Week 9 Redzone: Les Ravens en taille patron!

par 7 minutes de lecture
Week 9 Baltimore Ravens
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – Comme toutes les semaines, la Redzone de la week 9 nous a tenu en haleine pendant près de 7h de foot US. Et comme toutes les semaines, TFA vous résume ce qu’il ne fallait pas manquer!

Pour cette week 9, seulement 10 matchs étaient à l’affiche de la Redzone. Entre les matchs en prime time aux Etats-Unis, le match délocalisé en Allemagne mais aussi les équipes en repos cette semaine, la Redzone était donc relativement réduite. Ce qui n’a pas empêché d’avoir son lot d’enseignements à tirer. Voici donc ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche de cette week 9 de la saison 2023.

Les résultats de la week 9:

(5-3) Pittsburgh Steelers 20 – 16 Tennessee Titans (3-5) Thursday Night Football

(7-2) Kansas City Chiefs 21 – 14 Miami Dolphins (6-3) Match joué à Francfort (Allemagne)

(4-5) Atlanta Falcons 28 – 31 Minnesota Vikings (5-4)

(5-3) Cleveland Browns 27 – 0 Arizona Cardinals (1-8)

(3-5) Green Bay Packers 20 – 3 Los Angeles Rams (3-6)

(2-7) New England Patriots 17 – 20 Washington Commanders (4-5)

(5-4) New Orleans Saints 24 – 17 Chicago Bears (2-7)

(7-2) Baltimore Ravens 37 – 3 Seattle Seahawks (5-3)

(4-4) Houston Texans 39 – 37 Tampa Bay Buccaneers (3-5)

(1-7) Carolina Panthers 13 – 27 Indianapolis Colts (4-5)

(4-5) Las Vegas Raiders 30 – 6 New York Giants (2-7)

(8-1) Philadelphie Eagles 28 – 23 Dallas Cowboys (5-3)

Les moments forts de la week 9:

L’AFC Nord martyrise la NFC Ouest

Deux rencontres de cette week 9 mettaient aux prises une équipe d’AFC Nord face à une équipe de NFC Ouest. Dans les deux duels la sanction fut la même: les pensionnaires du Nord n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires.

C’était l’un des chocs de cette week 9 mais le suspens n’aura pas été au rendez-vous! Les Baltimore Ravens ont une nouvelle fois fait étalage de leur maîtrise défensive et offensive pour s’offrir le scalp des Seahawks qui occupaient la tête de la NFC Ouest. Emmené par un jeu de course explosif qui aura cumulé 298 yards, les Ravens ont lancé un véritable signal à tous leurs adversaires jusqu’à la fin de la saison. Deux semaines après leur démonstration face aux Lions, les Ravens ont prouvé qu’il faudrait compter sur eux jusqu’à la fin de la saison régulière… et peut-être au-delà.

Le deuxième duel de cette week 9 entre l’AFC Nord et la NFC Ouest semblait lui encore plus déséquilibré et les Cleveland Browns ont fait honneur à leur statut de favoris. Efficaces offensivement avec 27 points inscrits derrière un Deshaun Watson plutôt propre pour son retour (19/30, 2TD), les Browns ont surtout retrouver leurs qualités défensives qu’ils nous avaient déjà montré depuis le début de la saison. Pendant cette week 9, ils n’ont pas concédé le moindre point et ont fait vivre un véritable cauchemar au jeune Clayton Tune (11/20, 58 yards, 2 INT) qui vivait sa première titularisation en NFL.

Après la victoire des Steelers ce jeudi et avant la rencontre des Bengals dans la nuit de dimanche à lundi, l’AFC Nord avance encore en force dans cette week 9!

Les Vikings s’imposent dans un océan de blessures

Il était écrit que rien ne serait facile pour les Minnesota Vikings dans cette week 9! Opposés à des Falcons en lutte pour la tête de la division NFC Sud, les joueurs du Minnesota ont du faire face à leurs adversaires mais aussi aux blessures pour aller chercher un cinquième succès dans cette saison NFL 2023.

Au début de la rencontre, Jaren Hall avait été choisi pour faire ses débuts comme quarterback titulaire en raison de la grave blessure la semaine dernière de Kirk Cousins. Malheureusement pour le jeune rookie, sa première apparition n’aura pas duré plus d’un quart-temps en raison d’un choc à la tête. Il sera rejoint quelques instants plus tard à l’infirmerie déjà bien fournie des Vikings par KJ Osborn lui aussi contraint de quitter ses partenaires en raison d’une possible commotion cérébrale.

Mais malgré l’adversité, les Vikings n’ont jamais baissé les bras. Arrivé ce mardi en provenance des Cardinals, Joshua Dobbs a conduit son équipe de main de maître n’hésitant jamais à réaliser des jeux décisifs à l’aide de sa mobilité (7 courses, 66 yards, 1 TD). Menés à deux minutes de la fin, les pensionnaires de NFC Nord ont réussi à retourner la situation grâce à un dernier touchdown de Powell. Et peuvent encore croire aux playoffs malgré l’avalanche de blessures et le sort qui semble s’acharner sur cette franchise!

CJ Stroud et les Texans renversants!

Sur le papier, ce duel de week 9 entre les Houston Texans et les Tampa Bay Buccaneers n’était sans doute pas l’affiche la plus alléchante. Et pourtant, les plus grands matchs peuvent parfois survenir où l’on s’y attend le moins et ce match entre Tampa Bay et Houston en est la preuve parfaite.

Le suspens aura été le maître mot de cet affrontement de week 9! Les Texans et les Buccaneers se sont rendus coup pour coup pendant toute la rencontre et le chassé-croisé n’aura pris fin qu’à 10 secondes du terme de la partie. Mais un homme est encore particulièrement à mettre en lumière: CJ Stroud! Brillant dans toutes ses décisions, calme lorsqu’il le faut, le jeune rookie s’est offert le record de yards à la passe en carrière (470 yards) mais aussi 5 touchdowns sans aucune interception et un drive victorieux avec moins d’une minute au chronomètre. Exceptionnel!

L’une des images fortes de cette week 9 restera aussi sans aucun doute le field goal réussi par le running back des Texans, Dare Ogunbowale! Entré en jeu après la blessure de Fairbairn, l’habituel coureur a réussi un coup de pied qui a permis à son équipe de passer devant au tableau d’affichage dans le 4e quart-temps (33-30). Une performance là aussi exceptionnelle!

Les Eagles accentuent leur avance en tête de division

Le match le plus attendu de cette Redzone de la week 9 a tenu ses promesses pendant de longues minutes. Les Eagles de Philadelphie, qui possédaient le meilleur bilan de toute la ligue avant d’entrer dans cette week 9, devait faire face à leur plus sérieux concurrent pour le titre de la division NFC Est, les Dallas Cowboys. Mais comme souvent depuis ce début de saison 2023, les Eagles ont réussi à jouer sur leurs forces et à s’imposer.

Pourtant, tout ne fut pas toujours simple pendant la rencontre. Menés à la mi-temps, les Eagles ont ensuite du serrer leur défense en deuxième période pour pouvoir s’imposer. Malmenés par une équipe des Cowboys parfois indisciplinée, les finalistes de la saison 2022 ont aussi réussi à installer leur jeu offensif avec leurs multiples menaces. Symbole de cette attaque à plusieurs têtes, les touchdowns de 4 joueurs différents (Hurts, Gainwell, Brown et Smith) qui ont émaillé la rencontre et qui prouvent une nouvelle fois que les Eagles sont dangereux dans tous les compartiments du jeu.

Malgré une dernière incursion dans les 10 yards des Eagles à moins de trente secondes du terme de la rencontre, les Cowboys ne parviendront pas à repasser devant au score. Avec un bilan de 8-1, contre 5-3 pour leurs adversaires du jour, les Eagles se placent confortablement en tête de leur division NFC Est avant un calendrier qui s’annonce relativement difficile le mois prochain.

Crédit photo: Jessica Rapfogel-USA TODAY Sports

 

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires