Week 13 NFL 2023 : le résumé de la red zone

par 10 minutes de lecture
NFL REDZONE
par 10 minutes de lecture
Enlever la pub

Comme chaque semaine, la rédaction vous propose de parcourir les moments forts des matchs de la Red Zone de la NFL. Prenez place et savourez le résumé de la week 1.

Résultats des matchs de la week 13 NFL :

(6-6) Dallas Cowboys 41 – 35 Seattle Seahawks (9-3) Thursday Night Football

(4-8) Tennessee Titans 28 – 31 Indianapolis Colts (7-5) après prolongation

(4-8) New York Jets 8 –  13 Atlanta Falcons (6-6)

(5-7) New Orleans Saints 28 – 33 Detroit Lions (9-3)

(7-5) Houston Texans 22 – 17 Denver Broncos (6-6)

(2-10) New England Patriots 0 – 6 Los Angeles Chargers (5-7)

(7-5) Pittsburgh Steelers 10 – 27 Arizona Cardinals (3-10)

(4-9) Washington Commanders 15 – 45 Miami Dolphins (9-3)

(5-7) Tampa Bay Buccaneers 21 – 18 Carolina Panthers (1-11)

(10-2) Philadelphia Eagles 19 – 42 San Francisco 49ers (9-3)

(6-6) Los Angeles Rams 36 – 19 Cleveland Browns (7-5)

Les moments forts de la week 13 en NFL :

Les Colts s’imposent en titans en prolongation

Le match commence très fort pour les Titans, munis de leur quarterback rookie, Will Levis. En effet, le jeu au sol de Tennessee est écrasant avec un Derrick Henry ouvrant le score. La réaction est présente du côté d’Indianapolis avec un Gardner Minshew trouvant Alec Pierce pour un touchdown de 36 yards.

Derrick Henry rajoute un touchdown pour les Titans après un field goal en fin de premier quart temps. Tennessee mène 10-7. Les Colts réagissent ensuite sans réaction de la franchise localisée à Nashville. Indianpolis enchaîne trois field goals avant de retrouver la end zone lors du troisième quart sur un touchdown des équipes spéciales. Grant Stuard retourne un punt bloqué pour 18 yards.

Cependant, la défense des Titans abdique sur la PAT. La défense a retourner le ballon pour prendre deux points. Les Colts décident de passer le compteur de field goals bloqués à deux avec ce nouveau field goal bloqué mais pas retourné.

Les Titans parviennent à égaliser en fin de match forçant ainsi une prolongation à domicile. Les Titans remportent le pile ou face pour recevoir la première possession. Ce drive se finit en field goal donnant ainsi une chance à Indianapolis de gagner le match. Le drive se passe justement bien vu que les Colts remportent le match sur un touchdown.

Indianapolis remporte la rencontre 31-28 en prolongation.

Les Jets stoppés en plein vol

Ce n’était pas le match le plus offensif de cette red zone. En effet, il aura fallu attendre la fin du premier quart temps pour voir les premiers points s’afficher… sur un safety. Oui oui, New York ouvre le score, 2-0 sur un safety en fin de quart temps.

Après une attaque sur le frein à main, les Falcons réagissent avec une passe de Desmond Ridder sur MyCole Pruitt. La mi-temps se termine sur un field goal de New York puis d’Atlanta. Le score est de 10-5 pour les Falcons.

Le troisième quart temps prend la même tournure que le précédent avec des field goals inscrits par Greg Zuerlein et Younghoe Koo. Ce math se termine donc sans aucun point lors du dernier quart temps. Les Falcons remportent donc le match 13-8.

La remontada de peu

Les Saints ne font pas le début de match idéal lors de ce match à domicile avec une attaque des Lions explosive. En effet, lors du premier quart temps, c’est pas moins de trois touchdowns qui ont été encaissés par la défense des Saints. David Montgomery, Sam LaPorta et Amon-Ra St Brown à la réalisation.

C’est au deuxième quart temps que la Nouvelle Orléans tente d’entamer une remontada avec un touchdown de Jimmy Graham. Les Lions rentrent au vestiaire avec un field goal inscrit et un score largement favorable de 24-7.

Les Saints ressortent des vestiaires en continuant leur remontée avec Alvin Kamara et Chris Olave pour la réalisation.

Les Lions tentent de survivre à ce Momentum des Saints avec un field goal puis un touchdown de Jameson Williams. Les Saints n’abdiquent pas avec, malgré une sortie de leur quarterback, Derek Carr, avec le doublé pour Alvin Kamara réduisant l’écart de cinq points. 33-28 pour Detroit.

Crédit: Stephen Lew-USA TODAY Sports

Les Texans domptent les turnovers

Ce match est crucial pour la course à la Wild Card entre les deux équipes à six victoires avant le match. La rencontre tourne vite à l’avantage de Houston avec 13 points sans réponse. Dameon Pierce a été à la réalisation du touchdown sur une courte course. Denver ne rentrera pas bredouille au vestiaires après un field goal inscrit.

Les Broncos se lancent finalement dans le match après un nouveau field goal des Texans avec un touchdown de Courtland Sutton sur une passe de Russell Wilson.

Le quatrième quart temps promet après cette remontée à une possession. Houston inscrit un touchdown mais voit derrière la réponse de Denver. A noter que Russell Wilson a été auteur de turnovers dans cette deuxième partie de match compliquant sérieusement les choses pour Denver.

Le rêve de victoire des Broncos se voit être utopique après l’interception dans la end zone à 30 secondes de la fin. Les Texans remportent ce match, 22-17.

Des Chargers en manque d’intensité malgré une victoire

Le « match de la déprime » a vu le jour du côté de New England. On assiste à un match où l’attaque n’est pas reine du match. En effet, le premier quart temps est (trop) calme avec 0 points inscrits.

Le match se « débloque » avec deux field goals de Cameron Dicker lors du deuxième quart temps. Et après ce dernier coup de pied donnant une avance de 6-0 aux Chargers, plus rien ne s’est produit au Gilette Stadium. Les attaques de Bailey Zappe Et Justin Herbert n’inscrivent pas le moindre point lors de cette deuxième mi-temps.

Le score final est de 6-0 pour les Chargers. Oui oui, vous avez bien lus, 6-0 en faveur de Los Angeles. Cameron Dicker aura donc marqué 100% des points dans ce match passionnant.

Pittsburgh prend l’orage

Les deux équipes sont frileuses offensivement avec deux field goals respectifs pour commencer cette rencontre. La suite du premier quart temps et le deuxième sont purement défensifs avec des défenses arrêtant les drives adverses. Les oiseaux de l’Arizona parviennent tout de même à rentrer (longtemps) au vestiaire avec l’avantage suite à un touchdown de Trey McBride.

Ensuite, les détails vont être épargnés, mais le match prend du temps à reprendre suite à une météo défavorable à Pittsburgh. Le match reprend finalement avec un touchdown de James Conner donnant une avance de 17-3 à Arizona. Cependant, la météo fait des siennes et retarde une nouvelle fois le déroulement de ce match.

Le quatrième quart temps arrive, sans interruption orage cette fois-ci, et Arizona semble s’assurer une victoire torrentielle avec le doublé pour James Conner. Diontae Johnson donne un maigre espoir aux Steelers avec leur premier touchdown de la partie. Le match se conclu donc sur le lourd score de 27-10 pour les Cardinals sous l’orage pennsylvanien.

Crédit: Charles LeClaire-USA TODAY Sports

Les Dolphins nagent au sommet de l’AFC East

Les Dolphins se rapprochent du titre de division après cette nouvelle victoire. Le premier quart temps est une boucherie de la part de Miami avec deux touchdowns et un field goal, respectivement inscrits par Tyreek Hill en attaque, Jason Sanders en équipes spéciales et Andrew Van Ginkel en défense avec un pick 6.

Sam Howell ouvre le compteur de Washington avec un touchdown à la course. Cela n’empêche pas aux Dolphins d’en remettre une couche avec le doublé pour Tyreek Hill sur 60 yards et Raheem Mostert sur une course.

Devon Achane avait, lui aussi, soif d’un doublé. Et bien c’est chose faite au cours des deux derniers quart temps pour le joueur des Dolphins. Sam Howell s’est lui aussi offert un doublé à la course dans la défaite.

Crédit: Geoff Burke-USA TODAY Sports

Le navire trouve bon port dans la baie de Tampa

Un duel de la NFC South est au programme de la seconde partie de ce red zone NFL. Les deux équipes jouent un jeu très défensif malgré l’ouverture du score par Rachaad White sur un touchdown à la course. Les Panthers de Bryce Young réagissent sur un field goal inscrit par Eddy Pineiro.

Chuba Hubbard permet de donner espoir aux Panthers prenant ainsi l’avantage dans cette rencontre à la suite de ce touchdown. La célébration aura été de courte durée vu que seulement dix secondes plus tard, c’est Mike Evans qui inscrit un touchdown sur une passe de Baker Mayfield.

Chris Godwin vient donner une avance presque décisive de 11 points aux Buccaneers. Ce sera sans compter sur Chuba Hubbard pour le doublé avec une conversion à deux points réussie par Bryce Young. Trois points d’avance pour Tampa. Le match se termine donc par une victoire de Tampa Bay à domicile, 21-18.

Crédit: Kim Klement Neitzel-USA TODAY Sports

La ruée à l’Est

Le choc de la soirée se passe entre deux des meilleures équipes de la NFL. Les Eagles prennent directement les commandes du match sur deux field goals inscrits lors du premier quart temps, sans réaction des 49ers derrière. Il aura fallut attendre le deuxième quart pour voir un touchdown de Brandon Aiyuk, controversé sur sa validation ou non à cause d’une balle bougeant avec un contact avec le sol.

Philadelphie ne se relève pas et encaisse un touchdown au sol de Christian McCaffrey. Deebo Samuel en rajoute une couche sur un touchdown au début du troisième quart temps. Jalen Hurts tente de garder les Eagles vivants mais Deebo Samuel vient donner une vraie opportunité de victoire à San Francisco sur un long touchdown de 48 yards. Les 49ers mènent 28-13.

Jennings vient sceller ce match avec un nouveau touchdown tournant le match à l’humiliation. DeVonta Smith inscrit un touchdown pour les Eagles mais Deebo Samuel en rajoute une couche poussant le match à une domination totale. Les 49ers l’emportent largement face aux Eagles, 42-19.

Crédit: Bill Streicher-USA TODAY Sports

Le coup de bélier des Rams

La rencontre entre Rams et Browns marque le retour de Joe Flacco en NFL. Il a d’ailleurs converti son premier drive de la saison en touchdown sur une passe pour Jerome Ford. Les Rams prennent ensuite le controle de la rencontre avec deux possessions décisives sur un field goal et un très beau touchdown de 70 yards par Puka Nacua.

Deux field goals ont vu le jour dans les deux dernières minutes de la mi-temps donnant ainsi l’avantage à Los Angeles avant de se diriger vers les vestiaires.

Dustin Hopkins et les Browns ont ajouté trois points à leur compteur. Suite à un excellent drive avec un Puka Nacua de retour, les Rams ont inscrit un touchdown avec Demarcus Robinson. 20-13 pour L.A. Harrison Bryant redonne de l’espoir à Cleveland sur un touchdown. En revanche, il ne faut pas compter sur Dustin Hopkins pour donner de l’espoir aux Browns avec le PAT manqué faisant ainsi un écart d’un seul point entre les deux équipes.

Les Rams se rassurent avec un touchdown de Cooper Kupp à moins de quatre minutes du terme du match. Les Browns ne parviennent pas à marquer de point offrant le ballon aux Rams. Kyren Williams en rajoute une couche après un turnover sur Joe Flacco. Un safety vient clôturer le match remporté par les Rams, 36-19.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires