Où vont les Rams ?

par 5 minutes de lecture
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Les champions de 2021 partent à la dérive depuis maintenant plus d’un mois après un début de saison pourtant prometteur. Les Rams viennent d’enchaîner un troisième revers consécutif et le quatrième en cinq rencontres, hier face à une pâle équipe des Packers (20-3) qui venait d’en perdre quatre de suite.

 

Trois défaites de suite. Les Rams ne semblent finalement pas parvenir à remonter la pente et s’engluent dans les bas-fonds de la NFC. Cette équipe qui n’aura jamais vraiment réussi à se remettre de tous les efforts que son titre de champion a demandé semble se diriger une nouvelle fois vers une saison fade, sans Playoffs.

 

L’attaque est mauvaise, très mauvaise

 

Nous nous focaliserons ici sur les chiffres affichés par l’attaque des Rams sur les trois derniers matchs uniquement, et le moins que l’on puisse dire est que ceux-ci ne font pas rêver.

En effet, les Rams éprouvent énormément de difficultés à mettre quelque chose en place en attaque sur ces trois derniers matchs, d’abord cette attaque est la 3ème pire de NFL en nombre moyen de points par match (13.3) en plus d’être l’équipe avec le moins de touchdowns par match sur cette série (1.3). Le problème offensif est bien global et non de simples difficultés à marquer, puisque les Rams n’ont complétées que 15 passes par match en moyenne, ce qui est le 2ème pire total en NFL, ce à quoi il faut ajouter un pourcentage de passes complétées déplorable à hauteur de 50.5%, pire pourcentage de la ligue.

Tout cela rejaillit assez logiquement sur la production des deux receveurs stars Cooper Kupp et le sensationnel rookie Pukua Nacua. Le premier n’a enregistré que 2 réceptions contre les Packers hier et ne parvient en moyenne qu’à réceptionner en moyenne 2.7 ballons par match sur la série négative. Le second lui a levé le pied après un début de saison fantastique, seulement 6 réceptions sur ses deux derniers matchs. Aucun des deux joueurs n’a inscrit de touchdown non plus sur cette série.

Hier, les Rams ont touché le fond offensivement face à une équipe des Packers en cruel manque de confiance, en inscrivant que 3 petits points. Certes, Matthew Stafford s’étant blessé la semaine dernière à Dallas (touché au ligament du pouce droit), c’est le quarterback remplaçant Brett Rypien qui a du assurer l’intérim, mais il l’a plutôt mal fait.

Avec un 13 sur 28 à la passe pour 130 petits yards en plus d’une interception et deux fumbles alors que les Packers étaient diminué défensivement et ont du titulariser deux rookies du 7ème tour, Rypien n’a pas fait forte impression. Son entraîneur Sean McVay a tout de même tenu à le défendre après le match en incriminant la météo, « la météo était changeante avec une pluie qui revenait et repartait, ce qui a minimisé ce que nous pouvions faire, particulièrement dans le jeu de passe » a-t-il déclaré.

Tout cela n’augure en tout cas rien de bon alors que nous sommes à mi-saison.

 

Pukua Nacua, en difficulté ces derniers temps. Wis.
Wm. Glasheen USA TODAY NETWORK-Wisconsin

La défense impactée par cette mauvaise attaque

 

De son côté, la défense des Rams, toujours composée du légendaire Aaron Donald, n’est pas aussi dramatique que l’attaque, mais elle est aussi en souffrance.

Sur leur mauvaise série de trois défaites, les Rams sont la 2ème équipe en NFL à en encaisser le plus de points par match en moyenne (29), au total c’est 83 points encaissés en 3 matchs. De plus, avec en moyenne 3.3 touchdowns encaissés par match sur cette série, les Rams sont la deuxième équipe de NFL à en encaisser le plus.

Là-aussi le problème va au-delà du simple fait d’encaisser des points puisque les Rams sont aussi l’équipe affichant le pire pourcentage de passes complétées adverses (75.2%), preuve qu’il faut aussi se ressaisir dans le marquage pour les Angelinos. Aaron Donald lui ne tourne qu’à un 1.7 plaquages par match sur cette série, dans une défense qui a encaissé en moyenne 359 yards par match sur les trois derniers matchs (10e pire bilan en NFL).

L’un des facteurs qui peut expliquer la mauvaise passe de cette défense selon Sean McVay est le fait que l’attaque ne parvient pas à capitaliser des bonnes séquences défensives, ce qui pourrait ensuite démoraliser la défense, « on n’arrive pas à capitaliser sur les récupérations de balles de la défense et on est pas vraiment capable de construire des temps forts » relevait-il à la fin du match.

 

Aaron Donald. Mandatory Credit: Kyle Terada-USA TODAY Sports

Dans une division NFC Ouest plutôt dense, le calendrier ne semble pas non plus jouer en la faveur des Rams qui doivent encore jouer les Seahawks, se déplacer chez les 49ers. La « Mob Squad » doit aussi encore affronter deux équipes de la redoutable AFC Nord (Ravens, Browns la semaine prochaine).

 

Tout cela semble donc grandement compromettre les chances de Playoffs de cette équipe, particulièrement après le triste match d’hier que McVay résumait parfaitement en disant qu’il « n’y avait pas grand-chose de positif à retirer du match (d’hier) ».

© Dan Powers/USA TODAY NETWORK-Wis / USA TODAY NETWORK

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires