Super Bowl LVII : les Chiefs s’imposent 38 à 35

par 5 minutes de lecture
super bowl LVII
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Le Super Bowl LVII a rendu son verdict avec la victoire des Chiefs, 38 à 35 pour leur 3è Super Bowl.

Ce match a tenu toutes ses promesses nous offrant un spectacle démesuré avec de nombreux records qui sont tombés, des chevilles douloureuses et deux quarterbacks stratosphériques.

La mi-temps presque parfaite de Jalen Hurts

La première période aura été celle de Jalen Hurts. Le quarterback des Eagles aura joué une partition presque parfaite avec 246 yards à 17/22 à la passe, 2 TDs à la course et un à la passe. Jamais un quarterback n’avait réalisé une telle performance lors d’un Super Bowl.

Et dès l’entame de la rencontre, les Eagles et Jalen Hurts réalisent un drive d’ouverture clinique en 5 minutes avec une alternance de jeu de passe et de course. À la conclusion, Jalen Hurts pour un QB Sneak pour ouvrir le bal. Mais les Chiefs ne se laissent pas distancer et répondent immédiatement avec l’homme à tout faire de Patrick Mahomes, Travis Kelce

 

Dans le premier quart-temps, Travis Kelce est laissé assez souvent seul par la défense de Philadelphie. Mais cela reste l’une des seule faiblesses de cette première mi-temps de la défense aggréssive des Eagles.

Le 2è Quart-temps débute en fanfare avec la bombe lancée de Jalen hurts :

La seule fausse note de Jalen Hurts dans cette première mi-temps, intervient après un fumble concédé qui sera retourné par Nick Bolton pour ramener les Chiefs à égalité. Bolton enregistre le premier fumble retourné pour un TD dans un Super Bowl depuis Malik Jackson des Broncos dans le Super Bowl 50 contre les Panthers.

Le momentum aurait pu changer avec cette action mais la défense des Chiefs ne trouvent pas de solutions au jeu de course des Eagles et en particulier de Jalen Hurts. Le quarterback des Eagles continue son tour de force profitant des erreurs des Chiefs.

Sur une quatrième tentative dans la red zone, les Chiefs ne sont pas assez patent et concède un 1st down qui va permettre à Jalen Hurts sur l’action suivante d’aller inscrire à la course son deuxième touchdown de la soirée.

Mais un nouveau fait de jeu avec la grimace de Patrick Mahomes à la suite d’un plaquage appuyé qui fait tourner sa cheville déjà blessée. Le tournant de la rencontre ?

Dans l’histoire du Super Bowl, seuls les Falcons ont perdu un Super Bowl en ayant au moins 10 points d’avance à la mi-temps.

Un changement d’attitude des Chiefs

La grosse interrogation à la sortie des vestiaires était de savoir si Patrick Mahomes serait en mesure de tenir sa place.

Dès le premier drive, les Chiefs mettent beaucoup de rythme, du jeu de course et un Mahomes encore mobile malgré la douleur. Ce drive conclut par Pacheco remet les Chiefs à 3 points. Isiah Pacheco est le deuxième ancien choix de 7e tour à marquer un touchdown à la dans le Super Bowl et le premier depuis Ahmad Bradshaw dans le Super Bowl XLVI.

En tout début du 4ème quart temps, les Chiefs prennent l’avantage pour la première fois de la rencontre après un touchdown de Kadarius Toney. Sur ce drive, c’est JuJu SMith-Schuster qui s’est révélé être précieux avec 4 réceptions. La défense fait le travail du côté des Chiefs forçant les Eagles à punter. Et sur le retour de punt, Kadarius Toney remonte la quasi totalité du terrain pour placer les Chiefs à 5 yards de la ligne d’en-but.

Et Mahomes ne perd pas l’occasion de prolonger l’avance des Chiefs à 8 points avec une screen pass vers Skyy Moore.

Mais Jalen Hurts continue son match phénoménal. Sur une superbe longue passe à destination de DeVonta Smith, il place les Eagles en position de marquer. Et Hurts a décidé que ce soir, il était celui qui devait prendre la franchise sur ses épaules. Il inscrit son 4è touchdown de la partie et se charge lui même de la conversion à 2 points pour réaliser un octopus. Les Eagles reviennent à égalité à 35 partout.

Les Chiefs récupèrent donc le ballon avec 5 minutes à jouer. Mahomes trouve ses cibles : Kelce et Juju. Mais c’est au sol que la différence se fait avec notamment Pacheco toujours aussi véloce. Mahomes prend aussi ses responsabilité malgré une cheville qui le fait réellement souffrir et va chercher la première tentative et gagne de nombreux yards précieux. Mais la grimace ets là.

Sur l’action suivante, une interférence de passe sur une 3&8 permet aux Chiefs de poursuivre leur drive. McKinnon par sur le côté gauche et s’arrête à la ligne des 1 yards pour continuer à faire tourner l’horloge.

Et sur un ultime Field Goal, les Chiefs scellent leur victoire 38 à 35 pour leur 3ème Super Bowl de leur histoire. Le Hail Mary de Jalen Hurts ne donne rien.

Un deuxième titre pour Mahomes

Patrick Mahomes devient le 13ème quarterback de l’histoire à remporter un 2ème Super Bowl et les Chiefs la 10ème franchise de l’histoire à remporter un 3ème Super Bowl. Patrick Mahomes a maintenant un bilan de 4-2 dans sa carrière lorsqu’il est mené d’au moins 10 points, avec deux de ces victoires au Super Bowl.

Il remporte son deuxième MVP du Super Bowl.

 

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires