Stefon Diggs, de belles années chez les Bills malgré quelques tensions…

par 5 minutes de lecture
Stefon Diggs
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Stefon Diggs prend ses marques dans sa nouvelle franchise. Il est, tout de même, revenu sur ses années passées chez les Buffalo Bills et souhaite nuancer tout ce qui a pu être rapporté.

Depuis son « Trade » surprise de Buffalo à Houston, Stefon Diggs est revenu dans l’une de ses premières interviews sur sa période à Buffalo. Ce que la franchise lui a apporté et sa relation, malgré tout, gagnante avec Josh Allen, ce qui lui permettra d’être un Pro Bowler pérenne durant toutes ces années.

Voulant donner sa version des faits, la nouvelle recrue des Texans a voulu se montrer consensuelle et relativiser le battage médiatique fait autour de son départ.

Oct 6, 2023; Watford, United Kingdom; Buffalo Bills wide receiver Stefon Diggs speaks during press conference at The Grove Hotel. Mandatory Credit: Kirby Lee-USA TODAY Sports

S’exprimant sur le Quarter Back de Buffalo, Josh Allen, propos relayé par Nick Shook de « Around the NFL Writer » sur nfl.com. Diggs déclarait, de manière énigmatique et avec toute sobriété, à propos de lui :

Il était un élément complexe de ma carrière

Il confirmait :

Au moment de mon départ de Minnesota, j’étais un bon joueur. Mais j’avais beaucoup d’estime de moi-même, je me voyais plus beau que je n’étais… que je pouvais être meilleur que je n’étais. A se demander à ce moment là, est ce que je ne fais pas de la m..de. Tant pis, je vais parier sur moi-même quand même.

Une introspection sur lui-même et un mésestime de soi bien pratique et peu habituel chez les receveurs.

 

Malgré les rumeurs de mauvaises ententes entre eux et les nombreuses vidéos d’agacement du receveur vers son Quarter Back de l’époque, Diggs affirme sa bonne entente avec Josh Allen :

Quand j’étais à Buffalo, Josh était et est toujours mon pote. Les gens ne comprennent pas vraiment ce que c’est d’être là bas. Il m’a vraiment porté. Il a vraiment eu cette hospitalité toute sudiste. Nous avons passé beaucoup de temps ensemble et je ne serais pas là où je suis si je n’avais pas fait tout ce que j’ai fait pour lui (Josh Allen). J’ai beaucoup d’amour pour ce gars, faite lui un gros câlin et embrassez le de ma part.

Dec 31, 2023; Orchard Park, New York, USA; Buffalo Bills quarterback Josh Allen (17) has a word with wide receiver Stefon Diggs (14) between plays in the third quarter game against the New England Patriots at Highmark Stadium. Mandatory Credit: Mark Konezny-USA TODAY Sports

D’une façon très américaine, on sent dans ces paroles, plus ou moins sincère, que Stefon Diggs est reconnaissant de ses 4 saisons de Pro Bowler dans l’état de New York. Il rappela aussi la gratitude de ses années où il réceptionna 445 passes pour 5 372 yards et 37 touchdowns.

 

Cependant, l’ancien pensionnaire des Bills exprimait son mécontentement et sa frustration de ses éliminations en playoffs trop tôt et répétées et de l’incompréhension et confusion sur une de ses absences au début du minicamp de 2023.

Le point d’orgue sera le changement de coordinateur offensif durant la saison 2023 avec l’intronisation de Joe Brady à la place de Ken Dorsey et, de manière surprenante, l’utilisation plus que famélique du receveur à partir de là.

Il le confirmera plus ou moins d’ailleurs durant son interview :

Vous sentez qu’il peut y avoir « des hauts et des bas » dans votre collaboration mais les choses ont été différentes durant le changement de coach, avec différents schémas. En fait, tu sens « le vent tourner ». Quand j’ai été échangé, j’étais content. J’étais là où il fallait. Comme je l’ai dit, j’ai demandé à Dieu d’éclairer mon chemin et voilà où je suis. Dieu ne m’a pas induit en erreur en tout cas.

Comme d’habitude aux Etats-Unis, Dieu est au centre de la réussite et son nouveau coach fût plus qu’élogieux avec son nouveau joueur. Le contraire serait étonnant.

Malgré tout, le Quarter Back de la franchise texane, C J Stroud, eut déjà une saison 2023 étincelante avec une connexion avec ses receveurs, Dell, Collins et Tight End, Schultz merveilleuse. Apporter un Stefon Diggs et ses capacités à un tel groupe permettraient franchement d’entrevoir plus qu’une qualification en playoffs.

C J Stroud le confirme bien dans ses déclarations :

Il s’intègre plus que bien, il vient avec sa modestie mais en leader malgré tout. Il est généreux et veut se fondre dans le collectif. Il veut être un complément, il le veut et c’est ce que nous lui avions indiqué dès son arrivée.

 

 

Avec une association à venir avec un des meilleurs Quarter Back (ou en devenir) de la ligue, après une collaboration malgré des heurts plus que fructueuse du côté de Buffalo ; Stefon Diggs a la possibilité dans une nouvelle division et avec le groupe en place de titiller les sommets. Il est temps pour les 2 parties, lui et sa nouvelle franchise, de profiter de leur association à condition que le receveur sache mettre son orgueil de côté…

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires