L’ascension de Tyson Bagent : de la Division II à la NFL

par 3 minutes de lecture
Tyson Bagent
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Lorsque la plupart des amateurs de football parcourent la liste des joueurs vedettes de la NFL, ils s’attendent à ce que les meilleurs espoirs de l’université soient repêchés dès le début de la draft.

Cependant, l’histoire de Tyson Bagent s’écarte de ce récit familier.

Joueur de l’université Shepherd (Division II), Tyson Bagent ne figurait pas sur la liste de la draft. Cet oubli ne l’a pas découragé ; au contraire, il a tracé sa propre voie. La résilience de Bagent l’a conduit à signer avec les Bears en tant qu’agent libre non drafté, ce qui prouve que le chemin vers la NFL peut prendre de nombreuses formes.

Lors d’un récent entretien, Bagent a donné un aperçu de son point de vue unique :

« Je pense que ma vie a été planifiée à l’avance », a-t-il déclaré. « Je pense que tout ce qui s’est passé et tout ce qui se passera était déjà prévu. Et je pense qu’en venant d’où je viens, j’ai à peu près battu toutes les chances qu’il y avait pour moi. Je n’ai donc rien à perdre ».

Cette vision déterministe se retrouve dans son parcours : plutôt que de considérer les revers comme des obstacles, Bagent les perçoit comme des éléments d’un parcours préétabli. Venant d’un endroit où les chances étaient apparemment contre lui, l’histoire de Bagent n’est pas seulement celle du football, mais aussi celle de l’esprit de persévérance.

Un pas en avant : L’opportunité de Tyson Bagent dans l’équipe des Bears

Après la blessure de Justin Fields lors du match de la semaine 6 contre les Vikings, les Bears ont eu besoin d’un quarterback capable d’assumer les responsabilités. L’absence de Fields sur le terrain d’entraînement laissait présager un vide potentiel pour le match de dimanche prochain. C’est là qu’entre en scène Tyson Bagent.

Ayant obtenu le poste de remplaçant à la fin du mois de septembre, Tyson Bagent avait déjà fait ses premiers pas dans les eaux de la NFL, avec des débuts qui ont mis en évidence son potentiel. Ses statistiques lors de ce match – 10 passes complétées sur 14 tentatives, 83 yards lancés et un touchdown sur un jeu de course sont tou à fait louables.

Cependant, avec sa première titularisation en carrière à l’horizon, Bagent n’est pas du genre à se laisser abattre par la nervosité. « J’ai toujours pensé que ça allait arriver », a-t-il déclaré, montrant la confiance inébranlable qui l’a propulsé à ce moment charnière de sa carrière.

 

Credit: Mike Dinovo-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires