Que faut-il surveiller à l’approche des Playoffs NFL ?

par 11 minutes de lecture
par 11 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – Alors que les équipes de NFL ont toutes jouées au moins neuf matchs, les Playoffs NFL se rapprochent doucement mais surement. Entre divisions sans grand suspens, avec plus ou moins de suspens et avec une indécision totale, TFA vous propose de vous pencher sur les différentes conjonctures par division.

 

C’EST DÉJÀ PRESQUE PLIÉ

 

AFC Ouest – Kansas City Chiefs (7-2)

Cette division est peut-être la plus simple à traiter. Il ne reste (quasi) aucun suspens ici, les Chiefs de Andy Reid devraient remporter leur division pour la 8e fois de suite maintenant sauf météorite qui s’abattrait sur le Missouri.

Avec 3 matchs d’avance sur leur principal concurrent, les Raiders, c’est la division avec le plus gros écart de toute la ligue entre le premier et son deuxième.

Les véritables enjeux pour les Chiefs sont de sécuriser la première place de conférence AFC pour la quatrième année consécutive et de savoir si Mahomes peut se repositionner dans la course au MVP.

Pour le reste de la division, la course aux Playoffs est encore de vigueur, spécialement pour les Raiders qui viennent d’enchaîner deux victoires de suite mais qui doivent encore affronter deux fois les Chiefs. Les Chargers ont eux 35% de chances de faire les Playoffs selon ESPN.

 

NFC Est – Philadelphia Eagles (8-1)

La meilleure équipe de NFL, tout simplement, du moins du point de vue du bilan. Pour autant, si le chemin est peut-être un petit peu moins évident vers la victoire de la division, c’est en raison du deuxième de cette division. En effet, les Cowboys de Dallas (6-3) lorgnent toujours sur les Eagles pour cette victoire de division.

Si les Eagles semblent tout de même supérieurs aux Cowboys, et visent eux aussi plutôt la victoire de conférence, tout n’est pas encore définitivement joué. Les Eagles doivent encore affronter Chiefs et Niners, là où les Cowboys devront se rendre chez les Dolphins et les Bills, et il reste encore une rencontre entre ces deux équipes à Dallas. ESPN accorde 83% de chances aux Eagles de remporter la division et 97% de chances aux Cowboys de se qualifier en Playoffs.

 

 Mandatory Credit: Brad Penner-USA TODAY Sports

Les deux autres équipes de la division, Commanders et Giants, sont hors de la course.

 

NFC Nord – Detroit Lions (7-2)

La bonne surprise de cette première partie de saison. Les Lions pratiquent un football offensif et dynamique agréable à suivre et qui porte ses fruits, en témoigne la victoire à Kansas City en ouverture.

Alors que l’on pensait que les Lions filaient tout droit vers la victoire de division après la blessure de Kirk Cousins chez les Vikings. Le sensationnel Joshua Dobbs est en train de laisser espérer tout l’état du Minnesota pour s’imposer dans la division puisque les Vikings viennent d’enchaîner une cinquième victoire de rang.

Mais les Lions semblent là-aussi un cran au-dessus des Vikings, d’autant que le calendrier leur est plutôt favorable. Il ne reste que Saints et Cowboys à affronter comme adversaires au-dessus de 50% de victoires (qui ne sont pas les adversaires les plus redoutables de cette catégorie d’équipes), en plus de deux affrontements directs déterminants face aux Vikings en fin de saison. La faiblesse du calendrier des Lions pourrait aussi laisser espérer une lutte pour la NFC, au moins dans les premiers qui garantirait deux matchs de Playoffs dans le Michigan.

ESPN accorde 78% de chances aux Lions de remporter la division et 86% de chances aux Vikings de se qualifier en Playoffs. Les deux autres équipes de la division, Bears et Packers, connaissent une saison désastreuse et sont hors de la course.

 

IL Y A DE L’AVANCE MAIS RIEN N’EST JOUÉ

 

AFC Est – Miami Dolphins (6-3)

Ce fut l’une des divisions les plus attendues en début de saison avec un affrontement triangulaire Rodgers-Allen-Tagovailoa qui promettait d’être passionnant. Deux mois, plus tard, Rodgers n’a pas pu jouer un match avec les Jets, Allen est le QB le plus intercepté de la ligue dans une équipe globalement décevante et Tagovailoa et ses Dolphins calent quand la marche est plus haute. Mais malgré tout, cette division reste assez ouverte.

Les Bills, qui jouent ce soir contre les Broncos (3-5), ne sont qu’à un match des Dolphins et ont pour le moment le tie-breaker (qui permet de départager deux équipes à égalité) sur Miami, avant un dernier affrontement lors de l’ultime journée.

Derrière, les Jets (4-5) restent en embuscade même si les deux défaites face à des adversaire abordables ces deux dernières semaines ont fait mal alors qu’on les pensait lancés. Zach Wilson et l’attaque des Jets semblent être trop limités pour viser plus haut, même si un retour de Rodgers en fin de saison n’est pas à exclure. Ces mêmes Jets affrontent Bills et Dolphins dans les deux prochains matchs, qui pourraient sceller l’issue de la saison new-yorkaise.

Concernant l’affrontement Bills-Dolphins pour la tête de la division, l’enchaînement Eagles-Chiefs-Cowboys  entre le milieu du mois de Novmebre et celui de Décembre pourrait grandement entraver les chances de Playoffs à domicile pour Buffalo qui garde tout de même 56% de chances de faire les Playoffs selon ESPN.

 Mandatory Credit: Jasen Vinlove-USA TODAY Sports

 

La dernière équipe de cette division, les New England Patriots (2-8) sont hors de la course.

 

NFC Sud – New Orleans Saints (5-5)

L’une des divisions (voire la division) la plus faible de la ligue (au moins 3 défaites sur les 5 derniers matchs pour chacune de ces équipes) mais elle n’en reste pas moins ouverte. Avec trois équipes qui se tiennent en un match (Falcons, Saints, Buccaneers), tout reste sur le papier ouvert.

Cependant, il semble tout de même que les Saints sont, sur le papier, les mieux armés pour s’emparer de la division. Eux qui bénéficieront aussi d’un calendrier très abordable, ils n’ont plus qu’à disputer un seul match face à une équipe à au moins 50% de victoires (Lions). Avec encore deux matchs face aux Falcons et un face aux Bucs, tout devrait se jouer sur ces affrontements.

Inutlie de préciser qu’en raison de la faiblesse de la division, seule l’équipe qui en sortira vainqueur devrait voir les Playoffs. Ainsi, selon ESPN, les Saints ont 53% de chances de remporter la division. Bucs et Falcons ne dépassent pas eux les 35% de chances d’accéder aux Playoffs, là où la pire équipe de la ligue, les Carolina Panthers, sont hors course.

 

LE SUSPENS EST TOTAL

 

NFC Ouest – San Francisco 49ers (6-3)

Difficile de vraiment évaluer cette division, qui aurait légitimement pu être placée dans la catégorie au-dessus, mais à l’heure où nous écrivons ces lignes, la réalité est que Niners et Seahawks ont le même bilan, que les Niners ont perdu 3 de leurs 4 derniers matchs (la grosse victoire d’hier à Jacksonville a tout de même rassurée) et que les Seahawks ont gagné 3 de leurs 4 derniers matchs.

Ces deux équipes s’affronteront lors d’un TNF capital dans deux semaines puis de nouveau deux semaines plus tard pour se disputer la victoire de division. Les Niners croiseront aussi la route des Eagles et des Ravens avant la fin de la saison, qui ne garantit donc en rien d’être sereine. Dans le même temps, les Seahawks recevront les Eagles et les Steelers et devront aller à Dallas pour les matchs les plus difficiles de la fin de saison.

Ces deux équipes devraient tout de même voir les Playoffs, 98% de chances pour les Niners et 72% pour les Seahawks selon ESPN. Les Niners restent tout de même favoris pour la victoire de division.

 Mandatory Credit: Morgan Tencza-USA TODAY Sports

 

Les deux autres équipes de la division, Rams et Cardinals avec respectivement 3 et 2 victoires sont hors de la course, les Rams s’étant totalement effondrés depuis Octobre.

 

AFC Sud – Jacksonville Jaguars (6-3)

Qui l’eût cru ? Alors que l’on pensait en début de saison que les Jaguars auraient l’autoroute vers les Playoffs dans une division pas franchement alléchante. La révélation inattendue de la saison, les Texans, portés par un CJ Stroud historique au possible, vont pourtant bel et bien concurrencer ces Jaguars pour la division, ces mêmes Jaguars que les Texans ont battu plus tôt dans la saison.

Si les Jaguars restent probablement la meilleure équipe sur la papier, leur calendrier va être pour le moins chargé en cette fin de saison, ce qui rabat toutes les cartes. Avec trois des quatre équipes de la terrible AFC Nord qui leur reste à affronter, en plus d’un déplacement capital à Houston, les Jaguars vont devoir s’employer s’ils veulent remporter leur division.

D’autant plus que de l’autre côté, les Texans ont réalisé un coup majeur en s’imposant chez les Bengals. Désormais, il ne reste plus qu’à affronter les Browns en équipe au-delà des 50% de victoires. Les Texans pourraient donc être les favoris dans cette division, mais tout est assez flou en vérité. La confrontation Jaguars-Texans sera donc capitale mais peut-être pas décisive.

Dans le reste de la division, les Colts en 5-5 jouent crânement leur chance et tenteront autant que possible de réussir à se faufiler en Playoffs malgré l’absence pour le reste de la saison du quarterback rookie Anthony Richardson. ESPN leur accorde 24% de chances d’accéder en Playoffs, ce qui semble plutôt réaliste, eux qui ont jusqu’ici profité d’un calendrier plutôt favorable.

Enfin les Titans que l’on pensait revigorés avec les débuts de Will Levis, n’ont pas confirmés ces dernières semaines et avec un bilan en 3-6, leurs chances de Playoffs sont infimes.

AFC Sud – Baltimore Ravens (7-3)

La division de dingos, tout simplement ubuesque, peut-être l’une des meilleures divisions de l’histoire de la NFL. À l’heure actuelle, les 4 équipes de la division sont en Playoffs, la pire étant les Bengals, finalistes il y a deux ans et demi-finalistes l’an dernier.

Entre des Steelers historiquement médiocres (ils ont été menés en yards par matchs sur tout leurs matchs cette saisons) mais qui, sous la houlette du malin Mike Tomlin, viennent d’empiler 4 victoires sur les 5 derniers matchs.

Des Browns, que l’on attendait médiocres après les blessures de Nick Chubb et de Deshaun Watson, qui sont finalement portés par une excellente défense et une attaque bien plus correcte que l’on pourrait croire (11e meilleure attaque de NFL) et qui ont maintenant le tie-breaker sur Ravens et Bengals.

Et enfin des Ravens qui parviennent finalement à s’exprimer à leur juste niveau, dépourvus de blessure majeure, dotés d’un Lamar Jackson enfin régulier et d’une défense de feu. Tout laissait à penser que les Ravens pouvaient viser le Superbowl mais la défaite, presque inacceptable (14 points d’avance à 11 minutes de la fin du match), d’hier face à Cleveland à fait redescendre tout le monde sur terre et a rappelé les gros problèmes de régularité de cette équipe depuis plusieurs saisons maintenant.

Inutile de se pencher sur les calendriers respectifs des équipes, tant cette division est totalement imprévisible. Toutefois, Bengals et Ravens doivent s’affronter encore une fois ce jeudi soir dans un match très important. Les Bengals doivent aussi encore affronter une fois les Browns à Cleveland et deux fois les Steelers, mais cette équipe a démontrée plusieurs fois par le passé qu’elle pouvait briller lorsque les évènements se compliquent.

ESPN donne 89% de chances aux Ravens d’aller en Playoffs, 78% au Browns, 53% aux Steelers et 34% aux Bengals, dans une division qui va nous tenir en haleine jusqu’au bout, d’autant que les affrontements hors division vont aussi être relevés.

 

Mandatory Credit: Ken Blaze-USA TODAY Sports

Les Playoffs NFL s’ils devaient commencer aujourd’hui :

 

AFC

  • (1) Chiefs
  • (2) Ravens – (7) Texans
  • (3) Jaguars – (6) Browns
  • (4) Dolphins – (5) Steelers

 

NFC

  • (1) Eagles
  • (2) Lions – (7) Vikings
  • (3) 49ers – (6) Cowboys
  • (4) Saints – (5)Seahawks

 

© Kirby Lee-USA TODAY Sports

 

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires