Week 12 Redzone: Après les Chiefs, les Eagles s’offrent les Bills!

par 11 minutes de lecture
Jalen Hurts week 12
par 11 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – Comme toutes les semaines la Redzone NFL se tenait ce dimanche. Voici ce qu’il ne fallait pas manquer des 10 matchs de la week 12 programmés ce dimanche.

Alors que la fin de la saison régulière approche à grand pas et que cette week 12 marque les deux tiers de la saison régulière, la NFL nous offrait un nouveau rendez-vous hebdomadaire ce dimanche avec la traditionnelle Redzone et ses 10 matchs à suivre. Si vous n’avez pas pu regarder l’ensemble des rencontres, la rédaction de TFA vous offre un tour d’horizon des moments clés de ces matchs de la douzième semaine de compétition.

Les résultats de la week 12:

(8-3) Detroit Lions 22 – 29 Green Bay Packers (5-6) Match de Thanksgiving

(8-3) Dallas Cowboys 45 – 10 Washington Commanders (4-8) Match de Thanksgiving

(8-3) San Francisco 49ers 31 – 13 Seattle Sehawks (6-5) Match de Thanksgiving

(4-7) New York Jets 13 – 34 Miami Dolphins (8-3) Match du Black Friday

(5-6) Atlanta Falcons 24 – 15 New Orleans Saints (5-6)

(5-6) Cincinnati Bengals 10 – 16 Pittsburgh Steelers (7-4)

(4-7) Tennessee Titans 17 – 10 Carolina Panthers (1-10)

(6-5) Indianapolis Colts 27 – 20 Tampa Bay Buccaneers (4-7)

(4-8) New York Giants 10 – 7 New England Patriots (2-9)

(6-5) Houston Texans 21 – 24 Jacksonville Jaguars (8-3)

(6-5) Denver Broncos 29 – 12 Cleveland Browns (7-4)

(2-10) Arizona Cardinals 14 – 37 Los Angeles Rams (5-6)

(5-7) Las Vegas Raiders 17 – 31 Kansas City Chiefs (8-3)

(10-1) Philadelphie Eagles 37 – 34 Buffalo Bills (6-6) après prolongations

Les moments clés de la week 12

Les Eagles remportent un match passionnant

Une semaine après leur retentissante victoire face aux Chiefs de Kansas City, les Philadelphie Eagles étaient opposés aux Bills de Buffalo dans ce qui ressemblait fort au choc de cette week 12 de NFL.

Très tôt dans la rencontre, la défense des Bills de Buffalo s’est mise en place et n’a pas relâché son etreinte pendant les 30 premières minutes de la rencontre. Sous une pluie battante favorisant les approximations, l’attaque des Eagles fut complètement étouffée. Malgré un touchdown, à la mi-temps, Jalen Hurts n’avait converti que 4 de ses 11 passes tentées pour un gain très faible de 33 yards et une interception. Une défense des Bills qui a également forcé deux turnovers et qui ne se faisait pas prier pour donner des munitions nombreuses à Josh Allen qui franchisait déjà la barre des 200 yards à la pause.

La suite du match sera beaucoup plus débridée! Dos au mur lors de cette week 12, les Eagles de Philadelphie vont peu à peu trouver des solutions dans la défense des Bills ce qui permettra aux Eagles de rester au contact de leur adversaire du soir. De leur côté, les Bills continuent leur travail de sape au sol avec un Josh Allen intenable dans ce domaine pendant une très grande partie de la rencontre. Le match entre alors dans ses 13 dernières minutes et rien est joué (24-21 pour les Bills).

Les Eagles se font de plus en plus pressants défensivement et Josh Allen a toutes les peines du monde à trouver des solutions le forçant ainsi à lancer une nouvelle interception dans un 8e match consécutif cette saison. En face, les Eagles parviennent à scorer même sur des situations délicates comme cette 3e tentative et 15 yards convertie pour un touchdown qui donne l’avantage aux Eagles!

Menés au score dans cette week 12 avec 7 minutes restants au chronomètre, les Bills vont réaliser un drive long en alternant les différents coureurs (Cook, Murray). Mais c’est finalement Gabe Davis qui sera trouvé sur une passe tendue de Josh Allen. Les Bills reprennent les commandes à moins de deux minutes du terme. Deux minutes qui suffiront aux Eagles pour remonter jusqu’à la mi terrain afin d’offrir un chance lointaine à Jake Elliott! Le kicker ne tremblera pas malgré les difficiles conditions météo et la longue distance et enverra les deux équipes en prolongations.

Des prolongations qui seront fatales aux Bills! Les coéquipiers de Josh Allen doivent se contenter d’un field goal mais sur le drive suivant, les Eagles remontent tout le terrain et c’est Jalen Hurts en personne qui va offrir la 10e victoire de la saison aux siens au terme d’un match épique. Les Bills de leur côté se retrouvent avec un bilan équilibré après cette week 12!

Les Chiefs en mode diesel

Mandatory Credit: Stephen R. Sylvanie-USA TODAY Sports

On le sait, et on ne cesse de le répéter, les matchs de division sont souvent plus disputés que le classement des deux équipes dans la ligue ne peut le laisser paraître de prime abord. Le déplacement des Chiefs de Kansas City dans le Nevada lors de cette week 12 pour affronter les Raiders de Las Vegas fut une nouvelle preuve qu’aucun match n’est gagné d’avance et encore moins avec ces Raiders qui ont décidément repris du poil de la bête depuis le licenciement de leur ancien entraîneur Josh McDaniels.

Les Raiders de Las Vegas vont rapidement donner de l’espoir à leurs fans! Défensivement, les joueurs du Nevada parviennent dans un premier temps à contenir les assauts d’un Patrick Mahomes qui ne réussira à gagner une première tentative qu’au milieu du deuxième quart-temps. Offensivement, les Raiders se montrent aussi à leur avantage et prennent même un avantage de 14 points après un touchdown superbe à la course de Josh Jacobs sur plus de 60 yards.

Mais les Chiefs de Kansas City, champions en titre, n’allaient pas rendre les armes si facilement! En deux drives avant la pause, les coéquipiers de Patrick Mahomes recollaient au score avant de prendre l’avantage au tout début du troisième quart-temps. Un avantage que les hommes d’Andy Reid ne feront qu’accentuer au fil des minutes ne laissant que peu d’espoirs pour un éventuel retour dans la partie des Raiders.

Avec cette nouvelle victoire lors de la week 12, les Chiefs de Kansas City évitent le retour de leurs concurrents directs dans la division et peuvent même continuer raisonnablement à croire à une possible première place de la conférence AFC à la fin de la saison régulière.

Les Falcons prennent la tête de la NFC Sud

Mandatory Credit: Brett Davis-USA TODAY Sports

C’était un choc au sommet de la NFC Sud que nous proposait cette week 12 avec un affrontement entre les Saints de la Nouvelle-Orléans, qui occupaient jusqu’à ce jour la tête de leur division, et les Falcons d’Atlanta qui se plaçaient en seconde position avant ce duel très important pour la suite de la saison des deux franchises. Mais dans une soirée dans laquelle les deux quarterbacks n’auront pas vraiment brillé, les Falcons ressortent vainqueurs en s’emparent après cette week 12 de la tête de la division.

Malgré un Desmond Ridder encore très loin d’être étincelant (13/21, 168 yards, 1TD, 2 interceptions), les Falcons ont assuré l’essentiel notamment grâce à un jeu de course qui aura dominé la défense des Saints pendant presque la totalité de la partie avec pas moins de 228 yards amassés par les coureurs de la franchise de Géorgie. Fer de lance de cette attaque, le feu follet rookie Bijan Robinson termine la rencontre avec 123 yards gagnés au total mais aussi deux touchdowns inscrit. A noter aussi l’excellent Jessie Bates avec un pick 6 et un fumble provoqué à son actif.

Du côté des Saints, la défense a parfois su montrer de bonnes choses à l’instar des deux interceptions réussies par Tyrann Mathieu. Mais comme trop souvent depuis le début de cette saison 2023, les Saints ont cruellement manqué de réalisme offensif lors de ce duel de week 12. Un chiffre exprime parfaitement cette indigence offensive: les joueurs de Dennis Allen n’ont pas inscrit le moindre touchdown en cinq incursions dans la red zone des Falcons. Tous les points des Saints furent l’oeuvre de Blake Gruppe au pied!

Il faudra donc faire mieux pour les Saints sous peine d’aller au devant d’une grosse déconvenue. Les Falcons eux, peuvent célébrer leur victoire lors de cette week 12 et savourer leur première place de division avant d’affronter les Jets de New York la semaine prochaine.

Les Jaguars tiennent leur revanche

Mandatory Credit: Troy Taormina-USA TODAY Sports

Battus sèchement lors de la troisième semaine de compétition face aux Texans, les Jaguars de Jacksonville retrouvaient ces mêmes Houston Texans lors de la week 12 pour un affrontement qui pouvait permettre aux joueurs du Texas, en cas de nouvelle victoire, de prendre la tête de l’AFC Sud à leurs adversaires du soir. Mais il n’en fut rien et ce sont finalement les Jaguars de Trevor Lawrence qui ont conforté leur première place dans leur division.

Ce match entre les deux franchises d’AFC Sud promettait du spectacle dans le domaine offensif tant on connait désormais le talent de Trevor Lawrence mais aussi de CJ Stroud. Statistiquement parlant, le rookie s’en est encore mieux sorti que son vis à vis en rendant une très belle fiche de 26/36 pour 304 yards lancés ainsi que deux touchdowns sans interceptions. Mais dans les moments chauds, à l’instar du dernier drive, CJ Stroud a parfois concédé des sacks qui ont considérablement réduit les espoirs de retour de sa franchise.

Cependant, cette rencontre fut aussi une histoire de choix de coach. Du côté des Jaguars, la décision de Doug Pederson de tenter de marquer un touchdown juste avant la mi-temps (tentative ratée) aurait pu coûter la victoire à son équipe. De l’autre côté, DeMeco Ryans a tenté le tout pour le tout à quelques secondes de la fin en envoyant Matt Amendola tenter un coup de pied de 58 yards pour envoyer son équipe en prolongations. Une tentative qui terminera… sur la barre transversale. Parfois la NFL se montre cruelle et les Texans l’ont appris à leur dépends lors de cette week 12.

Les Steelers, les Colts et les Broncos peuvent encore y croire

Mandatory Credit / Syndication: The Indianapolis Star

Dans cette week 12 d’autres équipes jouaient gros pour ne pas voir leurs espoirs de playoffs se réduirent considérablement. Parmi ces équipes figuraient les Steelers de Pittsburgh et les Colts d’Indianapolis qui se sont imposés chacun de leur côté et qui maintiennent donc intact leurs espoirs de figurer en post-saison.

Dans leur duel de division qui les opposaient aux Bengals lors de cette week 12, les Steelers de Pittsburgh ont une nouvelle fois joué sur leurs forces. En privant les Bengals au maximum de ballon, les joueurs de Mike Tomlin ont pu progresser petit à petit dans le terrain mais surtout usé la défense de Cincinnati qui a fini par céder en seconde période. Notons tout de même que le renvoi plus tôt dans la semaine de Matt Canada semble avoir porté ses fruits puisque les Steelers ont gagné 421 yards en attaque ce qui n’était plus arrivé depuis… 58 matchs!

Les Colts d’Indianapolis de leur côté sont aussi sortis vainqueurs de cette week 12 en s’imposant face aux Buccaneers de Tampa Bay dans un match qui sera resté accroché jusqu’au bout. Pour s’imposer, les Colts se sont reposés sur un Jonathan Taylor retrouvé et auteur de 91 yards à la course mais surtout de deux touchdowns qui ont permis aux joueurs d’Indianapolis de ne courir que très rarement derrière le score lors de cette partie. Avec une 6e victoire cette saison, les Colts recollent aux Texans et gardent toutes leurs chances pour une éventuelle wildcard à la fin de la saison régulière.

Après quatre victoires de rang, les Broncos de Denver s’apprêtaient à passer un véritable test à domicile face aux Browns de Cleveland qui possédaient, avant cette week 12, la meilleure défense de toute la NFL. Mais cela n’a semble-t-il pas effrayer les Broncos qui se sont d’abord appuyés sur leur jeu de course pour creuser l’écart et qui ont par la suite profiter de l’inexpérience pour ne pas dire parfois de la naïveté des jeunes quarterbacks des Browns pour maintenir un écart quasi constant. Avec cette 5e victoire, les hommes de Sean Payton se replace un peu plus dans la course aux playoffs.

Et vous que retenez-vous de cette soirée de dimanche de la week 12?

Crédit photo: Bill Streicher-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires