PREVIEW NFL 2023 : Denver Broncos : Wilson – Payton – Williams, le tube de l’année ?

par 7 minutes de lecture
Broncos
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub

En attendant que la saison NFL 2023 ne débute début septembre, la rédaction de TFA vous propose une preview de chaque franchise. Aujourd’hui, place aux Denver Broncos

Retour sur la saison 2022 qui a fait pschiiiit

Les Broncos, à l’aube de la saison 2022-2023 avait réalisé, peut-être, le blockbuster de l’année : recruter Russell Wilson, le Quarterback star des Seahawks.

Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu. Wilson a été globalement mauvais. A l’image de l’attaque qui a piétiné toute la saison, marquant très peu de points à chaque match : des victoires 11-10, 16-9 ou encore des défaites 12-9, 16-9, etc…La perte pour la saison du coureur Javonte Williams a également fait beaucoup de mal à cette attaque faiblarde, puisque c’était la lumière au bout du couloir. Et Melvin Gordon et ses innombrables fumbles n’ont fait qu’entraîner la chute du jeu au sol.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

Nous aurions facilement imaginé le duo Wilson – Jeudy étincelant, roulant sur toutes les défenses, rien de tout cela n’est arrivé.

Ce qui a littéralement sauvé l’équipe d’un naufrage total a été sa défense. Héroïque, sublime, collective. Elle a fini 10ème de la ligue, 3ème pour le nombre de points accordés (18,1 PG), 5ème pour les yards alloués à chaque match (309). La défense des Broncos a sauvé de nombreux matchs.

Les Broncos ont terminé la saison avec une fiche de 5-12, derniers de l’AFC Ouest, et pas de playoffs bien évidemment.

Les Principaux départs

Il n’y a pas eu beaucoup de départs notables.

Il y a eu celui très triste du kicker Brandon McManus. The Free agent en avait fait un article en mai dernier, tant ce joueur avait laissé son empreinte chez les Broncos et son départ vers la Floride fut une grande surprise.

Le départ de la doublure de Wilson au poste de Quarterback, Brett Rypien, neveu de l’ancien Quarterback des Redskins Mark Rypien (vainqueur des Super Bowls 1987 et 1992) est peut-être à mentionner, même s’il a été remplacé assez rapidement par une arrivée notable. Arrivées qui vont être évoquées ci dessous.

Nous pouvons parler aussi de la perte du TE Eric Saubert, parti chez les Dolphins, et qui laisse un trou à ce poste.

Les Principales arrivées dans les Rocheuses

Avant d’évoquer le remplacement de Rypien, parlons de l’Arrivée avec un grand A chez les Broncos. Celle du Coach Sean Payton.

L’ancien stratège des Saints était à la retraite, paisible, lorsque les Broncos ont interrompu une partie de pêche (ou de Golf, les spéculations sont ouvertes) pour le faire venir à Denver, et tenter de sortir la tête de l’eau.

L’ex Coach Nathaniel Hackett n’a pas su tirer profit du talent de Wilson (à moins que ce soit Wilson qui n’a pas su tirer profit de son talent ? Roooh, je m’excuse auprès des Fans des Broncos pour cette blagounette). Il en a payé le prix, viré dès le lendemain du dernier match (pourtant gagné 31-28 face aux Chargers). Est-ce que Payton va faire des Broncos une menace ? Il est fort à parier que oui, à la vue notamment des talents qu’il a à gouverner.

Cette année, en plus de Payton, quatre autres arrivées super importantes sont à noter pour les Broncos :

La 1ère, Le Tackle Offensif Mike McGlinchey, venu des Niners qui viendra renforcer la ligne, qui a accordé 63 sacks l’an dernier. Ce qui la classe tout bonnement dernière dans cette catégorie.

La seconde, est celle du Running Back Samaje Perine, qui sera à coup sur un excellent renfort pour le jeu au sol des Broncos, à la peine l’an dernier. Perine était un parfait petit soldat chez les Bengals, secondant Joe Mixon : 394 Yards à la course, 2 TD’s, 287 yards à la réception, 4 Td’s.

La 3ème, est l’arrivée du Pass rusher des Cards, Zach Allen. Après une saison honorable dans le désert de l’Arizona (5,5 sacks, 23 plaquages solo), Allen débarque à Denver pour donner le tournis aux lignes offensives sous d’autres couleurs.

La 4ème, et pas des moindres, est l’arrivée du Quarterback des Raiders Jarrett Stidham. L’an dernier, Stidham n’avait joué que 2 matchs à Vegas, les 2 derniers de la saison (Carr avait été mis au repos à cause de ses mauvais résultats), perdant les deux MAIS avait terminé le 1er match face aux Niners avec 365 Yards à la passe et 3 Tds (pour 2 Int’s), et match perdu 37-34 en Overtime.

Le match d’après, le dernier, avait été un peu plus anecdotique pour Stidham (219 Yards, 1 Td, 1 Int et une lourde défaite 31-13 face à l’ogre du Missouri, les Chiefs). Stidham saura suppléer Wilson et pallier aux éventuelles défaillances du lanceur des Broncos.

La Draft des Broncos

La Draft n’a pas été la plus historique pour les Broncos, seulement 5 choix. Et pas avant le second tour. Justement, lors de ce tour, le choix de la franchise s’est porté sur Marvin Mims Jr, le receveur d’Oklahoma, qui sera une belle cible pour Wilson, aux côtés des très talentueux Jerry Jeudy et Courtland Sutton.

La der des der de Russell Wilson ?

C’est la question que l’on peut se poser effectivement. Il semblerait que ce soit la dernière année de Wilson aux Broncos, en cas d’échec cinglant comme l’an dernier. Wilson a beaucoup de très bons joueurs à sa disposition (cités au dessus), et sa saison manquée de l’an dernier fut un peu inexplicable. Bon, les 63 sacks que sa ligne lui a fait subir n’ont sûrement pas aidé au bon déroulement des choses, mais ceci n’explique pas tout. Burrow aux Bengals a une ligne plutôt à la ramasse aussi, et pourtant il est l’un des meilleurs.

Wilson a les capacités et le talent pour faire une belle saison 2023-2024 et pour arrêter d’être le Memes marrant que tout le monde s’arrache.

L’attaque en 2022

Nombre de points inscrits en moyenne par match en 2022: 16.9 points – 32/32

Une attaque au ralenti, marquant très peu de points. Voilà le résumé de l’attaque des Broncos en 2022. Un Wilson en chute libre, un Williams bon, puis out. Des receveurs en deça de leur talent habituel, une ligne offensive catastrophique. Rien n’a a vraiment été positif l’an dernier. Les arrivées de Payton, de Perine et du jeune Mims vont redynamiser cette attaque, et permettre aux Broncos de redevenir compétiteurs et compétitifs.

La défense, après le Top 10, le top 5 ?

Nombre de points concédés en moyenne par match en 2022: 18,1 points – 3/32 (5ème en Yards accordés)

Sans cette défense, la fiche des Broncos aurait pu être plus mauvaise que ce 5-12 affiché. Lorsque l’attaque ne marquait que 11 points misérables, la défense n’en encaissait que 10. Lors des défaites, la défense a très rarement encaissé plus de 20 points, ce qui démontre encore une fois la faiblesse de l’attaque. Le départ de Bradley Chubb aux Dolphins en cours de saison l’an dernier a laissé un trou dans le Pass rush. C’est surtout au niveau de la défense contre la passe que les Broncos sont impénétrables, avec notamment le merveilleux Patrick Surtain II. La défense n’a pas beaucoup bougé. Avec Payton à la baguette, il y a de fortes chances qu’elle soit encore plus boulimique que l’an dernier.

Quelle saison pour les Denver Broncos ?

Le calendrier des Broncos, de part leur fiche de l’an dernier, est plus abordable. Si Williams reste en forme, le jeu au sol peut être à nouveau performant. C’est surtout Wilson qui doit absolument réagir. Il a de belles cibles à sa disposition : Sutton, Jeudy et maintenant Mims. Ca devrait être bien meilleur que l’an dernier. Wilson a semble-t-il été piqué dans son amour propre. Mais parlons franchement : A la vue de son salaire mirobolant, nous sommes en droit d’en attendre un peu plus de sa part. Avec Sean Payton à la baguette et connaissant le talent de ce coach, l’espoir d’entrevoir les Play-offs semble plausible, surtout avec la défense que la franchise possède.

Le pronostic est de 9-8, 2ème de l’AFC OUEST, et qualification en Wild Card (Et élimination)

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires