Super Bowl LVIII : Comparaison poste par poste des Chiefs et des 49ers

par 7 minutes de lecture
Super Bowl LVIII
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – Ce Super Bowl LVIII est l’affrontement de deux supers puissances de la NFL avec des effectifs remplis d’étoiles.

Les Chiefs et les 49ers nous proposent un match où les stars sont présentes à tous les niveaux. Mais alors qui à l’avantage au global ? Analyse position par position des deux équipes.

Le Quarterback

Les histoires de Patrick Mahomes et de Brock Purdy sont opposés mais se rejoignent sur un plan : le succès. Patrick Mahomes va disputer son 4è Super Bowl en 6 ans de carrière avec déjà 2 bagues à son actif. Face à lui, celui qui a été drafté en dernière position en 2022, Mr Irrelevant. Mais Purdy ne s’est pas montré si « Irrelevant » que cela.

En une saison et demie, il a conduit par deux fois les 49ers en finale de conférence et se présente ce soir sur la plus grande scène du football. Il est clair que son inexpérience dans ces moments là est un facteur en prendre en compte si les choses venaient à être serré, mais sa capacité à rester calme et à ne pas forcer les jeux est une qualité primordiale.

La relation entre Mahomes et Andy Reid est celle du succès : 14 victoires en 17 matchs de playoffs. Mahomes a toute liberté de créer l’attaque selon son envie et selon la situation.

Sur ce poste, ce sont les Chiefs qui ont l’avantage.

Le running back

Isiah Pacheco vs Christian McCaffrey.

Sur ce poste précisément, il n’y a pas vraiment photo même si Pacheco s’est montré décisif sur cette campagne de playoffs. Cette saison, Mccaffrey a terminé en tête pour le nombre de yards totaux, mais aussi pour le nombre de yards crées et de plaquages évités. Il est l’arme n°1 de Brock Purdy sur le font de l’attaque.

Isiah Pacheco lui aussi est redoutable au sol. Avec 254 yards en playoffs en 3 matchs, il a sauvé bien des situations et a bien répondu présent.

Mais son impact ne se résume « presque » que au jeu au sol à la différence d’un McCaffrey qui contribue aussi à la réception, offrant une vraie soupape de sécurité sur des screen pass par exemple.

Sur ce poste : avantage 49ers.

Les receveurs

On a souvent entendu dire que Brock Purdy était bien entouré, et c’est vrai particulièrement sur le front des receveurs.

Le duo Aiyuk-Samuel est particulièrement redoutable lorsqu’il s’agit de gagner du terrain. Deebo Samuel est clairement le receveur n°1 poru Purdy, son go-to guy. Les 49ers sont très solides dans ce domaine à la différence des Chiefs.

Cette saison, l’escouade de receveur ne s’est pas vraiment montré à la hauteur de la réputation de l’attaque aérienne des Chiefs. Celui qui a tiré son épingle du jeu est un rookie : Rashee Rice. Mais autour de lui, Kadarius Toney, MVS ou encore Skyy Moore n’ont pas été particulièrement en verve.

Les Chiefs ont terminé la saison régulière avec le plus grand nombre de passes droppées.

Là aussi, avantage 49ers.

Les Tight End

Bon courage pour départager les deux équipes.

Que ce soit George Kittle ou Travis Kelce, les deux tight end sont des éléments de la plus haute importance dans les systèmes des deux équipes. Sur cette saison régulière, petit avantage poru George Kittle qui a connu une saison pleine à la différence d’un Kelce qui a connu un gros passage à vide.

Sur ces playoffs en revanche, Kelce s’est nettement réveillé au meilleur des moments avec 262 yards et 3 touchdowns sur les trois matchs. En finale de conférence, il a clairement été l’homme du match, souvent libre dans la défense des Ravens pour Mahomes.

Il n’y a clairement pas un avantage net pour l’une ou l’autre des deux équipes.

La ligne défensive

Face aux deux excellents quarterbacks se dressent deux lignes offensives surpuissantes.

Les Chiefs ont les meilleurs chiffres en terme de pass rush mais utilisent bien plus fréquemment le blitz que les 49ers. C’est sur l’efficacité que les 49ers semblent être un peu meilleur que les Chiefs. Avec la 17è place en pression, il se placent tout de même à la 7è place en nombre de sack cette saison.

Ce soir, ce sera un duel entre Nick Bosa et Chris Jones. Ce sont les deux hommes forts de ces deux lignes offensives capable de perturber les quarterback adverses. Compte tenu de la capacité des 49ers à appliquer la pression de manière efficace et de l’impact que cela pourrait avoir sur le jeu des Chiefs, les 49ers partent avec une toute petite longueur d’avance sur cette escouade.

Souvenez-vous de la pression mise par les Buccaneers sur Mahomes lors de son Super Bowl perdu….

Le secondary

Là encore, les deux équipes sont plutôt bien pourvu. Cependant, l’utilisation de la couverture homme-à-homme des Chiefs par Spagnuolo a donné un aperçu de ce que ce secondary était capable de faire.

En finale de conférence, L’Jarius Sneed a réalisé l’action décisive près de la end zone en créant un fumble sur une réception de Zay Flowers. Cette action a été cruciale dans la victoire des Chiefs. Sneed ne laisse aucun répi à ses receveurs assignés. Selon Next Gen Stats, Sneed s’est aligné sur A.J. Brown, DJ Moore, Stefon Diggs et Justin Jefferson sur 65 % ou plus de leurs tracés cette saison et n’a permis qu’une seule réception à chacun.

Sa capacité à être toujours collé aux receveurs des 49ers sera décisive dimanche soir.

Avantage : Chiefs.

La ligne offensive

Le meilleur joueur des deux ligne offensive se trouve très certainement du côté de San Francisco avec Trent Williams. Même à 35 ans, Williams reste capable de prouesse physique pour empêcher les défenseur adverses de venir perturber les attaques. Cette saison, il n’a concédé aucun sack !

Mais face à Williams, se dresse une ligne offensive qui a fait un travail extraordinaire toute cette saison. Mais l’absence de Joe Thuney ce soir est un coup dur pour cette ligne offensive. Dans leur ensemble, les Chiefs ont été performant pour éviter les sacks et protéger Patrick Mahomes.

En tant qu’unité, avantage aux Chiefs !

Les Linebackers

Les linebackers vont avoir du travail durant ce Super Bowl LVIII.

Compte tenu des running back et des receveurs, ils seront mis largement à contribution. Côtés Chiefs, la force se trouve dans leur capacité, comme évoqué pour le secondary, à rester au contact de leur assignation. Ils ne laissent aucun espace suffisant pour que le receveur soit tranquille pour attraper le ballon. En revanche, c’est contre la course que le bas blesse.

Avec 113.2 yards au sol concédés, les Chiefs se trouvent dans le ventre mou de la NFL sur ce point. Et face au redoutable Christian McCaffrey, il n’y aura pas le droit à l’erreur.

Côté 49ers, on possède peut-être l’arme anti-Kelce : Fred Warner.

Dans un secteur où Travis Kelce excelle au milieu du terrain, Fred Warner rôde et excelle également. Qui plus est, il n’est pas seul et Dre Greenlaw vient former une paire redoutable.

Cela reste difficile, mais avantage 49ers.

Les entraîneurs

Andy Reid vs Kyle Shanahan.

L’expérience est vraiment du côté d’Andy Reid entre son passage aux Eagles et ses succès avec les Chiefs, Andy Reid a réussi à mettre en place ce qui pourrait devenir cette nuit une dynastie. Sa relation de confiance avec Patrick mahomes est l’une des pierres qui a cimenté le succès des Chiefs.

De l’autre côté Kyle Shanahan fait partie des tacticiens de renom au sein de la NFL. De puis sa prise de fonction, les 49ers sont redevenus une force dans la NFC et vont jouer leur deuxième Super Bowl sous ses ordres.

Avantage : Chiefs.

Alors qui à l’avantage ?

Quand on fait les comptes :

  • Chiefs : 4
  • 49ers : 4
  • Égalité : 1

Nous avons donc un Super Bowl LVIII rempli de talents à tous les étages et deux équipes avec chacune leur forces et faiblesses nous promettant un match incroyable !

 

Credit photo : Kirby Lee-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires