NFL – Wild Card : Josh Allen balaie les Patriots et Mac Jones

par 4 minutes de lecture
AFC Est - Allen
par 4 minutes de lecture

Pour cette seconde rencontre de Wild Card des playoffs NFL, les Bills accueillaient dans un froid polaire (entre -11°C et -20°C) des Patriots de retour en playoffs après un an. Un match qui s’est soldé par une leçon de football de Josh Allen à Bill Belichick avec une victoire à la clé pour Buffalo.

Buffalo Bills 47 – 17 New England Patriots

Buffalo en balade
Pour ce match face aux Patriots, les Bills ont décidé de ne pas faire dans la dentelle afin de s’éviter un match à suspense comme lors de leurs deux précédentes rencontres face aux Patriots.

Portés par une attaque de feu derrière un Josh Allen sur un nuage en première mi-temps (235 yards, 2 TD), les Bills ont atomisé une formation de New England complètement dépassée. À la clé, quatre touchdowns sur les quatre drives de Buffalo grâce à Dawson Knox et Devin Singletary auteurs de deux touchdowns chacun.

L’attaque a été parfaitement suivie par la défense sur la première période avec seulement trois points laissés aux Patriots pour trois stops dont une interception magnifique de Micah Hyde. Aux abonnés absents à la course, les Patriots ne font pas mieux à la passe sur ce début de rencontre rentrant au vestiaire avec un 27 – 3 au tableau d’affichage.

La seconde période est ensuite du même niveau avec des Bills qui ont continué à rouler sur les Patriots même si ces derniers sont parvenus à inscrire deux touchdowns par l’intermédiaire de Kendrick Bourne.

Les Bills ont fini par l’emporter 47 à 17 dans un match à sens unique qui n’aura finalement pas tenu toutes ses promesses du côté des Patriots.

Josh Allen, rouleau compresseur
Parfaitement entré dans son match, le quarterback des Bills a pleinement pris la mesure de la rencontre et de l’enjeu pour son équipe. Josh Allen a tout simplement pris l’équipe sur son dos réalisant un match magnifique, probablement le meilleur de sa carrière.

Au final, il termine avec 308 yards à 84% et cinq touchdowns se permettant le luxe d’ajouter 66 yards à la course en bon QB double menace qu’il est. Très sûr dans ses lancers tout au long de la rencontre, il a pris confiance et déroulé jusqu’à la victoire sans jamais avoir été inquiété par la défense de Bill Belichick.

En témoigne les sept touchdowns marqués sur les sept drives de l’attaque de Buffalo. Les playoffs ne pouvaient pas mieux débuter pour le quarterback qui tient son match référence pour la suite.

Mac Jones, première ratée
Pour sa première en playoffs, Mac Jones ne gardera pas de bons souvenirs de son match. Pourtant bien dans son match sur ses premiers lancers, sa situation va basculer après l’interception à la fin de son premier drive.

Son équipe accumule ensuite 14 points de retard et Jones ne va plus jamais parvenir à revenir dans la rencontre. Perdant pied dans un match où son équipe doit rapidement revenir au score, il ne parvient jamais à trouver le bon rythme pour enchainer malgré plusieurs bons lancers. Jones a aussi souffert d’un jeu de courses à la peine hier qui ne va cumuler au final que 89 yards sur la rencontre.

Il termine sa rencontre avec 232 yards, deux touchdowns mais aussi deux interceptions. Comme annoncé lors de nos analyses, la crainte était de le voir dans la position où il aurait à courir après le score : impression confirmée après la rencontre de ce week-end.

Au rang des performances :

  • Josh Allen (BUF) : 308 à 21 sur 25, 5 touchdowns, 6 courses, 66 yards
  • Devin Singletary (BUF) : 16 courses, 81 yards, 2 touchdowns, 3 réceptions, 13 yards
  • Mac Jones (NE) : 232 yards à 24 sur 38 , 2 touchdowns, 2 interceptions
  • Kendrick Bourne (NE) : 7 réceptions, 77 yards, 2 touchdowns

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires