NFL Week 15: Les Colts enfoncent encore un peu plus les Steelers (30-13)

par 5 minutes de lecture
DJ Montgomery Colts
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – Dans ce deuxième match de ce samedi spécial de la week 15, les Colts d’Indianapolis se sont aisément imposés face aux Steelers de Pittsburgh (30-13).

Après un Bengals – Vikings qui a tenu toutes ses promesses en ouverture de ce triptyque du samedi de la week 15 et en préambule de l’affrontement de la nuit entre les Detroit Lions et les Denver Broncos, les Colts d’Indianapolis et les Steelers de Pittsburgh se retrouvaient pour en découdre au Lucas Oil Stadium. Un affrontement important dans cette week 15 avec deux équipes qui peuvent encore se qualifier pour les playoffs et qui sont en bataille directe pour un billet en wild card à la fin de la saison régulière. Mais la bataille aura finalement tourné nettement en faveur des Colts (30-13).

Privés rapidement de Michael Pittman Jr., victime d’une charge violente avec le casque, puis de Zach Moss à cause d’une blessure au bras, l’attaque des Colts aura mis quelques minutes avant de se mettre vraiment en place. Une fois l’attaque lancée, Gardner Minshew (18/28, 215 yards, 3TD) a réussi à faire briller ses receveurs et à offrir le premier touchdown en carrière à DJ Montgomery. Mais c’est surtout dans le jeu au sol que les Colts ont brillé avec pas moins de 157 yards cumulés pour les deux coureurs Sermon et Goodson.

Du côté des Steelers, les préoccupations offensives sont toujours là malgré le changement de coordinateur il y a quelques semaines. Certes, la franchise de Pennsylvanie est toujours privée de son quarterback titulaire mais Mitch Trubisky (16/23, 169 yards, 1TD, 2INT) peine à convaincre notamment lorsqu’il s’agit d’allonger le jeu à la passe. Rapidement devant au score, les Steelers ont été incapable de maintenir le rythme de la rencontre. Car à faire reposer trop de responsabilités sur la défense, celle-ci finit toujours par se fatiguer et par céder…  Trop indisciplinés, les Steelers n’auront existé que pendant 15 minutes!

Les Colts ne démarrent pas du bon pied

Le début du match est des plus compliqués pour les Colts d’Indianapolis et notamment pour leurs botteurs attitrés. Sur le premier drive offensif des locaux, Matt Gay manque dans les grandes largeurs son coup de pied de 56 yards! Sur le drive suivant, la tentative de punt est bloquée par les Steelers qui se retrouvent alors en excellente position pour marquer. Deux offrandes qui ne seront pas manqués par les hommes de Mike Tomlin qui ouvrent le score par Mitch Trubisky en force (0-6) puis qui enfoncent le clou par Diontae Johnson (0-13).

Mais les Colts ne vont pas laisser les armes sans combattre dans cette première période et vont se remettre d’aplomb grâce à l’inévitable Zach Moss auteur de son 7e touchdown de la saison (7-13). C’est aussi le moment choisi par la défense d’Indianapolis pour passer à la vitesse supérieure en réussissant une interception puis en forçant sur le drive suivant les Steelers à rendre rapidement le ballon. Et si DJ Montgomery se montrera très maladroit au moment de conclure sur sa première possibilité, il ne se fera pas prier pour convertir la seconde et s’offrir son premier touchdown en carrière.

Les Colts mènent alors d’un petit point au moment du repos (14-13).

Le long chemin de croix offensif des Steelers

Le problème pour les Steelers, c’est que la seconde période va démarrer aussi mal que la première avait finie. Sur leur premier drive offensif du second acte, Najee Harris va relâcher le ballon et offrir la possibilité à Gardner Minshew d’alourdir le score en une seule passe à destination de Mo Alie-Cox (21-13). En face, les Steelers peinent à répondre et ne parviennent pas à marquer le moindre point pendant 7 drives consécutifs qui se terminent soit par des punts soit par des turnovers.

Forcément, les Colts eux continuent leur travail de sape et profitent d’un bon travail de leur ligne offensive pour ouvrir des brèches à leur coureur. En début de 4e quart-temps, les joueurs d’Indianapolis vont même réussir un drive de 15 jeux et 70 yards uniquement avec leur jeu de course réparti entre les deux running backs habituellement remplaçants à savoir Trey Sermon (88 yards) et Tyler Goodson (69 yards). Une facilité dans le jeu au sol qui fait évidemment tourné le chronomètre en faveur des Colts et qui leur permet en plus d’ajouter deux nouveaux fields goals au tableau d’affichage (27-13).

Comme un symbole, et dans une ultime tentative désespérée de remonter au score, Mitch Trubisky lance une nouvelle interception sur une passe longue à destination de Pickens. Le désespoir se lit sur le visage de l’habituel quarterback remplaçant des Steelers qui sera finalement remplacé par Mason Rudolph sans que cela ne change rien à l’issue de la rencontre. Pour l’histoire, et aussi un peu pour le plaisir de leur public, les Colts ajouteront 3 derniers points à moins d’une minute du terme de la rencontre (30-13).

Pour la première fois depuis 2008, les Colts parviennent à battre les Steelers. Grâce à cette victoire les Colts d’Indianapolis passent devant leurs adversaires du soir et s’offrent provisoirement une place en wildcard dans cette conférence AFC très concurrentielle. Pour les Steelers, qui restent sur trois défaites de suite contre des adversaires potentiellement jouables, la situation devient plus critique. Il faudra alors impérativement rebondir face aux Bengals la semaine dernière dans un match qui sent déjà la poudre!

Crédit photo: Robert Scheer/IndyStar / USA TODAY NETWORK

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires