir du poignet.

« Ce but nous a donné énormément de momentum, s’est réjoui Lundell. Nous avions eu beaucoup de chances en troisième. Nous avons continué de bien travailler en ayant confiance que nous serions éventuellement récompensés. Une fois que nous avons marqué, nous avons continué dans la même veine pour garder l’avance. »

L’entraineur des Panthers, Paul Maurice, a venté les capacités de motivation de Vladimir Tarasenko auprès des jeunes joueurs de l’équipe.

« Il n’a peut-être pas marqué, mais [Tarasenko] a passé le match à discuter avec ces deux jeunes joueurs sur le banc. Il les a préparés pour leur prochaine présence et les a gardés dans le match toute la soirée. Ils ont augmenté leur niveau de jeu plus le match avançait et Vlad a joué un grand rôle dans tout ça. »

C’est Gustav Forsling qui inscrit son troisième but lors de ses séries pour les Panthers, égalisant au milieu du second tiers, lui aussi en transition.

« C’était du jeu très serré. Je n’ai pas réussi un jeu que je réussis 99,9 pour cent du temps », a expliqué Tkachuk en référence à son revirement qui a mené au but premier but du match.

« Ça leur a donné de la vie à un moment où on jouait très bien, a ajouté Tkachuk. J’ai trouvé que nos joueurs ont travaillé très fort lors des présences suivantes pour nous permettre de regagner le rythme. Forsling a alors marqué un très gros but et on a contrôlé le reste du match. »

Gustav Forsling s’est positionné derrière la défense des Rangers avant de recevoir une passe de Sam Bennett et de tromper Igor Shesterkin avec un tir du revers. C’était son quatrième but durant cette campagne de playoffs. Bennett a porté la marque à 3-1 en marquant dans un filet désert, condamnant ainsi les espoirs des Rangers.

Un match 5 à oublier pour New York qui n’a d’autre choix que de réagir et de remporter ce Game 6, qui plus est à l’extérieur.

Credit Photo : Brad Penner-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires