Week 12: Les gagnants et les perdants de la semaine

par 8 minutes de lecture
Eagles week 12
par 8 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – La week 12 vient de rendre son verdict! L’occasion pour la rédaction de TFA d’en tirer un bilan afin de dégager les grands gagnants et les perdants de cette douzième semaine de NFL.

Comme chaque semaine de cette saison 2023 de NFL, la week 12 a permis à certaines équipes de tirer leur épingle du jeu de manière plus ou moins attendue. Mais pour d’autres, cette nouvelle semaine de compétition marque un coup d’arrêt dans le déroulé de cette saison. Dressons ensemble le bilan des gagnants et des perdants de cette week 12!

Les gagnants de la week 12

Philadelphie Eagles

Vainqueurs de l’affiche au sommet de cette week 12, les Philadelphie Eagles ont frappé un grand coup dans cette douzième semaine de compétition et plus généralement dans cette saison 2023 de NFL. Pour la deuxième fois en deux ans, les hommes de Nick Sirianni possède un bilan de 10 victoires et 1 seule défaite après 11 matchs disputés. Mais c’est surtout les adversaires contre lesquels les Eagles parviennent à s’imposer qui forcent de plus en plus le respect.

Pour illustrer ce calendrier compliqué, les Eagles de Philadelphie viennent de s’imposer en l’espace de 6 jours seulement dans l’antre des Chiefs de Kansas City puis chez eux face aux Bills de Buffalo lors de cette week 12. Sur les cinq dernières rencontres disputées par les coéquipiers de Jalen Hurts, qui se sont toutes soldées par des victoires d’ailleurs, 4 équipes étaient des prétendantes au Super Bowl en début de saison ou des contenders actuels (Miami, Dallas, Kansas City, Buffalo).

Certes, les Eagles ne sont pas encore tirer d’affaire avec leur calendrier puisqu’ils devront se frotter lors des deux prochaines semaines aux 49ers de San Francisco et aux Dallas Cowboys. Certes aussi, les joueurs de Philadelphie ont dû batailler ferme lors de cette week 12 avec une attaque en difficulté lors de la première période et une égalisation arrachée à la dernière seconde par un coup de pied lointain de Jake Elliott. Mais les Eagles savent faire face à l’adversité depuis le début de cette saison NFL 2023. Et c’est sans doute ce qui les rend encore plus candidats au titre à la fin de la saison.

Jacksonville Jaguars

Les Jacksonville Jaguars faisaient face à un véritable défi lors de cette week 12: se déplacer sur le terrain de la surprenante équipe des Houston Texans qui avait battu les coéquipiers de Trevor Lawrence de 20 points lors de leur première confrontation de la saison en week 3. Un défi de taille que les Jaguars ont relevé avec brio.

Il est vrai que tout ne fut pas parfait ce dimanche pour les Jaguars qui ont joué à se faire peur en prenant quelques décisions discutables comme cette tentative de marquer un touchdown avec une seconde restante juste avant la mi-temps. Trevor Lawrence aussi a parfois laissé quelques déchets dans son jeu à l’instar de son interception du troisième quart-temps. Mais avec deux receveurs au même nombre de yards en réception, Kirk et Ridley, les Jaguars ont prouvé qu’ils avaient un effectif de talent… et un peu de chance sur la dernière tentative de field goal repoussée par la barre transversale.

Avec cette victoire lors de la week 12, les Jacksonville Jaguars s’installent relativement confortablement en tête de leur division en prenant deux victoires d’avance sur leur adversaire du jour et sur les Colts d’Indianapolis. Une chose est certaine: les duels des saisons à venir entre Trevor Lawrence et CJ Stroud s’annoncent des plus passionnants.

Pittsburgh Steelers

Les Steelers de Pittsburgh avançaient dans cette week 12 avec plus de questions que de réponses! Défaits au terme d’une prestation offensive indigente (une de plus) la semaine dernière face aux Cleveland Browns, les hommes de Mike Tomlin se devaient de réagir face à un autre adversaire de leur division AFC Nord: les Cincinnati Bengals! Pour cela, ils ont changé leur coordinateur offensif dans la semaine en remerciant le très critiqué Matt Canada.

Un changement qui fut semble-t-il payant! Pour la première fois depuis 58 matchs consécutifs, les Pittsburgh Steelers ont franchi la barre des 400 yards gagnés en attaque avec un jeu offensif et une utilisation du ballon bien plus intéressante que ces dernières semaines. Les plus pessimistes observateurs vous diront que cette moisson de yards ne s’est finalement conclu que par 16 points au tableau d’affichage. Mais avec la solidité défensive des Steelers et la faiblesse de Bengals privés de leur quarterback vedette Joe Burrow, cela a suffit! Et c’est bien l’essentiel.

Grâce à cette victoire, les Steelers de Pittsburgh rejoignent les Cleveland Browns à la deuxième place de la division AFC Nord avec un bilan de 7 victoires et 4 défaites après cette week 12. Un bilan qui dépasse toutes les attentes du début de saison et qui place les coéquipiers de Kenny Pickett dans une situation idéale pour croire aux playoffs en fin de saison.

Les perdants de la week 12

Cleveland Browns

Si les Pittsburgh Steelers ont pu recoller au classement de l’AFC Nord au terme de cette week 12, c’est non seulement grâce à leur victoire détaillée ci dessus mais aussi grâce à la défaite des Browns de Cleveland sur le terrain de Broncos qui viennent de glaner leur 5e victoire de suite.

A l’instar d’un Myles Garrett très discret lors de cette week 12 (un seul plaquage pour perte et aucun sack), les Cleveland Browns n’ont jamais réussi à trouver la bonne carburation dans cette rencontre. La semaine dernière, les Browns s’en étaient sortis sur un dernier drive réussi. Mais face à des Broncos en grande forme, le peu de production offensive de la franchise de Cleveland n’a jamais permis de croire en une possible victoire. Ombre supplémentaire au tableau, Dorian Thompson-Robinson a du quitter ses partenaires au milieu du match en raison d’une commotion.

Même s’ils possèdent toujours un bilan honorable de 7 victoires pour 4 défaites, les Browns de Cleveland paraissent relativement inquiétants depuis la blessure de Deshaun Watson. Certes leur défense pourra encore leur permettre de gagner des matchs mais il faudra aussi parvenir à marquer des touchdowns offensifs afin d’aller encore plus loin dans cette saison 2023.

New Orleans Saints

Pour cette week 12, les Saints de la Nouvelle-Orléans se frottaient à leur rival de la NFC Sud: les Falcons d’Atlanta. Pour les Saints, l’équation était plutôt simple! Il « suffisait » aux hommes de Dennis Allen d’aller chercher la victoire en Géorgie pour pouvoir s’offrir deux matchs d’avance et faire un grand pas en avant pour une qualification en playoffs à la fin de la saison. Oui mais voilà, les Saints version 2023 n’ont pas décidé de se rendre les choses faciles… et cela pourrait bien leur jouer des tours!

Habitués à de belles performances offensives, les Saints n’ont jamais trouvé la parade pour contrer les assauts au sol de Bijan Robinson et de ses coéquipiers. Même si Tyrann Mathieu interceptera deux fois Desmond Ridder, cela ne suffira pas pour offrir la victoire à la franchise de Lousiane. La faute à une attaque sans aucune inspiration faite de passes courtes et de jeux convenus. Les Saints ne convertiront aucune possibilité dans les 20 derniers yards des Falcons par un touchdown et tomberont, lors de cette week 12, sur une très grand Jessie Bates qui contrariera les espoirs des Saints.

Avant cette rencontre, selon des calculs de probabilités de figurer en post-saison, les chances des Saints de faire les playoffs s’élevaient à 60%. Avec une victoire ce même chiffre aurait dépassé les 80%! Mais avec ce revers qui leur fait perdre la première place de la division, les probabilités de playoffs des Saints sont tombées à 40%… Et le calendrier favorable aux Falcons jusqu’à la fin de saison pourrait conduire cette NFC Sud vers un champion surprise au regard des cotes du début de saison.

Mac Jones

Cette saison 2023 de NFL est décidemment un très long chemin de croix pour Mac Jones et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Malheureusement pour le quarterback titulaire de la franchise, cette week 12 n’a pas fait exception.

Pendant près de 15 jours, l’entraîneur principal de la franchise, Bill Belichick avait laissé planer le doute sur le nom du quarterback partant pour la rencontre face aux Giants après avoir envoyé Mac Jones sur le banc pour le dernier drive du match face aux Colts. Finalement, le choix de l’iconique entraîneur des Patriots s’était porté sur Mac Jones. Un choix qui n’allait pas porter ses fruits! En une mi-temps lors de cette week 12, Mac Jones a rendu une fiche de 12/21 à la passe pour 89 yards et 2 interceptions avec un rating de… 27.8!

Certes, son remplaçant de la mi-temps, Bailey Zappe n’a guère plus convaincu les fans des Patriots présents au Metlife Stadium ou devant leur télé. Mais Zappe aura au moins eu le mérite de conduire les Patriots à leur seul touchdown de la partie et de mettre son équipe en position d’égaliser sur un dernier field goal. Une week 12 bien difficile donc pour Mac Jones que nous pourrions voir de moins en moins en cette fin de saison 2023.

Crédit photo: Eric Hartline-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires