NFC Nord : Quels sont les meilleurs mouvements ?

par 5 minutes de lecture
Jordan Love NFC Nord
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Detroit Lions, Green Bay Packers, Chicago Bears, Minnesota Vikings, voici les quatre équipes qui composent la NFC Nord. Voici le meilleur mouvement de chacune de ces équipes.

Pendant cette offseason, je vous propose de revenir sur le meilleur mouvement de chaque franchise. Intéressons-nous aujourd’hui aux équipes de la NFC Nord. Rappelons tout d’abord qui compose la NFC Nord et le parcours en playoffs de chaque équipe la saison passée.

La NFC Nord est composée des Lions (1ers, éliminés au divisional round), des Packers (2èmes, éliminés au divisional round), des Bears et des Vikings (3èmes ex-aequo, pas de playoffs).

Les Lions ont vu juste

Avec une défense 27ème contre la passe la saison passée et 19ème au total, l’objectif des Lions durant cette offseason était de se renforcer dans ce secteur du jeu. Les Lions espèrent ainsi tenter de faire une saison encore plus belle que la précédente. Et pour atteindre cet objectif, les Lions ont ajouté un cornerback rookie et un cornerback vétéran (mélange parfait).

Carlton Davis

Carlton Davis III

D’un côté, nous avons donc Terrion Arnold. 63 plaquages et 5 interceptions, voici les statistiques d’Arnold sur sa dernière saison avec Alabama. De l’autre côté, il y a

qui a réalisé 49 plaquages et 2 interceptions en 12 matchs, et qui voudra faire mieux après une saison en dessous de ses capacités.

On notera également l’arrivée du defensive tackle D.J. Reader.

Les Packers ont bien géré la free agency

Côté Packers, on ne va pas parler d’un mais de deux joueurs qui résument ce bon mouvement, la gestion de la free agency. Le premier ajout est celui qui revient le plus sur les lèvres de nos confrères américains, Josh Jacobs.

L’ancien running back des Raiders sort d’une saison avec 233 courses, 805 yards et 6 touchdowns en 13 matchs et vient remplacer Aaron Jones qui est parti aux Vikings. Josh Jacobs a un profil similaire à Jones mais a l’avantage d’être trois ans plus jeune.

Le plus fort dans l’arrivée de Jacobs, c’est le contrat qu’il a signé, 48 millions sur 4 ans, soit un contrat sans risque.

« Le pire des cas est que Green Bay pourrait se séparer de Jacobs avec un impact limité sur le plafond salarial après la saison, et le meilleur des cas est que les Packers ont ajouté un All-Pro polyvalent », déclare même Bleacher Report.

Josh Jacobs a déjà été Pro Bowler en 2020 et 2022 et All Pro en 2022 après des saisons à plus de 1 000 yards à la course. Seule crainte, une éventuelle blessure. Outre Jacobs, l’arrivée de Xavier McKinney pourrait être salvatrice.

Josh Jacobs

Josh Jacobs

McKinney reste sur la meilleure saison de sa carrière avec les Giants (105 plaquages, 0,5 sacks, 3 interceptions). Xavier McKinney pourrait parfaitement compléter Jaire Alexander dans le système du nouveau coordinateur défensif : Jeff Hafley.

Un recrutement idéal pour les Bears

Incroyable, parfait, génial, optimal, chacun pourra utiliser l’adjectif qu’il souhaite pour qualifier le recrutement des Bears ; pour ma part, c’est idéal. Les Bears ont pu obtenir Caleb Williams (QB) et Rome Odunze (WR), deux choix de draft parmi les 10 premiers.

Deux joueurs à très forts potentiels susceptibles de porter la franchise dans le futur à long terme. Pour accompagner ces deux rookies, les Bears ont bien travaillé durant la free agency. D’Andre Swift (RB) s’occupera du jeu au sol, il reste sur une saison à 229 tentatives, 1049 yards et 5 touchdowns.

D'Andre Swift

D’Andre Swift

Keenan Allen (108 réceptions, 1 243 yards, 7 touchdowns) vient s’ajouter à DJ Moore qui est resté du côté des receveurs. Les Bears ont également pris Matt Pryor et Coleman Shelton pour renforcer leur ligne offensive.

Les Vikings misent sur les blitz

Outre la prolongation de Justin Jefferson (qui était indispensable), les Vikings se sont concentrés sur leur défense contre la passe (24ème la saison passée). Plutôt que de miser sur des safeties ou des cornerbacks, les Vikings misent sur des OLB pour tenter d’obtenir un maximum de sacks.

Les Vikings ont perdu trois OLB et en ont tout de suite pris de nouveaux. Jonathan Greenard (47 plaquages, 12,5 sacks), Andrew Van Ginkel (58 plaquages, 6 sacks) et Jihad Ward (24 plaquages, 5 sacks) sont arrivés durant la offseason.

Jonathan Greenard

À ces trois-là, il faut ajouter le pass-rusher rookie d’Alabama, Dallas Turner (53 plaquages, 11 sacks). À défaut d’être sereins en attaque, les Vikings espèrent être sereins en défense.

Le classement de cette NFC Nord ne devrait pas être le même que la saison passée. Les Packers pourraient titiller les Lions tout comme les Bears, qui pourraient être aussi surprenants que les Texans la saison passée.

Chacune de ces trois équipes pourrait finir dans les trois premières places. Les Vikings seront sans doute à la dernière place après une saison très compliquée en attaque…

 

Crédit photo : Mark Hoffman/Milwaukee Journal Sentinel / USA TODAY NETWORK ; Junfu Han / USA TODAY NETWORK ; Mark Hoffman/Milwaukee Journal Sentinel / USA TODAY NETWORK; Troy Taormina-USA TODAY Sports ; Kamil Krzaczynski-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires