Les tight ends des Panthers à la rescousse de Bryce Young ?

par 7 minutes de lecture
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – Alors que les premières semaines d’entraînement 2024 ont débutées, les attentes sont basses chez les Panthers. Doté d’un groupe de tight ends performant, Carolina espère que ceux-ci aideront Bryce Young.

 

2 877 yards, 59.8% de passes complétées, 11 touchdowns et 10 interceptions pour seulement 2 victoires, la saison rookie de Bryce Young n’a pas vraiment répondu aux attentes, surtout lorsque l’on voit la saison réalisée par ses collègues de Draft, C.J. Stroud et Anthony Richardson. Malgré tout, les Panthers veulent espérer que cette saison 2024 sera différente. Notamment grâce à son groupe de tight ends.

Les Panthers, l’une des pires équipes de NFL à ce poste

 

Si les Panthers n’ont pas franchement connu un grand succès ces dernières années, il en va de même en ce qui concerne ses tight ends où il ne figure pas une grande culture du jeu avec ce poste.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

En effet, sur les quatre dernières saisons, 7 tight ends des Panthers ont réceptionné 181 ballons pour 1 734 yards et 10 touchdowns, soit le pire bilan de toute la ligue dans chacune de ces statistiques. Le deuxième total le plus bas se situe à 248 réceptions, 2 321 yards et 12 touchdowns et la moyenne se situe elle à 319 réceptions, 3 354 yards et 25.1 touchdowns selon David Newton de ESPN.

Bryce Young a été en difficulté avec ses tight ends l’an dernier. Mandatory Credit: Bob Donnan-USA TODAY Sports

De plus, ces carences au poste de tight end ne s’expliquent pas par une attaque prisée par les receveurs ou le jeu à la course puisque les Panthers ont été dans les 7 pires attaques de NFL en termes de points marqués dans chacune de ces quatre dernière saisons.

Depuis le départ de Greg Olsen en 2016, époque à laquelle Carolina était l’une des équipes la plus pourvoyeuse de jeu pour ses tight ends (6ème au nombre de réceptions, 5ème en yards parcourus, 11ème en touchdowns réceptionnés entre 2013 et 2016), il n’y a plus rien eu à signaler du côté des tight ends où aucune figure majeure (ou pas d’ailleurs) ne s’est imposée.

Mais les mentalités veulent changer chez les Panthers après avoir touché le fond offensivement en 2023 (2ème pire attaque de NFL). « On est prêts à ramener ça [la culture du jeu avec les tight ends]. » déclarait Tommy Tremble, tight end de Carolina, lors des entraînements de la semaine dernière.

Une nouvelle culture tight end grâce à Dave Canales ?

 

D’autant qu’il y a des motifs d’espoir pour voir des tight ends de nouveau impactant en Caroline du Sud en 2024.

Effectivement, le nouvel entraîneur de cette équipe des Panthers arrivé à l’intersaison se nomme Dave Canales. Le jeune entraîneur de 43 ans débarque des Buccaneers et a appris pendant 11 ans auprès de Pete Carroll à Seattle les schémas de jeu pour les tight ends. Canales se décrit d’ailleurs lui-même comme un « tight-end familier », ce qui laisse espérer le meilleur au groupe de tight ends 2024 des Panthers.

Dave Canales, le nouvel entraîneur des Carolina Panthers. Mandatory Credit: Jim Dedmon-USA TODAY Sports

« On ne demande pas à nos tight ends d’être des bloqueurs dominants. […] On cherche des tight-ends polyvalents. On ne cherche pas nécessairement ce type de tight end de 120 kilos, même si ce genre de tight end sont cool et ont leur place dans cette ligue. » confiait le nouvel entraîneur des Panthers avant de poursuivre,

« Mais si tu as un gars un peu plus petit qui est plus quelqu’un qui peut effectuer un tracé et qui est un peu astucieux alors juste dans le cadre de notre schéma, les tight ends sont impliqués de différentes façons parce que nous faisons beaucoup de play-action [action de feinter une course pour faire une passe où le tight end devient une option importante de passe]. […] La balle trouve beaucoup ces gars. » finissait par conclure Dave Canales qui a pu observer ses tight ends à l’entraînement la semaine dernière.

 

Un effectif bâti autour de nombreux jeunes tight ends

 

Car en effet, « ces gars » dont parle Canales sont assez nombreux chez les Panthers cette saison. D’abord avec Ian Thomas, considéré comme l’un des meilleurs tight ends bloqueur de NFL, qui n’a eu que 5 réceptions pour 56 yards l’an dernier.

À propos du nouveau système à son poste, Thomas déclarait que « C’est parfait pour les tight ends parce que tu peux être toi-même. Ils te donnent beaucoup d’opportunités, beaucoup de chances de t’intégrer et de te mouler dans l’attaque. Ce sont différentes configurations qui ont permis de nous donner des oppositions avantageuses face aux défenseurs. Ça marche bien pour le moment. ».

Interrogé ensuite par les journalistes pour savoir si lui et ses coéquipiers seraient les nouveaux Kelce avec ce système, Thomas rigolait en répondant que « c’est à quoi ça ressemble ».

Autre profil au poste pour Carolina, Ja’Tavion Sanders, tout juste arrivé dans le monde professionnel et sélectionné au quatrième tour de la dernière Draft par les Panthers. Avec lui, Canales et son staff ont vu le potentiel pour en faire un tight end à la George Kittle ou Mark Andrews capables de bloquer et d’être influent dans le jeu aérien.

 

Ja’Tavion Sanders, tight end rookie des Panthers. Mandatory Credit: Kirby Lee-USA TODAY Sports

Lui-même se présente comme l’un de ses « tight end du nouvel âge » et affirme « se sentir plutôt avancé dans son jeu de réception ». Il veut être le nouveau Greg Olsen, un joueur qu’il définit comme « un de ces tight ends qui a changé le poste à l’époque. […] J’essaie juste d’être le nouveau visage de cette attaque assurément. ».

Sanders, avec son mètre 93 et ses 111 kilos, a en tout cas tapé dans l’œil du board des Panthers grâce à ses 99 réceptions pour 1295 yards et 7 touchdowns lors de ses deux dernières saisons en universitaire.

« Il n’est définitivement pas un tight end traditionnel de ligne [profil bloqueur]. Il a fait des actions dynamiques avec la balle dans ses mains et il est vraiment solide à la réception. » lâchait à propos de lui Dave Canales.

Il ne faut pas enfin oublier Tommy Tremble que nous avions mentionné plus haut. Lui était donc déjà là l’an dernier, âgé de 24 ans il s’apprête à entamer sa quatrième saison en Caroline du Sud. En progression constante année après année, il a enregistré 23 réceptions pour 194 yards et 3 touchdowns l’an dernier et représente un élément central de l’attaque des Panthers.

« C’est dur parce que tu as l’impression d’être toujours ouvert. Je veux dire, j’entre dans ma quatrième année et nous avons appris huit différentes attaques. On se concentre sur celle-ci collectivement, pour être confortable avec ce système. Il est temps pour les tight ends de décoller. » déclarait Tremble après les premiers entraînements.

La balle est donc dans le camp de Bryce Young. À lui de briller et de faire briller ses tight ends.

 

© Jim Dedmon-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires