NFL – Finale de conférence NFC : les Rams éliminent les 49ers et filent au Super Bowl !

par 5 minutes de lecture
cooper kupp
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Deuxième rencontre de notre soirée NFL, les Los Angeles Rams accueillaient les San Francisco 49ers pour la finale de la conférence NFC. Un match pour une place au Super Bowl avec un véritable de duel de défenses au programme et un défi pour les Rams face à leur bête noire.

Los Angeles Rams 20 – 17 San Francisco 49ers

Un match accroché
Le début de rencontre entre les deux franchises a été dominé par les défenses. Après un ballon rendu par chaque équipe à l’adversaire, les Niners vont réalisé un gros jeu alors que les Rams étaient à l’entrée de leur endzone. Les 49ers interceptent Matthew Stafford après une passe vers Cooper Kupp donnée un trop en arrière, c’est Jimmie Ward qui récupère un ballon tippé.

Malgré tout il faut attendre le deuxième quart temps pour enfin voir des points dans la rencontre grâce à un nouveau très bon drive des Rams. C’est finalement Cooper Kupp laissait complètement seul qui réceptionne un touchdown dans le coin de la endzone.

Un touchdown qui va réveiller San Francisco qui se répond immédiatement aux Rams par sa star Deebo Samuel. Le joueur réceptionne un ballon et va chercher le touchdown tout seul comme un grand parcourant 44 yards ballon en main pour finir avec un plongeon dans la endzone.

Après un field goal manqué par les Matt Gay et les Rams, les 49ers vont prendre l’avantage juste avant le retour aux vestiaires par l’intermédiaire de leur kicker, Robbie Gould. Les Niners prennent l’avantage 10 à 7 à la mi-temps en ayant bien contrôlé l’attaque des Rams.

Au retour des vestiaires, les 49ers vont prendre le large et augmenter leur avantage à dix points. Après avoir récupéré le ballon sur ses 42 yards, la franchise avance bien sur son second drive de la période notamment grâce à un jeu de passes qui fonctionne bien. Après dix jeux, Jimmy Garoppolo trouve un George Kittle totalement oublié dans la endzone pour un touchdown important.

Pourtant, ce touchdown ne va pas démotiver les Rams qui vont revenir une nouvelle fois dans la rencontre en réduisant le score. Matthew Stafford mène un drive rapide de sept actions et 75 yards pour envoyer une nouvelle fois Cooper Kupp dans la endzone. Un touchdown d’autant plus important que les Rams vont récupérer le ballon sur le drive suivant après un ballon rendu par les Niners.

San Francisco va quelque peu sortir de la rencontre après une interception ratée sur Stafford. Un ballon qui semblait plus difficile à relâcher qu’à capter et qui va s’avéré important puisque les Rams vont revenir au score en égalisant au pied, 17 à 17.

Les Rams vont même prendre les devants dans ce match mais sans parvenir à définitivement le tuer. Ils marquent un nouveau field goal mais laisse 1 minute 46 à Jimmy Garoppolo et ses coéquipiers pour revenir. Un Garoppolo, bon tout au long de la rencontre, qui subir les foudres de la défense des Rams sur ce drive. Sous pression, il finit par lancer une interception qui scelle le sort de la rencontre envoyant les Rams joué leur Super Bowl chez eux au SoFi Stadium.

Un pass rush plutôt muet
Les deux franchises se présentaient avec comme point fort d’avoir un pass rush très performant. Aaron Donald, Von Miller d’un côté face à Nick Bosa ou D.J. Jones de l’autre et au final deux lignes plutôt bien gérées par les lignes offensives.

Au final, seul Matthew Stafford termine avec deux sacks au compteur alors qu’on s’attendait à voir une véritable boucherie. Les deux lignes offensives ont bien travaillé et les deux quarterbacks ont su lâcher le ballon avant de mordre la poussière.

Des deux franchises, c’est tout de même San Francisco qui est parvenu à se montrer la plus dangereuse avec Matthew Stafford. Avec deux sacks et neuf QB hits, elle a tout de même mis en difficulté le quarterback par moment. Etonnement, le seul véritable moment où les Rams sont parvenus à mettre la pression aura été sur le dernier drive occasionnant l’interception de Jimmy Garoppolo.

OBJ, pari gagnant
C’était l’un des paris de la direction cette saison, l’arrivée du receveur Odell Beckham Jr. avec réputation d’enfant terrible. Au final, le joueur s’est montré très important pour la franchise et spécialement dans ces playoffs.

Ce dimanche, il a réalisé un très bon match derrière le stratosphérique Cooper Kupp. OBJ termine son match avec neuf réceptions et 113 yards ayant été extrêmement important dans les moments chauds de la rencontre.

Pari réussi pour les Rams qui compteront sur le receveur au Super Bowl pour aller chercher ce trophée Lombardi.

Au rang des performances :

  • Matthew Stafford (LAR) : 337 yards à 31 sur 45, 2 touchdowns, une interception
  • Cooper Kupp (LAR) : 11 réceptions, 142 yards, 2 touchdowns
  • Jimmy Garoppolo (SF) : 232 yards à 16 sur 30, 2 touchdowns, une interception
  • Deebo Samuel (SF) : 4 réceptions, 72 yards, un touchdown, 7 courses, 26 yards
Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires