NFL « franchise tag » : les 10 principaux candidats

par 7 minutes de lecture
Tag
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub

La période des « franchise tag » est officiellement lancée et certains grands noms de la NFL pourraient bien être « tagué » par leur franchise. Voici une liste des 10 principaux candidats.

Les franchises NFL ont jusqu’au 7 mars pour « taguer » un joueur agent libre dans leur effectif. Généralement, les équipes attendent la dernière semaine avant de le dégainer. Cela signifie qu’on leur offre une année supplémentaire de contrat dans l’équipe au lieu de les voir partir libres. Le montant du salaire d’un joueur « tagué » s’applique selon une moyenne des 5 joueurs les mieux payés à son poste. Les montants ont été définis, découvrez les ci-dessous.

Chaque franchise ne dispose que d’un seul « tag » par intersaison et voici les 10 principaux candidats.

No 1 : Lamar Jackson, QB, Baltimore Ravens

Pour garder Lamar Jackson à Baltimore, les Ravens devront utiliser un « tag exclusif » avec un salaire garanti pour la saison à venir. Un salaire dans ce cas-là, calculé entre les 120% de son dernier salaire et les 5 meilleurs salaires des joueurs à son poste. Autrement dit ici pour Lamar Jackson, 44 millions de dollars.

No 2 : Geno Smith, QB, Seattle Seahawks

Geno Smith a réalisé la saison dernière un sacré coup en revoyant complètement sa valeur après avoir réalisé la meilleure saison de sa carrière. Lui, veut continuer l’aventure à Seattle et les Seahawks ne devraient pas lui proposer un gros contrat. Le « franchise tag » semble être la solution, pour le garder une année de plus et pour voir si oui ou non, il mérite un gros contrat la saison suivante. Le « tag » coûterait aux Seahawks 32 416 000 dollars.

geno smith

No 3 : Daniel Jones, QB, New York Giants

Les Giants devront payer le même prix que les Seahawks pour Geno Smith, s’ils veulent utiliser leur « franchise tag » pour conserver Daniel Jones. Une erreur pour les Giants qui n’ont pas voulu lors de la dernière intersaison activer la 5e année en option dans le contrat de Daniel Jones qui leur aurait coûté un peu plus de 22,4 millions de dollars. Là, ce sont 10 de plus qu’il faut mettre. Mais Daniel Jones a bien joué le coup cette saison en mettant sa franchise dos au mur, après une saison réussie, qui a enfin montré qu’il pouvait être l’homme de la situation.

Les Giants devront bien réfléchir, car la situation de Saquon Barkley est à l’étude et le running back pourrait devenir agent libre en cas de tag utilisé sur Jones. À moins que New York et Daniel Jones se mettent d’accord sur un nouveau contrat pour ne pas utiliser le tag sur le QB. Mais attention, Daniel Jones aura toutes les raisons d’être gourmand.  

 

No 4 : Orlando Brown Jr, OT, Kansas City Chiefs

Le projet des Chiefs pour Orlando Brown Jr était destiné à du long terme. Il a fallu 4 choix de draft pour se l’octroyer et vu la saison des Chiefs et notamment de leur ligne offensive, il est très probable qu’ils ne lâchent pas si facilement un tel joueur. La victoire au Super Bowl a montré la qualité de cette ligne offensive qu’il a fallu reconstruire après la défaite au Super Bowl à Tampa Bay en 2021.

On dit souvent au football américain que quand on a une bonne ligne offensive on ne la lâche pas. Un « franchise tag » sur le tackle gauche de la part des champions coûtera 19 994 000 dollars. Soit, plus que le montant prévu pour le poste, mais Brown a déjà été « tagué » l’an dernier et évidemment ça coûte plus cher. Pour un joueur qui n’a accordé que 2 sacks sur les 12 derniers matchs et qui pourrait devenir agent libre à 27 ans lors de la prochaine intersaison.

No 5 : Josh Jacobs, RB, Las Vegas Raiders

Après la saison monstrueuse que le running back a accompli, les Raiders vont regretter de ne pas avoir activé la 5e année du contrat de Josh Jacobs qui s’élevait à 8 millions de dollars. « First team All-Pro » cette année, il a terminé leader du nombre yards à la course avec 1 653. Le prix d’un « tag » sur Josh Jacobs s’élève au prix des running back, à savoir 10 091 000 dollars. Le plus faible montant de tous les postes, preuve que les coureurs sont sous-payés par rapport à d’autres.

No 6 : Daron Payne, DT, Washington Commanders

Sélectionné au Pro Bowl cette saison, Daron Payne a réalisé la meilleure saison de sa carrière avec 11,5 sacks et 64 plaquages. Les dernières informations montrent que Washington espère « taguer » son tackle défensif de 25 ans et devrait y arriver très bientôt en sortant les 18 937 000 dollars nécessaires. 

Pour en savoir plus sur le futur possible « tag » des Commanders sur Daron Payne, cliquez ici. 

No 7 : Tony Pollard, RB, Dallas Cowboys

Les Dallas Cowboys s’apprêtent à vivre une intersaison mouvementée par de nombreuses incertitudes. Le « franchise tag » sera l’une des principales préoccupations de l’équipe qui pourrait perdre plusieurs joueurs. Devenu coureur numéro 1, Tony Pollard a enfin montré cette saison l’étendue de son talent et toutes ses capacités. Le problème, c’est que beaucoup d’équipes sont réticentes à l’idée de payer les 10 millions de dollars  promis à un running back et surtout pour Pollard qui a certes été excellent cette année, mais n’a pas toujours été régulier. L’autre problème, c’est que les Cowboys pourraient utiliser ce « tag » sur un autre joueur très important de l’effectif…

No 8 : Dalton Schultz, TE, Dallas Cowboys

Le casse-tête de Dallas mêle aussi Dalton Schultz qui a montré qu’il faisait partie des meilleurs tight-ends de la ligue. Excellent au block, ses qualités en réception sont indéniables pour celui qui est très souvent la cible préférentielle de Dak Prescott en « redzone ». Ce sont 13 117 200 dollars qu’il faudra débourser pour « taguer » Dalton Schultz, puisque ce serait la deuxième année consécutive pour lui.

No 9 : Evan Engram, TE, Jacksonville Jaguars

Autre sujet brûlant parmi les tight-ends, c’est celui d’Evan Engram. Après avoir réalisé sa meilleure saison en carrière, le numéro 17 des Jaguars devrait lui aussi être « tagué » par sa franchise avant pourquoi pas de négocier un contrat sur le long terme. Les deux camps ont avoué vouloir continuer l’aventure ensemble, il faudra mettre donc 11 345 000 dollars pour Jacksonville.

No 10 : Dre’Mont Jones, DE, Denver Broncos

Après avoir échangé Bradley Chubb cette saison à Miami, Denver a fait de la place à un Dre’Mont Jones qui progresse de plus en plus et pourrait arriver à maturité très vite. Il totalise 22 sacks et 138 pressions sur le quarterback depuis ses débuts en NFL, en 2019. Beaucoup de suiveurs des Broncos le verraient bien « tagué » par Denver et de nombreux supporters aimeraient que ce soit le cas.

Le general manager George Paton a avoué vouloir garder Jones pour « un long moment », puisqu’il fait partie des joueurs cadres de l’effectif. Le problème, c’est le prix qui est quand même très élevé : 19 727 000 dollars. Voilà pourquoi Denver pourrait aussi tenter de s’accorder avec le joueur sur un nouveau contrat pour éviter de le « franchise tag ».

 

Pour bien comprendre toutes les subtilités du « franchise tag », cliquez ici.

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires