Week 3 – Ce qu’il faut retenir

par 6 minutes de lecture
Week 3 jalen Hurts demarcus lawrence
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

La week 3 de NFL vient de rendre son verdict ce lundi soir après le match entre les Giants et les Cowboys. L’heure pour nous de vous donner les principaux enseignements de cette troisième semaine de compétition

Les Bills, Buccaneers et Chiefs trébuchent

Trois prétendants au sacre suprême invaincus après deux journées ont tous connu leur première défaite ce dimanche.

Dans un match qui les aura vu dominé territorialement leur adversaire (497 yards contre 212), les Bills ont manqué de réalisme pour faire sauter le verrou des Dolphins. Ce sont donc les floridiens qui sont les premiers à faire chuter des Bills qui avaient pourtant fait forte impression après leurs deux premières sorties (21-19).

Privés de bon nombre de receveurs, les Packers d’Aaron Rodgers et les Buccaneers de Tom Brady nous ont offert un match serré et plutôt cadenassé. Mais la victoire finale revient quand même aux joueurs du Wisconsin (14-12) grâce notamment à une belle performance du rookie Romeo Doubs (8 réceptions, 73 yards et un touchdown). De quoi gâcher le retour de Tom Brady devant son public.

Mais l’upset de la soirée s’est sans doute produit au Lucas Oil Stadium avec une victoire inattendue des Colts sur les Chiefs (20-17). Des Colts apathiques la semaine dernière contre Jacksonville mais qui n’ont rien lâché devant leur public pour infliger la première défaite de la saison aux Chiefs. Avec en prime un dernier drive conclu par la première interception lancée cette saison par Patrick Mahomes. Tout un symbole.

Encore deux équipes invaincues…

Deux équipes restent invaincues après cette week 3 de NFL.

Si les Bills sont tombés, cela veut dire que les Dolphins ont gagné. Les floridiens continuent donc leur petit parcours parfait. Après avoir réalisé l’un des comebacks de l’année la semaine dernière contre les Ravens de Baltimore, les coéquipiers de Tua Tagovailoa, qui fut d’ailleurs bien secoué en fin de première mi-temps, se sont appuyés sur leur défense pour tenir contre Josh Allen et les siens. Un succès à confirmer dès ce jeudi pendant un déplacement périlleux sur le terrain des Bengals de Cincinnati.

Les Eagles n’ont eux non plus toujours pas connu la défaite cette saison. Après avoir montré tout son talent en inscrivant deux touchdowns à la course la semaine passée contre les Vikings, Jalen Hurts a décidé cette semaine de multiplier les gros jeux avec de magnifiques ogives lancées vers ses receveurs. La défense des Commanders fut rapidement dépassé et le match était déjà plié à la mi-temps. Les huit points inscrits par Washington dans le deuxième acte n’y changeront rien (victoire 24-8 des Eagles). Fly Eagles Fly !

… et deux qui n’ont toujours pas gagné

Après cette week 3, 30 des 32 franchises NFL ont déjà connu le succès ce qui n’était arrivé qu’une seule fois, en 2012, sur ces vingt dernières saisons NFL. Cela nous laisse tout de même deux franchises sans le moindre succès.

On le savait avant même le début de la saison, cela allait être difficile cette année pour les Texans de Houston. Ils ne sont pourtant pas passer loin du succès sur le terrain des Bears mais une interception lancée par David Mills dans les deux dernières minutes de jeu a scellé le sort de ce match après un field goal réussi par les Bears (23-20). Houston pourra tout de même se rassurer en se rappelant qu’ils ne sont pas à cette heure le pire bilan de la ligue.

Car si les Texans ont réussi à aller chercher un match nul dans leurs trois premiers matchs, ce n’est pas le cas des Raiders qui eux sont bien à trois défaites. Après trois quart-temps complètement ratés face aux Titans, les coéquipiers de Derek Carr ont pourtant cru pouvoir réaliser un comeback. Mais leur conversion à deux points tentée ne trouvera jamais la end-zone et les Raiders repartent avec une nouvelle défaite du Tennessee (24-22). Peu encourageant lorsque l’on connait la difficulté de la division des Raiders.

Impressionnant Lamar

Impossible de parler de cette week 3 sans revenir sur la performance encore une fois exceptionnelle de Lamar Jackson. Surmotivé après sa non-prolongation de contrat de l’été, le quaterback de 25 ans nous offre un récital chaque semaine.

Si cela n’avait pas suffit la semaine passée à cause d’un comeback improbable des Dolphins, rien n’a empêché Lamar Jackson d’emmener les siens vers la victoire contre les Patriots (37-26). Au passage, Lamar Jackson devient le premier joueur de l’histoire à courir plus de 100 yards et à lancer au moins trois touchdowns dans deux matchs consécutifs. Lamar Jackson est loin d’avoir fini de faire parler de lui cette saison.

L’action de la week 3 : le butt kick

C’est l’action insolite qui a fait le tour des réseaux sociaux. Après le fameux « butt fumble » de Mark Sanchez lors du match de Thanksgiving 2012, les Dolphins nous ont inventé le « butt kick » ce dimanche.

Il ne reste que quelques petites minutes à jouer dans la rencontre entre les Dolphins et les Bills. Miami mène alors 21-17 mais voit les Bills être de plus en plus pressants. Les Dolphins parviennent à récupérer le ballon juste devant leur en-but mais ne parviennent pas à reprendre du terrain sur le drive suivant. Thomas Morstead est alors obligé de dégager depuis sa end-zone. Un coup de pied qui percutera les fesses de son coéquipier avant de finir sa route derrière la end-zone.

Les Bills marqueront donc deux points pour un safety à cette occasion mais cela n’empêchera pas la victoire des Dolphins sur les Bills (21-19). Sans aucun doute l’une des images insolites de cette week 3 et de cette saison NFL.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires