Tennessee Titans : rien à perdre ?

par 7 minutes de lecture
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – Désormais en connaissance de leur calendrier 2024, les franchises NFL peuvent commencer à dégager une potentielle dynamique pour la saison à venir. Les Tennessee Titans semblent n’avoir aucune pression.

 

Exit Derrick Henry, exit Mike Vrabel. Les Titans partent sur un nouveau cycle. Dans une saison sans attente particulière en plus d’un calendrier abordable, Tennessee pourra travailler dans de bonnes conditions en 2024.

 

La AFC Est en juge de paix

 

C’est assez simple, pour cet exercice 2024, les Titans affronteront 3 divisions entières ! C’est assez rare pour être souligné mais entre la AFC Sud (leur division), la AFC Est et la NFC Nord, Tennessee ne verra pas beaucoup d’autres divisions cette saison puisque ce total représente 14 des 17 matchs de l’entièreté de la saison.

S’il est difficile de situer les pensionnaires du Nissan Stadium dans leur division, il semble en tout cas que la NFC Nord devrait être la moins problématique et la AFC Est la plus problématique.

Par conséquent, on pourrait penser que si les Titans réussissent bien face à la AFC Est, les Playoffs pourraient s’ouvrir à eux. Même s’ils n’ont pas vraiment eu de chance en devant aller dans les deux stades les plus difficiles de l’AFC Est (Buffalo et Miami), Tennessee devra espérer le mieux face à ces quatre équipes.

 

Patriots et Titans se retrouveront en 2024. Mandatory Credit: Christopher Hanewinckel-USA TODAY Sports

Bien entendu, il ne suffira pas de bien faire face à ces quatre franchises-là pour espérer les Playoffs, d’autant que nous ne savons pas à l’heure actuelle à quel point la NFC Nord sera forte en 2024, on peut penser que ces quatre matchs pourraient orienter la saison des Titans vers le haut ou vers le bas.

Autre fait intéressant dans ces duels de divisions, le dénouement de la AFC Sud pourrait attendre tard dans la saison puisque la franchise de Nashville finira la sienne avec 4 rencontres de division dans les 5 dernières semaines (deux fois vs Jacksonville notamment). La seule de ces 5 rencontres n’étant pas face à un adversaire d’AFC sera face aux Bengals. Il sera donc également nécessaire de bien finir pour les ex-Oilers s’ils veulent rêver de post-saison.

 

L’évènement de l’année : le(s) match(s) face aux Texans et le poids de l’histoire

 

Concernant le, où plutôt les, matchs de l’année pour les Titans il serait assez logique d’entourer ceux face aux Texans, rivaux de division. Si ce choix n’est peut-être pas très original étant donné le statut de rivaux de division, il n’en demeure pas moins intéressant.

En effet, l’an dernier un incident avait émané entre les deux franchises. Un incident lié au passif historique des deux équipes.

L’année dernière, la NFL a autorisé aux équipes de porter des maillots dits « historiques », et Tennessee a choisi de rendre hommage aux Oilers, ancien nom de la franchise entre 1960 et 1998. Or, jusqu’en 1996, les Oilers avaient pour domicile… Houston.

Ce maillot « Love Ya Blue », un bleu très clair similaire à celui des Oilers d’époque, choisi par les Titans en 2023 a quelque peu ulcéré les Texans qui s’estiment eux être les ancêtres des Oilers qui n’ont finalement joué qu’un an sous cette dénomination à Nashville, bien qu’officiellement les Titans sont les véritables descendants des Oilers.

 

Le maillot « Rock Ya Blue » de la discorde l’an dernier face aux Texans. Mandatory Credit : © Denny Simmons / The Tennessean / USA TODAY NETWORK

Sauf que l’histoire ne s’est pas arrêtée là entre les deux équipes. Effectivement, Tennessee a choisi de pousser la provocation à son paroxysme en arborant le maillot lors du match face à Houston l’an dernier en Week 15, et le match est devenu un plus piquant qu’un simple duel d’AFC Sud.

Houston avait fini par l’emporter 19-16, et après la rencontre l’ancienne légende des Texans J.J. Watt s’était fendu d’un petit commentaire démontrant l’état d’esprit de tout le monde à Houston, « On reprend les maillots. C’est comme ça que ça marche, je ne fais pas les règles. Désolé, pas désolé. Dommage, si triste. ».

Il sera donc intéressant de voir si la direction des Titans choisit de ressortir le maillot pour l’un ou les deux matchs face à Houston.

En plus de cela, l’impressionnante intersaison réalisée par les Texans, désormais candidats clair au titre peut justifier ce choix de « matchs de l’année » pour Tennessee, qui aura à cœur de se venger.

Le premier des deux affrontements aura lieu à Houston le 24 Novembre. Les deux équipes se retrouveront chez les Titans pour le dernier match de la saison régulière le 5 Janvier.

 

Les Tennessee « Bengals » ?

 

Cet exercice 2024 sera enfin placé sous le signe d’une ville en particulier côté Titans : Cincinnati.

Ces Titans « new-look » auront fortement l’accent du Sud-Ouest l’Ohio. Le nouvel entraîneur de la franchise de Nashville, Brian Callahan, est l’ancien coordinateur offensif des Bengals. Avec lui, les Titans ont ramené durant le printemps Chidobe Awuzie, cornerback et ancien joueur des Bengals. Enfin, Tyler Boyd, ancien receveur des Bengals, a aussi rejoint Tennessee au printemps.

Et comme le hasard fait bien les choses, quelle sera l’une des 3 équipes hors NFC Nord, AFC Est et AFC Sud qu’affronteront les Titans ? Les Bengals, le 15 Décembre au Nissan Stadium dans le Tennessee, dans une rencontre qui sera particulière pour toutes ces personnes.

Au rayon retrouvailles, on note aussi les deux matchs de division face aux Jaguars mais plus particulièrement celui à Jacksonville, lors de l’avant-dernière journée le 29 Décembre qui verra le retour de Calvin Ridley face à son ancien public.

Enfin on peut aussi mentionner le retour, bien qu’il y en ait déjà eu un l’an dernier, de DeAndre Hopkins à Houston où il a marqué l’histoire de la franchise.

Dernière chose intéressante à relever dans le calendrier 2024 des Titans, une chute drastique des matchs en primetime. Il n’y en aura qu’un seul la saison prochaine, en Week 4 lors d’un déplacement à Miami.

Un match qui aura lieu en même temps qu’un autre sur ESPN un lundi soir et qui témoigne donc du peu d’intérêt que porte la ligue pour Tennessee après la perte du « King » Derrick Henry et de Mike Vrabel en plus de la mauvaise saison 2023 des Titans aboutie par un bilan négatif (6 victoires, 11 défaites).

Pour autant avec l’arrivée de nouveaux éléments intéressants comme L’Jarius Sneed venu des Chiefs, l’un des tout meilleurs défenseurs de NFL, Calvin Ridley ou encore le coordinateur défensif Dennard Wilson au style très agressif, Tennessee pourrait être un endroit plutôt agréable pour les fans de NFL.

Ce n’était pas l’avis de Roger Goodell et ses collègues qui ont dû estimer que le 10ème calendrier le plus facile (49% de victoires de leurs adversaires 2024 en 2023 en cumulé) était déjà une assez belle faveur faite aux Titans.

 

Premier match de la saison 2024 le 8 Septembre à Chicago pour la première en carrière de Caleb Williams.

 

© Andrew Nelles / The Tennessean / USA TODAY NETWORK

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires