Thursday Night Football – Week 2 : Les Giants offrent la victoire à Washington

par 4 minutes de lecture
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Premier match de cette deuxième journée de saison régulière avec un Thursday Night Football entre les New York Giants et la Washington Football Team. Des Giants jamais victorieux lors du TNF, emmenés par un Daniel Jones jamais battu par la Football Team. Une des deux séries devaient s’arrêter.

Et c’est la Football Team qui l’a emporté face à une équipe des Giants trop maladroite en fin de rencontre. Accumulant erreur sur erreur, les Giants qui ont eu plusieurs occasions de l’emporter laissent filer le match. Retour sur les faits marquants.

Washington Football Team 30 – 29 New York Giants

Deux attaques en jambes
Après un premier match à seulement 13 points face aux Broncos, l’attaque des Giants s’est reprise hier soir. Derrière un Daniel Jones solide à 69% de passes complétées et 249 yards lancés, la formation de New York inscrit 29 points.

Jones a complété son match en lançant un touchdown dans les mains de Darius Slayton. Il marque aussi à la course pour conclure un premier drive de 79 yards. Au total, le quarterback a cumulé 95 yards au sol sur la rencontre.

Du côté des receveurs, sa connexion avec Kenny Golladay semble avoir un peu de mal à s’établir. Ciblé huit fois, le receveur ne réceptionne que trois ballons pour 38 yards. À l’inverse, Sterling Shepard a capté neuf ballons pour 94 yards réceptionnés. Autre bémol, le jeu au sol avec un Saquon Barkley qui a tenté (13 courses) mais sans réel succès (57 yards). On espère vite le retrouver à son meilleur niveau.

Face aux Giants, la Football Team devait faire sans son quarterback titulaire, Ryan Fitzpatrick. Taylor Heinicke a pris la relève avec succès. Auteur de 336 yards dans les airs, Heinicke a lancé à 74% ! Il permet aussi à son équipe d’inscrire deux touchdowns en trouvant Terry McLaurin et Ricky Seals-Jones. Un McLaurin qui, au passage, réalise un match plein avec 107 yards et onze réceptions totalisées.

Le pass rush de Washington
Véritable arme de la Football Team, son pass rush a une nouvelle fois fait des ravages hier soir face aux Giants. La ligne offensive n’a cessé de harceler Daniel Jones dans sa poche.

Washington est parvenue a sacké à quatre reprises le quarterback et réalise sept QB hits. Une pression qui a obligé Jones à rester toujours mobile et à lancer sous une pression constante.

La ligne défensive formée par Jonathan Allen, Chase Young ou encore Montez Sweat est l’une des plus agressives de la ligue. Elle n’a pas fini de faire mal aux quarterbacks adverses.

Des erreurs qui coûtent la victoire
Cette nuit, la victoire aurait pu et aurait dû aller aux Giants. Mais trop d’erreurs commises dans les moments clés ont coûté la victoire au club de New York.

La formation, devant au score 23 à 20 et avec seulement six minutes à jouer, manque tout d’abord une occasion de prendre un avantage de deux possessions. Jones lance une passe vers Darius Slayton, totalement esseulé derrière la défense. Le receveur droppe de façon incompréhensible le ballon manquant une occasion rêvée.

Dans la foulée, en retard d’un point 26-27, les Giants interceptent le ballon sur les 20 yards de la Football Team avec 2:18 minutes à jouer. Une occasion en or de faire s’écouler la pendule avant de marquer au moins un field goal. New York s’exécute mais laisse environ une minute au chronomètre.

Une aubaine pour la Football Team qui parvient à se mettre à portée de field goal. Et c’est là que le sketch continue. Dustin Hopkins, le kicker, tente de donner la victoire à son équipe mais manque son coup de pied… heureusement pour lui, les Giants, fidèles à eux mêmes, se mettent à la faute avec une position de hors jeu donnant une seconde chance à Hopkins… il ne lui en fallait pas plus.

Au rang des performances :

  • Taylor Heinicke (WAS) : 336 yards à 34 sur 46, 2 touchdowns, une interception
  • Terry McLaurin (WAS) : 11 réceptions, 107 yards, un touchdown
  • Daniel Jones (NYG) : 249 yards à 22 sur 32, un touchdown, 95 yards à la course, un touchdown
  • Sterling Shepard (NYG) : 9 réceptions, 95 yards

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires