Week 15: Le résumé de la Redzone

par 8 minutes de lecture
Week 15 James Cook
par 8 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – La week 15 se poursuivait ce dimanche avec 10 matchs au programme de la Redzone. Si vous n’avez pas pu tout suivre, la rédaction de TFA vous résume ce qu’il ne fallait pas manquer.

Après une victoire historique des Raiders ce jeudi en ouverture de la week 15 puis un triptyque de rencontres entre prétendants aux playoffs ce samedi, la quinzième semaine de compétition se poursuivait ce dimanche avec le traditionnel Redzone qui nous proposait 10 matchs en simultané. Qui a brillé? Qui a déçu? Voici tout ce qu’il ne fallait pas manquer dans cette nouvelle soirée de NFL.

Les résultats de la week 15:

(6-8) Las Vegas Raiders 63 – 21 Los Angeles Chargers (5-9) Thursday Night Football

(8-6) Cincinnati Bengals 27 – 24 Minnesota Vikings (7-7) après prolongations / Match joué samedi

(8-6) Indianapolis Colts 30 – 13 Pittsburgh Steelers (7-7) Match joué samedi

(10-4) Detroit Lions 42 – 17 Denver Broncos (7-7) Match joué samedi

(9-5) Cleveland Browns 20 – 17 Chicago Bears (5-9)

(6-8) Green Bay Packers 20 – 34 Tampa Bay Buccaneers (7-7)

(6-8) Tennessee Titans 16 – 19 Houston Texans (8-6) après prolongations

(10-4) Miami Dolphins 30 – 0 New York Jets (5-9)

(3-11) New England Patriots 17 – 27 Kansas City Chiefs (9-5)

(7-7) New Orleans Saints 24 – 6 New York Giants (5-9)

(2-12) Carolina Panthers 9 – 7 Atlanta Falcons (6-8)

(7-7) Los Angeles Rams 28 – 20 Washington Commanders (4-10)

(3-11) Arizona Cardinals 29 – 45 San Francisco 49ers (11-3)

(8-6) Buffalo Bills 31 – 10 Dallas Cowboys (10-4)

Les faits marquants de la week 15:

Les Cowboys laissent les 49ers en tête de la NFC

Un duel à distance était engagé dans cette week 15 pour la tête de la NFC entre des Cowboys qui devaient se frotter à des Bills qui retrouvent la forme depuis plusieurs semaines et les 49ers de San Francisco qui devaient eux faire face à un duel de division NFC Ouest face aux Cardinals de l’Arizona.

Alors qu’ils restaient sur 5 victoires dont plusieurs très convaincantes, les Dallas Cowboys ont été complètement éteints par les Bills de Buffalo. Usant du jeu de course comme arme principale avec notamment un James Cook (221 yards, 2TD) sur tous les fronts, les Bills ont monopolisé le ballon mais se sont aussi montré agressifs en défense pour dominer une attaque des Cowboys qui fait habituellement partie des toutes meilleures de la NFL. Dans un match très tendu entre les deux équipes et marqué par de nombreuses pénalités pour brutalité, les Bills sortent nettement vainqueurs et peuvent plus que jamais croire aux playoffs.

Les 49ers de San Francisco ne se sont de leur côté pas fait prier pour aller chercher une 11e victoire de rang cette saison dans un match globalement maîtrisé par les coéquipiers de Brock Purdy avec à la clé trois nouveaux touchdowns pour Christian McCaffrey. Résultat: les 49ers prennent seuls la tête de la NFC après cette week 15 en attendant le match des Eagles prévu dans la nuit de lundi à mardi et remportent leur division NFC Ouest. De leur côté, les Dallas Cowboys pourront se consoler avec la certitude de se qualifier en playoffs à la fin de la saison régulière. Reste maintenant à savoir à quelle place!

Les Dolphins et les Chiefs maintiennent la pression sur Baltimore

Cette week 15 était l’occasion pour les Dolphins de Miami et pour les Chiefs de Kansas City de mettre un peu de pression aux Ravens de Baltimore dans la course au first seed de l’AFC. Une occasion que n’ont pas laissé passer les deux franchises.

Pourtant cette week 15 pouvait avoir des allures de piège pour les Miami Dolphins qui avaient perdus de manière surprenante il y a 6 jours et qui affrontaient des rivaux de division, les Jets de New York, qui sortaient eux d’une victoire. Mais même privés de Tyreek Hill, les Dolphins ont roulé sur la défense habituellement solide des Jets. Tagovailoa fut excellent à 21/24 à la passe, Jaylen Waddle a cumulé 142 yards en réception et Raheem Mostert a ajouté son 19e et 20e touchdown personnel de l’année pour une victoire sans trembler sur le score de 30-0!

Pour les Chiefs de Kansas City, la victoire fut plus longue à se dessiner sur le terrain des Patriots pourtant déjà éliminés. Après une interception sur Mahomes, les hommes de Bill Belichick ont pris un temps les devants. Mais rapidement, l’attaque des Chiefs a réussi à reprendre le dessus et la deuxième mi-temps fut bien mieux maîtrisée par les Chiefs. Après deux défaites de suite, les Chiefs retrouvent donc le chemin de la victoire lors de cette week 15 et font un pas énorme vers un nouveau titre de division AFC Ouest à la fin de cette saison 2023.

Les Falcons laissent filer les Buccaneers et les Saints

Avant le début de cette week 15, trois équipes se partageaient la tête de la NFC Sud avec un bilan équivalent de 6 victoires pour 7 défaites. Si les Buccaneers avaient fort à faire en déplacement face aux Packers et que les Saints devaient éviter la hype Tommy DeVito, les Falcons eux avaient rendez-vous avec l’équipe la plus faible de ce début de saison. Et pourtant…

Et pourtant ce sont bien les Falcons d’Atlanta qui ont laissé des plumes dans cette week 15! Dans un stade de Caroline du Nord presque vide et sous une pluie battante, les joueurs d’Atlanta n’ont jamais trouvé la bonne carburation et ont payé cher leurs erreurs à l’instar de ce fumble et de cette interception lancée par Desmond Ridder (12/20, 152 yards, 1 TD, 1 INT) dans le dernier quart-temps. Sans jamais franchir la ligne d’en but adverse, les Panthers s’offrent un deuxième succès dans cette saison 2023. Pour les Falcons, cette défaite pourrait coûter chère, très chère même.

D’autant plus cher que dans le même temps les Tampa Bay Buccaneers se sont offerts une victoire convaincante au Lambeau Field. Conduits par un Baker Mayfield au plus que parfait (22/28, 381 yards, 4TD) et par un Rachaad White toujours aussi impliqué (139 yards au total), les Buccaneers n’ont jamais vraiment tremblé face à des Packers qui ont sans doute perdu gros dans ces deux dernières semaines de compétition. Attendus en fond de classement, les Buccaneers sont toujours en tête de leur division, et avec un bilan équilibré cette fois-ci, au sortir de cette week 15.

Cependant, les Buccaneers restent sous la menace des Saints de la Nouvelle-Orléans qui n’ont pas flancher sur leur terrain face aux Giants de New York. Peu inspirés lors de la première période de la rencontre, les Saints se sont avant tout reposer, comme souvent, sur leur défense pour étouffer un Tommy DeVito qui aura souvent gouté au gazon avec 7 sacks contre lui. La deuxième période sera de meilleure facture pour l’attaque des Saints qui se rassure un peu avant deux déplacements qui compteront énormément face aux Rams et… aux Buccaneers de Tampa Bay.

Les Browns et les Texans, rois du comeback

Cette week 15 aurait pu voir deux nouvelles grosses surprises tant les Browns et les Texans, deux équipes en lutte pour une place en playoffs au terme de cette saison régulière 2023, étaient mal embarquées dans leur confrontation respective. Mais, au bout du suspens, les deux franchises ont maintenu intactes leurs chances de participation à la post-saison.

Avant cette week 15, les Bears de Chicago avaient annoncé vouloir créer la surprise en cette fin de saison. Ils n’ont pas été loin de donner corps à leurs paroles tant ils ont longtemps dominés les Browns de Cleveland. Mais ces derniers ont pu compter sur une doublette Cooper – Njoku qui cumulent 213 yards à eux deux pour se sortir de l’ornière et malgré un Joe Flacco pas toujours très inspiré dans ses décisions comme le montre ses trois interceptions concédés. A 30 secondes de la fin, Dustin Hopkins offre donc la victoire aux siens et permet de maintenir la pression sur les Ravens pour la tête de l’AFC Nord.

Cette week 15 avait tout du piège aussi pour les Texans de Houston privés de nombreux joueurs et qui faisaient face à un adversaire de division regonflé à bloc après sa victoire de la semaine dernière sur les Dolphins de Miami. Privés de leur maître à jouer CJ Stroud, les Texans ont mis très longtemps avant de trouver leurs marques offensivement et auront du attendre les 7 dernières minutes pour pouvoir enfin scorer un touchdown. Une réalisation qui leur permettra de rejoindre la prolongation et de laisser le soin au héros du jour, Ka’imi Fairbairn, de conclure l’affaire.

Crédit photo: Gregory Fisher-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires