Paroles de fans: Pittsburgh Steelers, l’ « envie d’y croire »!

par 4 minutes de lecture
Pittsburgh Steelers
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – A l’aube des playoffs NFL, la rédaction de TFA a demandé à des fans des franchises qualifiées leur sentiment avant la rencontre de wild card. Pour la première, place aux Pittsburgh Steelers.

Les Pittsburgh Steelers n’étaient peut-être pas l’équipe la plus attendue de ces playoffs NFL. Malgré un Mike Tomlin qui sait toujours tirer le meilleur profit de son effectif, les doutes étaient nombreux avant le début de la saison notamment sur la capacité des Pittsburgh Steelers à performer offensivement. Avant le match de dimanche face aux Bills de Buffalo, @steelersfrance revient avec nous sur la saison des Steelers et sur ses attentes pour ce week-end.

The Free Agent: Comment pourrais-tu qualifier la saison régulière des Pittsburgh Steelers?

Steelers France: “Imprévisible” est le premier mot qui vient à l’esprit. Peu de fans des Steelers auraient pensé qu’on approcherait les playoffs avec Mason Rudolph titulaire au poste de QB, encore moins alors que ni Kenny Pickett ni Mitch Trubisky ne sont blessés et pourtant nous y voilà.

Un bilan de 10-7 honorable, avec un 5-1 en AFC North et ce malgré un jeu souvent désespérant, des défaites contre les Cardinals et les Patriots franchement déprimantes, et le premier licenciement d’un coach en cours de saison depuis 1941 avec le départ du coordinateur offensif Matt Canada.

Mais à l’heure du début des playoffs NFL tout ça est oublié et ce qui compte est la dynamique actuelle. Force est de constater qu’elle est positive pour les Pittsburgh Steelers: 3 victoires consécutives, 81 points marqués, 470 yards au sol. On aurait presque envie d’y croire!

TFA: Quelles seraient les principales forces et faiblesses des Pittsburgh Steelers en cette saison?

Steelers France: Offensivement j’y faisais allusion, la force de l’équipe se situe indéniablement dans le jeu de course. Nos RBs Najee Harris et Jaylen Warren sont bien aidés par l’émergence du rookie Broderick Jones et l’utilisation accrue d’un autre rookie Darnell Washington depuis le changement de coordinateur offensif. Même sans bloqueurs ils ne se privent pas pour utiliser de violents stiff arms pour se débarrasser eux-mêmes de leurs adversaires directs.

La pass protection reste la faiblesse de cette équipe en attaque, avec le LT Dan Moore et le C Mason Cole qui ne montrent aucun signe de progrès et un staff qui ne semble pas prêt à faire de changement à ces postes.

En défense, les Steelers sont l’exemple même de la mentalité “bend don’t break”. C’est une défense qui concède beaucoup de yards, beaucoup de gros jeux, mais comparativement peu de points, grâce à un pass rush mené par le seul DPOY digne de ce nom TJ Watt et un secondary souvent en difficulté mais qui reste en vie par ses interceptions, souvent en red zone.

Le secondary va d’ailleurs retrouver Minkah Fitzpatrick de retour de blessure et Demontae Kazee de retour de suspension. Ils vont venir s’ajouter à Eric Rowe, signé “depuis son canapé”, comme aime le rappeler Mike Tomlin, en semaine 14 et qui s’est déjà montré indispensable.

TFA: Un petit pronostic pour l’affrontement entre les Bills de Buffalo et les Pittsburgh Steelers?

Steelers France: Les Steelers sont à 1 victoire et 10 défaites lorsqu’ils jouent un match sans TJ Watt sur le terrain, donc la raison voudrait que les Bills, favoris même avec un Watt présent, se qualifient.

Mais nous ne sommes bien sûr pas raisonnables. 31-24 Steelers avec dans le match 3 touchdowns et 202 yards en réception pour George Pickens.

Encore un grand merci à Steelers France pour sa gentillesse et sa disponibilité. Nous vous encourageons vivement à aller suivre son compte sur X que vous soyez fans des Pittsburgh Steelers ou non!

Crédit photo: Charles LeClaire-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires