Argent : Chris Pronger met en garde les jeunes joueurs de la NHL

par 3 minutes de lecture
Chris Pronger alerte les jeunes joueurs
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Sur Twitter Chris Pronger alerte les jeunes joueurs sur les risques financiers rencontrés en cours et en fin de carrière.

L’ancien joueur emblématique des Flyers, 5 fois all star, ayant gagné la coupe Stanley avec les Ducks en 2007, âgé aujourd’hui de 47 ans et retiré de la NHL depuis 2012, vient de faire une entrée assez fracassante sur Twitter.

Chris Pronger
En effet fort de son expérience, il tient à mettre en garde les jeunes joueurs sur les risques financiers rencontrés au cours de leur carrière. Il avance qu’environ 50% des joueurs de la NHL en cours et en fin de carrière se retrouvent dans des situations financières compliquées.

Le cas de l’ancien joueur NHL Donald Brashear illustre précisément ce que Chris Pronger met en exergue.
L’ancien joueur de Montréal et Washington notamment a dilapidé quelques 15 millions de dollars amassés durant ses 17 années de carrière NHL.

Quelles en sont les causes selon Chris Pronger?

Souvent les joueurs gagnent très vite beaucoup d’argent alors qu’ils sont très jeunes. Beaucoup n’ont pas les connaissances nécessaires pour gérer cet afflux massif de capitaux et ont tendance à s’enflammer : voitures, maison de luxe, train de vie pharaonique! On dépense l’argent que l’on a sans penser à la retraite ou à la blessure grave, synonyme de retraite précipité et bien souvent non anticipée.

L’entourage peut aussi être source de problème : les amis, la famille, un oncle « comptable », un agent véreux.

Jack Johnson en a fait les frais. Aujourd’hui pensionnaire des Avalanches du Colorado, l’ancien joueur des Pingouins et des Blues Jackets, fort d’un contrat de 30 millons de dollars sur 7 ans, est aujourd’hui ruiné. Il a confié la gestion de sa fortune à ses parents, qui en quelques années l’ont mis sur la paille.

Ne pas négliger également que, souvent, les salaires sont « bruts » , c’est à dire non exonérés des charges fiscales. Quand l’IRS (équivalent de l’URSSAF) vient frapper à votre porte pour réclamer son dû, c’est un peu tard.

Shaquille O’Neal avait déjà sonné l’alarme voici quelques temps se référant à des exemples notoires comme Dennis Rodman, Allen Iverson, ou encore Boris Becker et Ronaldinho…

Espérons qu’avec ce nouveau témoignage, les jeunes sportifs professionnels ainsi que leur entourage seront un peu plus sensibles à cette problématique.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires