Profil NFL Draft 2023: Jaxon Smith-Njigba

par 4 minutes de lecture
Jaxon Smith-Njigba
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Quelques jours avant la draft NFL 2023, TFA vous propose le portrait de quelques joueurs à suivre. Aujourd’hui, intéressons nous au profil de Jaxon Smith-Njigba.

Jaxon Smith-Njigba sera sans aucun doute l’un des tous premiers receveurs appelés lors de cette draft NFL 2023. Peut-être bien même le premier si l’on en croit de nombreuses projections y compris la dernière en date de la rédaction de TFA. Pétri de talent, le profil de Jaxon Smith-Njigba n’est cependant pas sans soulever quelques questions en raison de sa potentielle fragilité physique.

Après ses années lycées, Jaxon Smith-Njigba rejoint la prestigieuse équipe d’Ohio State qui n’est pas avare pour fournir des talents au poste de receveur en NFL avec les exemples récents de Michael Thomas ou de Chris Olave par exemple chez les Saints de la Nouvelle-Orléans. Après une première saison tronquée par la COVID, Jaxon Smith-Njigba explose aux yeux du grand public en 2021 avec 1 606 yards de réception dont 347 yards dans le seul Rose Bowl!

Des performances majuscules que le receveur d’Ohio State ne pourra malheureusement pas rééditer en 2022 puisque ce dernier se blessera aux ischio-jambiers dans un match contre Notre Dame en tout début de saison. C’est ainsi que Smith-Nijgba se présentera à la draft NFL 2023 en ayant disputé que 3 matchs lors de sa dernière saison universitaire.

Forces et faiblesses de Jaxon Smith-Njigba

Même s’il n’est pas le receveur le plus physique de la promotion, Jaxon Smith-Njigba sait parfaitement utilisé son corps et sait se montrer très agile une fois le snap lancé. Avec des tracés parfaitement exécutés, Smith-Njigba parvient assez régulièrement à créer des séparations décisives avec son vis-à-vis et peut se montrer aussi très efficace au niveau des yards gagnés après réception. Enfin, le receveur d’Ohio State possède des mains très sûres avec un excellent ratio de passes attrapées pendant ses années universitaires et un rating de 141.8 pour son quarterback lorsque ce dernier l’a visé lors de la saison 2021.

Mais bien évidemment toutes ses qualités, qui font aujourd’hui de Jaxon Smith-Njigba l’un des favoris au poste de receveur pour cette draft, sont à mettre en balance avec un risque majeur: celui de la fragilité de ce receveur. Blessé aux ischios-jambiers contre Notre Dame, Smith-Njigba n’a jamais semblé en mesure de revenir pleinement sur le terrain lors de cette saison 2022 et il devra convaincre les recruteurs que cette blessure à la jambe gauche n’est qu’un ancien souvenir et qu’elle ne viendra pas compromettre son avenir en NFL.

Quelle destination pour Jaxon Smith-Njigba?

L’équipe qui sélectionnera Jaxon Smith-Njigba devra donc prendre en compte une sorte de calcul bénéfice-risque entre le talent intrinsèque indéniable de ce joueur et le risque de rechute d’une blessure même si ses performances au Combine NFL ont rassuré bon nombre d’observateurs sur son état de forme.

La première franchise qui pourrait se montrer intéresser par le profil de l’ancien receveur des Buckeyes est Houston. Les Texans ont l’avantage d’avoir deux choix dans ce premier tour de draft. Si le premier (en 2e position) devrait servir à sélectionner un nouveau quarterback, le second (en 12e position) pourrait servir à renforcer l’attaque aérienne des Texans. Il pourrait même être envisageable que les Texans reconstitue l’ancienne attaque d’Ohio State en sélectionnant C.J.Stroud avec leur premier choix et Jaxon Smith-Njigba avec leur second. Deux joueurs qui se connaissent et qui pourraient ramener les Texans vers le haut de l’AFC Sud.

Plus loin dans l’ordre des choix, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre pourraient eux aussi vouloir s’attacher les services du brillant receveur. Enfin, à la recherche de nouveaux talents en attaque, les Packers de Green Bay seront sans doute aussi dans la course pour enrôler Jaxon Smith-Njigba.

Il existe donc peu de chances que l’ancien receveur d’Ohio State soit encore disponible au-delà de la 15e place. Mais avec la draft sait-on jamais…

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires