Preview NFL 2022 : Tennessee Titans , quelque chose de grand?

par 6 minutes de lectureCommentaires 2
tennessee titans
par 6 minutes de lectureCommentaires 2
Enlever la pub

La saison régulière de NFL débutera le 8 septembre prochain, et pour vous faire patienter la rédaction de The Free Agent vous propose chaque jour l’analyse d’une équipe. Aujourd’hui, les Tennessee Titans.

tennessee titans

La saison 2021 des Tennessee Titans est mitigée. En effet, la saison régulière fut une franche réussite puisqu’en plus de leur division qu’ils ont remporté comme attendu aisément, les hommes de Mike Vrabel ont conquis la première place de la conférence AFC.

Et pourtant, Ils ont perdu leur superstar Derrick Henry assez vite puisque celui-ci n’a disputé que huit rencontres de saison régulière. Les Titans ont fait preuve d’une solidité défensive derrière Kevin Byard ou Harold Landry qui leur a permis de finir avec un bilan de 12-5. Par contre, l’absence du RB a montré les faiblesses du jeu offensif. Ryan Tannehill a peiné pour donner de l’allant à son équipe qui pouvait dominer ses adversaires.

L’arrivée de Julio Jones s’est transformée en échec et AJ Brown est resté la seule cible fiable capable de faire la différence. Il en a résulté des défaites surprenantes contre les Jets ou les Texans qui auraient dues alerter sur les manques de l’équipe. La déception fut donc grande de chuter dès le premier tour des playoffs en tant que leader de l’AFC contre les Bengals qui ont lancé leur route au Super Bowl.

Les principaux départs

L’expérience Julio Jones n’aura donc duré qu’un an. Le receveur a été laissé libre tout comme le cornerback Janoris Jenkins. Malgré une logique tendance à la continuité, les Tennessee Titans ont tout de même perdu deux guards titulaires avec Rodger Saffold  et David Quessenberry, tous les deux partis chez les Buffalo Bills.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

tennnesse titans julio jones

Le choc a été quand même le trade d’AJ Brown à la draft aux Eagles de Philadelphie qui a dépeuplé le pool de réception.

Les principales recrues

L’équipe étant plutôt stable, les principaux besoins se sont donc fait sentir sur l’OL et dans le pool de receveurs. Mais les Tennessee Titans n’ont pas fait de folies. La plus grosse signature a été celle de Austin Hooper (TE, Browns). Jamarco Jones (T, Seahawks) est également venu renforcé cette OL.

austin hooper

La draft devenait donc le seul point d’ajustement de cette équipe qui mérite une seconde chance l’an prochain.

Sélections majeures à la draft

Ainsi, les Tennessee Titans se sont présentés à la draft avec des objectifs de poste bien clairs : le pool de réception, l’OL et un RB remplaçant pour soulager le King. Leur premier choix s’est porté sur le receveur d’Arkansas Treylon Burks en 18ème position. Il sera très attendu cette année. Kyle Philips (UCLA) est lui aussi choisi au cinquième tour mais il ne devrait être qu’un remplaçant.

Les Titans ont aussi surpris avec le choix de deux cornerbacks dont leur choix du deuxième tour Roger McCreary (Auburn) mais cela parait aussi logique avec le départ de Jenkins.

Ils ont aussi saisi une opportunité au troisième tour avec le QB Malik Willis encore disponible à ce moment. Il s’agit peut-être d’un avertissement à Ryan Tannehill. En OL, encore un bon choix au troisième tour avec Nicholas Petit-Frère (Ohio State), un temps annoncé au premier tour. Celui-ci devra tout de même progresser dans la discipline.

Enfin, le RB remplaçant attendu a été trouvé avec Hassan Haskins qui faisait des malheurs avec Michigan et qui dans une équipe habituée à courir comme les Titans, pourrait être une très bonne surprise.

La dernière chance de Ryan Tannehill ?

Le QB des Tennessee Titans va sentir la pression cette année. Avec des receveurs inexpérimentés à part Hooper en TE, il va devoir montrer plus si les Titans veulent passer un cap. Son inconstance a coûté cher l’an passé. Il a coûté 14 interceptions et c’est beaucoup trop pour un QB dans une top team.

Ryan Tannehill

La draft de Malik Willis est un avertissement même si le joueur de Liberty l’an dernier paraît limité. Si le jeu de Tennessee reste orienté vers le sol, il n’est pas à exclure que le jeune QB prenne la place de Tannehill si celui-ci continue ses erreurs.

Une attaque qui doit s’équilibrer

Derrick Henry est et restera le playmaker de l’attaque des Tennessee Titans. Mais sa blessure l’an dernier a coûté cher en playoffs et il faudra l’économiser autant que possible pour espérer quelque chose cette année. Mike Vrabel a réussi a élever le niveau de la défense, son prochain chantier reste donc l’attaque.

derrick henry

La draft de Treylon Burks va en faire le receveur prioritaire. Austin Hooper sera lui aussi très attendu car après ses très bons débuts aux Falcons, il a déçu aux Browns. Le rookie Hassan Haskins devra aussi soulager le King à la course. Willis, qui est un QB physique, pourra lui aussi apporter de la variété à l’attaque.

En tous cas, le chantier de Vrabel est grand et les questions sur l’attaque des Titans vont devoir trouver des réponses rapides avec des affrontements contre les Bills, les Raiders et les Colts en semaine 2, 3 et 4.

Une division abordable

La chance des Tennessee Titans reste dans leur division peu concurrentielle. Les Jaguars et les Texans étaient deux des plus faibles équipes de la ligue l’an passé et les Colts posent toujours autant de questions. Les Titans gardent donc une marge d’avance sur leurs concurrents mais elle parait s’amincir.

Il faudra aussi voir comment Tennessee va avoir digéré la grande déception de l’an dernier après la défaite au premier tour en tant que tête de série n°1.

Enfin, malgré leur bonne saison, les Tennessee Titans ont trop subi de blessures l’an dernier. Il va falloir économiser les joueurs importants et faire beaucoup plus tourner l’effectif afin de disposer de tous leurs joueurs aux moments importants.

Pronostic : 11 – 6 et une qualification en playoffs

Dans une division abordable et sur leur lancée, les Tennessee Titans devraient remporter l’AFC Sud. Mike Vrabel devra toute fois faire progresser son attaque en ayant perdu ses deux premiers receveurs. L’avantage de la continuité devrait leur permettre de se qualifier mais les Titans seront attendus en playoffs où, avec un effectif au complet, ils pourraient être redoutables.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires