Rob Gronkowski est-il le meilleur tight end de l’histoire de la NFL ?

par 5 minutes de lecture
rob gronkowski
par 5 minutes de lecture
Ce mardi, le tight end des Tampa Bay Buccaneers Rob Gronkowski annonçait son retrait des terrains. Une seconde retraite sportive qui sonne cette fois comme définitive après onze saisons passées sur les terrains de NFL.

Le moment pour nous de faire un point sur une carrière incroyable et de se poser la question : Rob Gronkowski est-il le meilleur tight end de l’histoire ?

Le meilleur tight end de l’histoire à son prime

Et pour répondre à cette question, il n’est pas très difficile de trouver des arguments qui vont dans ce sens. Il suffit de regarder d’abord le palmarès du joueur : quatre Super Bowl remportés en onze saisons, cinq fois Pro Bowler, quatre fois en équipe All Pro…

Des trophées et des distinctions qui montrent le joueur qu’était le Gronk, un gagnant né. Mais au delà de ce qui restera dans la vitrine à trophées du joueur, c’est son impact sur le terrain qu’il faut retenir.

Drafté en 2010 au second tour par les New England Patriots, Rob Gronkowski rejoint une équipe qui a brillé au début des années 2000 avec trois trophées Lombardi remportés mais qui depuis peine à retrouver une identité surtout depuis sa finale perdue face aux Giants lors de la saison 2007.

Le Gronk va alors venir s’intégrer dans cet effectif de la meilleure des manières n’ayant besoin que d’une saison d’adaptation pour comprendre les rouages du jeu offensif de Bill Belichick et de son quarterback Tom Brady. Après une première année à 546 yards et dix touchdowns, Gronkowski signe dès 2011 une année à 1 327 yards et 17 touchdowns battant par la même occasion le record de touchdowns pour un tight end sur une saison.

Même s’il doit attendre quatre années avant de remporter le Super Bowl, l’apport de Rob Gronkowski à l’équipe des Patriots est net dès son arrivée. Le club remportera trois Super Bowl avec lui revivant une nouvelle période faste.

Mais au delà des titres, Gronkowski a surtout laissé une empreinte indélébile sur le jeu de la décennie 2010. À son prime, il est difficile de nier qu’il ait été le tight end le plus impressionnant sur un terrain de football nous laissant des highlights incroyables. Avec son physique de déménageur (1m98, 120 kg), le Gronk a écrasé des défenses entières en NFL dans ses meilleures années.

La domination de Rob Gronkowski se traduit aussi dans les chiffres. 9 286 yards réceptionnés en saison régulière, 92 touchdowns, le record de matchs à plus de 100 yards pour un tight end (32) et le record de touchdowns en playoffs pour un tight end (15) font de lui le tight le plus décisif de l’histoire.

Les blessures, l’avantage Brady et une carrière moins prolifique que Tony Gonzalez

Mais dans cette histoire du meilleur tight end de l’histoire, les détracteurs du Gronk ont eux aussi des arguments à faire valoir. Le tight end n’a tout d’abord joué que onze saisons en NFL ayant notamment pris une première retraite en 2020 avant de faire un retour l’année suivante.

Une carrière moins longue que l’une des légendes à ce poste Tony Gonzalez qui a foulé les terrains de NFL pendant 17 saisons. Et forcément dans les chiffres, l’impact d’une telle différence se ressent. Là où Gronkowski ne dépasse pas les 10 000 yards, Gonzalez, leader chez les tight end, en cumule 15 127 en réception pour 111 touchdowns. Un gouffre de près de 50% de plus pour Gonzalez qui montre l’impact qu’à eu l’ex-joueur des Chiefs.

Car il faut le souligner, le nom de Gronkowski est aussi associé à celui de nombreuses blessures notamment au dos qui l’ont empêché de rester à son meilleur niveau. Symbole de ces problèmes de santé, Rob Gronkowski n’a connu que trois saisons pleines (dont une en tant que remplaçant) en NFL dans toute sa carrière. Un  chiffre bien loin des 15 saisons complètes jouées par Gonzalez véritable machine physique.

Et puis il y a l’avantage Brady comme nous l’appellerons. Rob Gronkowski a joué toute sa carrière avec le meilleur quarterback de tous les temps, un avantage non négligeable lorsque l’on veut se construire un palmarès. Qu’aurait donné la carrière du joueur dans une autre franchise ? Aurait-il été aussi dominant ? Difficile à dire mais ce qui est certain c’est qu’il n’aurait pas remporté quatre bagues de champion.

Conclusion

En conclusion, nous pourrions dire que Rob Gronkowski est sans aucun doute l’un des trois meilleurs tight end de l’histoire de la NFL avec Tony Gonzalez et certainement Antonio Gates. Rarement dans l’histoire on avait vu un joueur avec un tel gabarit se déplaçait de cette façon sur un terrain et avoir une telle polyvalence.

Dans ses meilleurs années, Rob Gronkowski aura été l’un des joueurs les plus dominants de l’histoire de la ligue, étant quasi inarrêtable par les défenses qui ont croisé son chemin.

Alors selon les affinités et les critères retenus, certains le considéreront comme le meilleur, d’autres le mettront à la seconde place… mais au final tout le monde peut s’accorder sur le fait que cette retraite sonne comme le départ d’une légende de ce sport. Une personnalité unique et drôle (aller voir l’anecdote sur son trade aux Lions) qui aura marqué le jeu. Un joueur emblématique de la franchise des Patriots qui nous aura offert des moments incroyables et un duo pour l’histoire avec Tom Brady.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires