Profil NFL Draft 2023: Devon Witherspoon

par 4 minutes de lecture
Devon Witherspoon
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Plus que quelques jours avant la draft NFL 2023! L’occasion pour TFA de dresser les portraits de quelques prospects. Aujourd’hui, place au cornerback Devon Witherspoon.

Devon Witherspoon, c’est l’histoire incroyable d’un joueur qui monte tellement en puissance au fil de ses années universitaires qu’il pourrait tutoyer les sommets lors de cette draft NFL 2023 et qu’il pourrait peut-être même devenir le premier cornerback appelé lors de cette cuvée. A sa sortie de ses années lycées pourtant, le jeune Devon Witherspoon n’attira pas les universités en masse. Mais il parvint, en choisissant l’université d’Illinois, à se hisser à un niveau qui lui permet aujourd’hui de convoiter sérieusement le top 10 de cette draft 2023.

Après des débuts timides la première année (12 matchs pour seulement 2 passes défendues), Devon Witherspoon réussira ses deux premières interceptions lors de la saison 2020. Mais c’est réellement lors de cette saison 2022 qu’il va exploser aux yeux des recruteurs NFL. En 12 matchs joués, le numéro 31 de l’université d’Illinois a réussi 41 plaquages, 3 interceptions retournées pour 97 yards au total et 14 passes défendues.

Mais le plus impressionnant reste le rating du quarterback adverse autorisé par Devon Witherspoon. Alors que ce rating montait a 122.6 lors de la saison 2020, il commença à baisser en 2021 (86.9) avant de s’effondrer totalement lors de cette dernière saison universitaire pour atteindre le chiffre ridicule de 24.6! Autant dire que les quarterbacks adverses ont rapidement compris qu’il fallait à tout prix éviter de cibler Witherspoon.

Forces et faiblesses de Devon Witherspoon

La grande force de Devon Witherspoon est sans aucun doute le duel en homme-à-homme. Sur une couverture de ce type il est très difficile pour le receveur de créer une séparation suffisante avec le défenseur afin de s’assurer une réception dans les bonnes conditions. Doté d’une grande intelligence du jeu mais aussi d’une rapidité et d’une agilité qui lui permettent de suivre le receveur, Witherspoon agit comme une glue que les receveurs ont toutes les peines du monde à décrocher.

De plus, Devon Witherspoon est également doté d’une belle qualité de plaquages ce qui lui permet souvent d’arrêter son receveur avant que ce dernier ne gagne trop de yards après réception. Il peut aussi être utilisé pour défendre contre la course sur certains appels de jeu défensif.

Cependant, ces deux grandes qualités dans le jeu du cornerback sont encore perfectibles. Ainsi, la grande proximité de Witherspoon avec son vis-à-vis peut souvent lui coûter des interférences de passe qui pourraient lui faire du tort en NFL. Il est également un peu plus en difficulté sur les couvertures de zone. Enfin, l’ancien cornerback de l’université de l’Illinois est aussi perfectible d’un point de vue technique sur ses plaquages. Il devra progresser pour faire face à des adverses plus agiles et plus puissants que lors de ses années universitaires.

Quelle destination pour Devon Witherspoon?

La progression de Devon Witherspoon fut visible dans ses statistiques sur le terrain mais aussi dans les rangs qu’il a pu gagner au fil des mock drafts. Ainsi, alors que bon nombre d’observateurs le considéraient comme un cornerback qui serait choisi au second tour, tous s’accordent aujourd’hui pour lui faire une place dans le premier tour et bien souvent même dans le top 10.

Ainsi, Devon Witherspoon pourrait être sélectionné dès le 6e choix par les Detroit Lions. Grâce à un trade avec les Rams de Los Angeles, les Lions bénéficient du 6e choix de draft cette année et pourraient utiliser celui-ci pour renforcer le secteur défensif aérien après une saison 2022 plus que difficile dans ce domaine statistique.

Autre équipe en difficulté dans la défense contre la passe, les Raiders de Las Vegas pourraient eux aussi vouloir jeter leur dévolu sur l’ancien cornerback d’Illinois. Avec près de 243 yards encaissés en moyenne dans les airs la saison dernière (4e plus mauvaise défense contre la passe lors de la saison 2022), les Raiders doivent se renforcer dans ce domaine surtout lorsque l’on sait qu’ils seront encore opposés deux fois cette saison à des quarterbacks comme Patrick Mahomes ou Justin Herbert. Un renfort de poids ne sera donc pas de trop…

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires