La pire adresse des kickers depuis 20 ans

par 4 minutes de lecture
kickers
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

La Week 1 a été marquée par une maladresse incroyable des Kickers dans les instants clutchs.

Mais à quel point cette maladresse est-elle historique ? Du jamais vu en plus de 20 ans.

Le pied flanche au plus mauvais moment

Les Bengals, Steelers et Colts ont tous manqué des field goal avec le score à égalité en prolongation. L’éviction de Rodrigo Blankenship est une conséquence de ces ratés presque inexplicable. Dans le cas de Evan McPherson, cette maladresse survient après une saison 2021 exceptionnelle pour le kicker des Bengals.

De l’autre côté, les Broncos, Falcons et Titans ont vu leur kicker se rater dans le quatrième quart-temps en étant menés d’un point à chaque fois.

Cette maladresse inédite depuis au moins la saison 2000, aurait une origine bien particulière selon Mike Westhoff, ancien entraîneur des équipe spéciales en NFL, via The Athletic :

« Voici le problème tel que je le vois », a déclaré Westhoff. « La façon dont le jeu a changé, nous avons une pré-saison en ce moment où il n’y a presque pas de pression. Les pratiques sont très réduites. Combien de fois un kicker a-t-il vraiment fait un entraînement à pleine vitesse, à fond, avec quelqu’un fonçant sur lui ? Ils n’en ont tout simplement pas. Donc, tout d’un coup, c’est l’ouverture de la saison et vous en avez quelques-uns. Eh bien, combien de préparation avez-vous eu ? »

Un pourcentage de réussite global plutôt correct

On a pointé du doigt les ratés de Blankenship ou de McPherson, mais n’oublions pas que le tableau n’a pas été aussi noir que cela dans l’ensemble. Cade York et son field goal de 58 yards en est la preuve. Il a même été élu joueur des équipes spéciale de la semaine.

Mais il est vrai que statistiquement, cette Week 1 2022 a été la 6ème pire semaine en terme d’adresse depuis la saison 2000.

Depuis 2000, seule la semaine 4 de 2002 a été pire que la semaine dernière pour la valeur combinée perdue par les coups de pied manqué lors des matchs à égalité ou pour la gagne dans les deux dernières minutes du temps réglementaire ou à tout moment de la prolongation.

Cette valeur est la différence entre le résultat attendu de l’action et sa réalisation. La semaine passée, le coup de pied manqué par McPherson au 29 yards avait donc la pire valeur ajoutée de la semaine compte tenu du résultats attendu (la victoire) et de sa distance des poteaux (29 yards). À l’inverse, le coup de pied très décrié de Brandon McManus n’a pas une valeur ajoutée aussi mauvaise car la distance (62 yards) n’impliquait pas une attente aussi forte que celui de McPherson.

Meilleurs à longue distance ? 

Depuis plusieurs année, on assiste à une tendance de fond qui veut que les kicker réussissent leur coup de pied de plus en plus loin.

Sur cette première semaine, c’est particulièrement vrai avec un adresse en hausse sur les field goal de plus de 45 yards comparé à la moyenne sur 2019-21.

source : The Athletic

Les pourcentages peuvent paraître important sur les coup de pieds jusqu’à 44 yards mais il ne s’agit en fait que de 1 ou 2 field goal. Habituellement , le pourcentage de réussite décline avec la distance et cette Week 1 a pris le contre-pied complet.

La vérité d’une semaine n’est pas celle de la suivante. les Kickers auront eu une semaine pour peaufiner leur pratique pour retrouver leur efficacité. Ils seront à n’en pas douter scrutés.

 

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires