Quelles suites pour Russell Wilson chez les Broncos après la saison 2023?

par 6 minutes de lecture
Russell Wilson
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – Le flou le plus total entoure l’avenir du quarterback Russell Wilson avec sa franchise des Broncos au terme de la saison 2023.

Russell Wilson a-t-il joué son dernier match en tant que quarterback titulaire de la franchise des Denver Broncos lors de la week 16 face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre? Cela semble de moins en moins impossible après que le quarterback ait été mis sur le banc de touche pour les deux derniers matchs de la saison régulière 2023 alors que la franchise du Colorado est encore en course pour accrocher une place en playoffs d’ici la fin de la saison.

Pourquoi Russell Wilson a-t-il été mis sur le banc?

Les raisons de la mise à l’écart de Russell Wilson pour les deux derniers matchs de la saison des Broncos face aux Chargers et face aux Raiders sont sans doute doubles: une raison sportive et une raison financière.

Revenons tout d’abord sur l’aspect financier de l’affaire et aux spécificités du contrat de Russell Wilson. Dans son contrat, le quarterback se voit garantir un salaire de 37 millions de dollars pour la saison 2025 s’il ne parvient pas à passer un test physique en mars 2024. Avec cette décision de ne plus le faire jouer, les Broncos envoient le message clair selon lequel ils ne souhaitent aucunement payer Russell Wilson pendant encore plusieurs saisons ce qui pourrait signifier une fin d’aventure précoce avec les Broncos.

Sportivement aussi le torchon semble brûler de plus en plus avec Sean Payton qui ne semble pas vraiment ravi du rendement offensif de son équipe et de son quarterback. Certes, aucun receveur des Broncos ne devrait finir la saison à plus de 1000 yards. Certes, Wilson n’a réussi qu’un seul match à plus de 300 yards cette saison. Certes, les chiffres offensifs des Broncos en troisième tentative ou en situation de marquer sont faibles. Certes! Mais est-ce pleinement de la faute du seul numéro 3 des Broncos?

Car il est aussi à mettre au crédit de Russel Wilson le fait qu’il soit aujourd’hui dans le top 10 des quarterbacks NFL en ce qui concerne le rating moyen (98.0) mais aussi le peu d’interceptions lancées par l’ancien quarterback des Seahawks avec un joli ratio touchdown/interception de 26/8 après la week 16. De plus, la production offensive de la franchise est en progrès depuis l’an dernier et les performances du quarterback ne peuvent être complétement séparés des appels de jeux qui sont réalisés sur le bord de la touche.

Russell Wilson sera-t-il encore le quarterback des Broncos en 2024?

C’est sans doute la grande question qui demeure après la décision annoncée ce mercredi par la franchise de Denver. Si Wilson a encore un avenir en tant que quarterback chez les Broncos, pourquoi ne pas vouloir prendre le risque de garantir son contrat pour la saison 2025? En tout état de cause, que Russell Wilson soit encore ou non le maître à jouer des Broncos en 2024, cela aura des répercussions pour les deux parties et notamment pour Denver.

En effet, même si les Broncos évitent de garantir le contrat de Russell Wilson en 2025 avec cette manoeuvre de mise sur le banc, cela ne changera rien aux 39 millions déjà garantis pour la saison prochaine. Si les chemins de Wilson et des Broncos devaient se séparer, deux options seraient alors sur la table.

Si les Broncos de Denver décident de libérer Russell Wilson après la date fatidique du 1er juin (qui marque officiellement le début de la saison NFL 2024), les Broncos devraient alors payer les 39 millions pleinement garantis dans le contrat du célèbre numéro 3. Mais ils auraient aussi à leur charge pas moins de 85 millions de « dead money » qui serait alors répartie sur les deux prochaines saisons (35.4 millions en 2024 et 49.6 millions en 2025).

Une autre solutions consisterait pour les Broncos à trouver un partenaire pour un échange afin que Russell Wilson soit envoyé dans une autre équipe de NFL. En cas d’échange, la « dead money » restante sur la saison 2024 serait alors de 68 millions de dollars sauf si l’équipe acquéreuse prend en charge les 22 millions de bonus du joueur. Il resterait alors au moins 54 millions de dollars à payer sur les deux ans à venir pour l’équipe qui se sera offert les services de Wilson.

Enfin, la dernière solution serait une renégociation de contrat entre les Broncos et Russell Wilson. Mais le quarterback expérimenté sera-t-il enclin à discuter avec une franchise qui a fait le choix de le mettre sur le banc pour être sûr de ne pas payer son contrat? Et Sean Payton souhaite-t-il simplement continuer l’aventure avec l’ancien quarterback des Seahawks ou a-t-il déjà d’autres plans de construction d’effectif en tête pour l’avenir?

Quelles solutions pour les Broncos et pour Russell Wilson?

Au regard des éléments donnés ci-dessus, les choix ne seront pas légions pour les Broncos de Denver au regard des sommes qui devront être déboursées même si Russell Wilson ne fait plus partie dans les mois à venir de la franchise du Colorado.

La première solution en cas de séparation avec Wilson se nomme Jarrett Stidham! L’avantage de mettre sur le banc le quarterback titulaire est que les dirigeants des Broncos auront deux matchs pour juger du niveau de leur quarterback remplaçant. Mais avec aucune victoire lors de ses deux premières titularisations en carrière et à peine plus de 58% de passes complétées dans sa carrière, les espoirs sont tout de même relativement minces de voir Stidham se révéler comme le quarterback d’avenir de la franchise.

Reste alors la solution de la draft mais il faudra avoir le nez fin puisque les Broncos n’auront que 6 choix lors de la draft NFL 2024 et ne choisiront qu’autour de la 10-15e place lors du premier tour! Si la draft n’apporte pas les profils voulus, les dirigeants des Broncos devront alors se tourner vers les joueurs libres mais il ne sera pas facile la non plus de réaliser la bonne pioche avec le budget limité dont disposeront les Broncos.

Pour Russell Wilson en revanche les choix devraient être présents s’il quitte le Colorado lors de l’intersaison surtout si Baker Mayfield ou encore Kirk Cousins signent de nouveaux contrats avec leur franchise respective. Il serait alors le plus côté des quarterbacks agents libres et pourrait aller dans des franchises en manque de quarterbacks titulaires comme les Falcons d’Atlanta, les Titans du Tennessee ou les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Mais il pourrait aussi servir de backup de luxe dans des franchises en quête de certitudes!

En tout état de cause, le feuilleton Russell Wilson avec les Broncos de Denver n’est certainement pas terminé et devrait nous tenir en haleine pendant de nombreuses semaines encore.

Crédit photo:  Isaiah J. Downing-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires