Scouting Combine NFL 2024: Le guide complet

par 7 minutes de lecture
Scouting Combine
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – Pendant une semaine, plus de 300 rookies vont se retrouver à Indianapolis pour un série de tests: c’est le Scouting Combine!

La NFL a cette particularité d’avoir une intersaison particulièrement chargée. A l’intérieur de cette dernière se trouve le Scouting Combine! Même si cet événement est souvent relégué à une moindre importance par rapport à la draft ou encore par rapport au début de la free agency, le Combine est tout de même un moment fondamental de l’intersaison et même peut devenir un moment décisif des futurs saisons NFL à venir. Petite présentation de cet événement à nulle autre pareil.

Présentation du Scouting Combine

Commençons par le commencement. Le Scouting Combine NFL est un événement qui se déroule tous les ans et qui a pour but de concentrer un très grand nombre de rookies qui pourront alors montrer leur savoir-faire devant les personnels des 32 franchises qui seront présentes dans le stade. Cet événement est également diffusé sur la télé américaine avec certaines épreuves qui ont même les honneurs du prime time.

L’idée du Scouting Combine est apparu dans les années 1970, époque pendant laquelle certaines franchises, parmi les Jets qui ont été parmi les précurseurs, ont commencé a faire passer des tests d’aptitudes physiques avant la draft à leurs futurs rookies potentiels. En 1982, la NFL décida alors de mettre en place le premier camp réservé aux joueurs qui se présenteront à la draft deux mois plus tard. Ce premier événement se déroulait alors à Tampa Bay en Floride.

Cinq ans plus tard, en 1987, le Scouting Combine déménage à Indianapolis pour des questions pratiques. Depuis cette date, chaque année, les participants invités de la draft se retrouvent dans cette ville pour tenter de séduire les recruteurs des 32 franchises NFL. Depuis 2023, le lieu du Combine fait l’objet d’un appel d’offre comme pour la draft ou le Super Bowl. Mais en cette année 2024, et encore pour l’année prochaine en 2025, le Scouting Combine se déroulera au Lucas Oil Stadium d’Indianapolis.

Même si le Scouting Combine se déroule officiellement sur une semaine, les épreuves sont elles concentrées sur 4 jours! Ainsi, les meilleurs prospects du pays s’évalueront cette année du jeudi 29 février au dimanche 3 mars selon le programme suivant:

  • Jeudi 29 février: Joueurs de ligne défensive / Linebackers
  • Vendredi 1er mars: Defensive Backs / Tight End
  • Samedi 2 mars: Quarterback / Receveurs / Running Back
  • Dimanche 3 mars: Joueurs de ligne offensive

Qui participe au Scouting Combine?

Tous les joueurs qui seront appelés pendant la draft ne seront pas présent fin février au Lucas Oil Stadium d’Indianapolis pour le Scouting Combine 2024. En effet, cet événement n’est accessible que sur invitation de la part de la NFL. Ainsi, pour cette session 2024, 321 joueurs ont reçu une invitation.

Sans grande surprise, ce sont les champions en titre, les Wolverines de Michigan qui seront les plus représentés lors du Combine avec 18 athlètes présents lors de cette session 2024 ce qui est tout de même 5 joueurs de plus pour cette université par rapport à l’édition 2023. Suivent ensuite Washington (13 représentants), Florida State (12), Texas (11), Georgia (11), Alabama (10) et Penn State (10). Seuls ces 10 universités cités auront l’opportunité d’avoir 10 représentants ou plus lors du Scouting Combine 2024.

Quelles épreuves sont réalisées pendant le Scouting Combine?

Pendant toute la semaine, les 321 joueurs invités vont donc devoir se soumettre à des examens médicaux, à des entretiens avec les franchises ou avec les médias mais aussi et surtout à des épreuves physiques qui permettront d’évaluer leur explosivité, leur résistance, leur force, leur rapidité ou encore leur habileté pour chacune des positions sur un terrain.

La course sur 40 yards

C’est sans doute l’épreuve reine du Scouting Combine! Le principe est très simple: parcourir le plus rapidement possible les 40 yards. Une épreuve qui mesure donc la vitesse et l’explosivité et qui est particulièrement observée par les franchises qui recherchent un receveur ou un joueur pour leur backfield défensif. Le détenteur du record de tous les temps de la course sur 40 yards est le receveur John Ross lors du Combine 2017 avec 4.22 secondes.

Le « bench press »

Allongé sur un banc, les prospects doivent effectuer le plus de répétitions possibles avec une barre de 225 livres (soit un peu plus de 102 kg) selon le principe du développé couché. L’ambition de cette épreuve est principalement de comprendre l’endurance et le degré de résistance à l’effort du prospect. Le record de cette épreuve a été établi en 2011 par Stephen Paea avec 49 répétitions.

Le saut horizontal

Le principe de cette épreuve est aussi très simple: il s’agit de sauter le plus loin possible sur la même idée que l’épreuve du saut en longueur en athlétisme. Mais la différence avec le saut en longueur, c’est que le saut horizontal du Scouting Combine se fait… départ arrêté! Le record est détenu par Byron Jones avec un peu plus de 12 pouces (12’3 ») soit 3.73 mètres! Une marque qui est non seulement le record du combine mais aussi… le record du monde de la discipline!

Le saut vertical

Le saut vertical est en tout point similaire au saut horizontal à une différence près: il ne s’agit pas de sauter le plus loin possible mais le plus haut possible. C’est une épreuve utile pour mesurer l’explosivité dans le bas du corps ce qui est particulièrement utile pour des positions comme les receveurs ou encore les cornerbacks et safeties. Le record de l’épreuve appartient depuis 2015 à Chris Conley qui est parvenu à sauter 1m14 (45 inches).

L’épreuve des trois cônes

Dans cette épreuve, les prospects doivent courir autour de trois cônes avec des changements de directions nombreux. Ils parcourent d’abord une courte distance puis reviennent au point de départ avant de faire le tour d’un cône plus éloigné et de revenir une nouvelle fois au point de départ. Une épreuve qui mesure les capacités d’un joueur à changer de direction et à accélérer rapidement. Le record de l’épreuve est en possession de Jordan Thomas avec 6.28 secondes en 2018.

Le 20 yard shuttle

Encore une fois cette épreuve mesure l’accélération d’un joueur et sa stabilité lors des changements de direction en proposant un parcours en ligne droite faite d’allers-retours. Généralement, les receveurs très rapides sont particulièrement à l’aise dans cette épreuve. D’ailleurs le record appartient à Brandin Cooks qui avait été choisi en 20e position de la draft cette année là par les Saints de la Nouvelle-Orléans.

Evidemment, d’autres épreuves existent comme les « positions drills » mais les épreuves cités ci-dessus restent les épreuves reines du Scouting Combine.

Le Scouting Combine est un moment inévitable dans le choix futurs des franchises pour la draft à venir. Cependant, son impact doit tout de même être limité. Les franchises ont eu l’occasion d’observer les prospects et de dresser des rapports pendant les nombreuses années universitaires des différents joueurs. Si une performance exceptionnelle ou désastreuse au Combine peut permettre à un joueur d’être choisi plus haut ou plus bas que prévu, cet événement sert pour la plupart des franchises à conforter leur choix.

Crédit photo: Kirby Lee-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires