Mi saison NFL 2022: Le bulletin de notes AFC de TFA

par 39 minutes de lecture
saison NFL 2022
par 39 minutes de lecture
Enlever la pub

A la moitié de la saison NFL 2022, la rédaction de TFA a décidé de noter l’ensemble des franchises NFL sur leur première moitié de saison. Place aux franchises de l’AFC

Note: Les notes fournies par la rédaction de TFA (qui vont de A à F) n’ont pas pour but uniquement de noter le bilan de chaque franchise mais aussi l’écart entre le bilan attendu avant cette saison NFL 2022 et le bilan réel à mi-saison. C’est pourquoi deux équipes avec un même bilan peuvent être noter différemment.

AFC EST

Buffalo Bills – Note : B

Josh Allen

Reconnaissons tout de suite que nous avons été un peu dur sur la notation des Bills de Buffalo. Mais il faut dire que l’on attend tellement de cette équipe pendant cette saison NFL 2022 que la moindre défaite paraît presque impardonnable (alors qu’elles font juste partie d’une saison). Des défaites qui n’empêchent pas les Bills d’être en tête de leur division après 9 semaines de compétition avec un très bon bilan de 6 victoires pour 2 défaites.

On ne cessera jamais assez de le dire mais cette équipe est sans doute l’une des mieux armée dans cette saison NFL 2022 pour aller chercher le titre suprême au mois de février. L’attaque possède des receveurs de grande qualité avec Stefon Diggs ou Gabe Davis et la ligne défensive a clairement progresser cette année notamment avec l’arrivée dans ses rangs du champion en titre Von Miller.

Le quarterback vedette de l’équipe, Josh Allen, est sans doute la principale force mais aussi le talon d’Achille de cette équipe des Bills. Lorsque Josh Allen est en pleine santé et réalise des choix opportuns, les Bills deviennent quasiment inarretables. Mais Josh Allen est aussi le meilleur coureur de l’équipe ce qui peut lui faire prendre des risques au niveau des blessures.

Pour pallier à ce manque de running back, les Bills ont engagé Nyheim Hines avant la trade deadline. Aujourd’hui, Josh Allen est directement impliqué sur 23 des 25 touchdowns de son équipe. Attention donc à la blessure qui pourrait anéantir une belle saison pour les Bills.

Dernier problème à régler, la question de la défense contre la course. Les Bills ont en effet concédé plus de 150 yards au sol lors des deux dernières semaines de compétition et les futurs adversaires ne manqueront sans doute pas d’appuyer sur cette lacune lors des prochaines semaines de compétition.

Et la suite ? Dans cette saison NFL 2022, les Bills de Buffalo font figure d’épouvantail. Mais si la blessure au coude de Josh Allen devient plus grave que prévu, l’épouvantail aurait vite fait de se transformer en feu de paille tant le quarterback tient les rênes de cette équipe. D’ailleurs son moins bon match la semaine dernière (deux interceptions dont une sur le premier drive) coïncide avec une défaite des Bills. Enfin, les Bills doivent apprendre à gérer les matchs de division eux qui n’en ont gagné aucun cette saison (deux défaites).

New York Jets – Note : B

Sauce Gardner

Les Jets de New York sont en pleins progrès dans cette saison NFL 2022. Évidemment, une progression était attendue cette année après quelques saisons de galère mais voir les Jets au coude à coude avec les Bills à la mi-saison reste tout de même assez surprenant. Après 9 semaines de compétition, les Jets sont donc pleinement compétitif avec un bilan de 6 victoires pour seulement 3 défaites.

Dans cette première moitié de saison NFL 2022, les Jets construisent tout d’abord leurs succès sur une défense compétitive et qui ne cesse de progresser notamment dans le domaine aérien. Les Jets sont aujourd’hui l’une des dix équipes de NFL à encaisser moins de 20 points en moyenne par match et ils ont laissé 4 de leurs 6 adversaires à moins de 200 yards à la passe y compris le prétendant MVP Josh Allen lors de la semaine 9.

Ces excellentes performances défensives reposent sur des joueurs comme Quinnen Williams ou DJ Reed mais aussi sur le cornerback rookie Sauce Gardner qui n’a pas manqué son entrée dans la grande ligue. D’ailleurs la draft 2022 est porteuse de nombreux espoirs pour les Jets avec Gardner mais aussi Garrett Wilson qui prouve chaque semaine sa plus value dans le corps de receveur des verts de New York. Enfin Breece Hall apportait lui aussi sa pierre à l’édifice de la belle saison des Jets avant sa grave blessure subie dans cette première moitié de saison NFL 2022.

Saluons aussi les qualités mentales de cette équipe qui s’est retrouvée menée au score de plus de 10 points à 6 occasions cette saison et qui est parvenue à aller chercher trois victoires sur ces six matchs. Le match de la semaine 2 contre les Browns revient forcément en mémoire avec des Jets menés de 13 points à 1 min 55 de la fin et qui finissent par aller chercher la victoire.

La question Zach Wilson reste tout de même centrale pour voir plus loin dans cette saison pour les Jets. Sera-t-il capable de plus de constance dans ses prestations ? Les Jets doivent absolument conserver un jeu de course dominant pour soulager au maximum la pression mise sur Zach Wilson. Breece Hall remplissait cette tâche à merveille, reste à savoir si Carter et Robinson en seront capables.

Et la suite?  L’amélioration des performances est nette dans le jeu des Jets et nul doute que l’arrivée de Robert Saleh comme entraîneur principal y est sans doute pour beaucoup. Les new-yorkais ne semblent pas franchement en sûr-régime et pourrait être l’une des bonnes surprises de cette saison. D’autant que le calendrier leur donne des matchups favorables sur le papier (Bears, Lions,…) et qu’ils réussissent plutôt bien dans les matchs de division en cette saison NFL 2022.

Miami Dolphins – Note : B

Tua Tagovailoa

 (AP Photo/Wilfredo Lee )

Dans une AFC Est des plus relevées cette année, les Dolphins de Miami parviennent eux aussi à réussir une très belle première moitié de saison NFL 2022. Tout comme les Jets, les floridiens présentent un bilan de 6 victoires pour 3 défaites et continue de mettre la pression sur les Bills de Buffalo pour le titre de division en fin de saison.

Une première moitié de saison NFL 2022 marquée par le cas Tua Tagovailoa. Après 3 victoires, Tagovailoa se blesse une première fois mais revient sur le terrain avant de subir un nouveau choc quelques jours plus tard contre les Bengals. Les statistiques de ce début de saison sont sans appel : à chaque fois que Tua a commencé et terminé un match, les Dolphins se sont imposés. Lors des trois matchs qu’il n’a pas pu mener à son terme, les Dolphins se sont inclinés.

Tua Tagovailoa emmène une équipe qui triomphe offensivement depuis le début de la saison. L’attaque des Dolphins est la 5e plus performante de NFL en nombre de yards parcourus avec plus de 380 yards par match en moyenne. C’est aussi la deuxième meilleure attaque aérienne de la ligue. Ajoutons à cela que Tagovailoa possède le meilleur rating de toute la NFL et vous obtenez une attaque qui a de quoi faire trembler dans cette saison NFL 2022.

Cette attaque est aussi portée par deux receveurs en très grande forme : Jaylen Waddle et Tyreek Hill. Avec respectivement 812 et 1 104 yards, les deux receveurs font partie du top 5 des joueurs ayant accumulés le plus de yards depuis le début de la saison. Tyreek Hill est aussi le joueur qui a été le plus visé par un quarterback de toute la NFL (100 passes dans sa direction) et celui qui possède le plus de réceptions cette saison (76).

Mais toute cette puissance offensive est contrebalancée par des faiblesses assez criantes dans le domaine défensif. Au mieux, les Dolphins sont moyens dans certains domaines statistiques, au pire ils sont tout en bas du classement comme pour les points encaissés (25e) ou les yards concédés (23e). Cela ne semble en outre pas aller en s’arrangeant au fur et à mesure des semaines puisque les Dolphins viennent de concéder 59 points sur les deux derniers matchs.

Et la suite ? Comme pour les Jets de New York, le principal problème des Dolphins repose dans la concurrence au sein de leur division. Cela pourrait leur barrer la route vers le titre de division et leur rendre le chemin plus difficile en playoffs. Les Dolphins doivent aussi progresser dans le secteur défensif mais pourront compter sur la recrue Bradley Chubb pour améliorer ce secteur du jeu. Un avenir plutôt ensoleillé semble attendre les joueurs de Miami.

New England Patriots – Note : C

Toujours emmené par le deuxième homme le plus victorieux de l’histoire de la NFL, Bill Belichick, les Patriots sont fidèles à eux-mêmes et sont loin d’être distancé dans une division pourtant particulièrement relevée cette année. Au milieu de cette saison NFL 2022, les Patriots comptent 5 victoires pour seulement 4 défaites et occupent la dernière place du classement mais avec seulement une victoire de moins que les Bills.

La défense est le fer de lance des succès des Patriots en cette saison NFL 2022. Les Patriots n’ont concédé que 18.4 points en moyenne par match et s’ils font partie de la moyenne pour les yards encaissés la défense sait se montrer solide dans les derniers yards pour ne pas encaisser trop de points. Dans chacun des succès de la franchise de la Nouvelle-Angleterre cette année, les Patriots ont encaissé 17 points ou moins.

S’il faut ressortir un homme de cette escouade défensive des plus performantes ce sera évidemment Matthew Judon qui a déjà réussi 11.5 sacks depuis le début de la saison (meilleur joueur de la NFL dans ce domaine statistique cette saison) ce qui a fait perdre pas moins de 71 yards aux quarterbacks adverses. Mais c’est aussi toute la défense des Patriots qui domine la ligue en nombre de sacks avec déjà 33 plaquages sur les quarterbacks adverses.

En revanche, Mac Jones semble avoir du mal à passer un cap cette année. Son attaque parvient à avancer notamment grâce à Rhamondre Stevenson à la course mais les 190 yards moyens gagnés dans les airs par match ne sont pas suffisants si l’équipe qui leur est opposée est une grosse force offensive.

Et la suite ? Cette faiblesse aérienne dans l’attaque des Patriots pourrait empêcher les hommes de Bill Belichick d’ambitionner beaucoup plus de succès pour la suite de la saison. Le calendrier présenté aux joueurs de la Nouvelle-Angleterre ne sera en plus pas des plus simples avec les Vikings, les Bills ou encore les Bengals à affronter avant la semaine 18. En revanche, les Patriots doivent profiter de cette fin de saison pour tenter de faire passer un palier à Mac Jones afin de savoir s’il peut devenir le franchise quarterback dans un futur proche.

AFC Nord

Baltimore Ravens – Note : B

Lamar Jackson

Franchise au centre de l’attention des médias pendant toute l’intersaison en raison de la non-prolongation de Lamar Jackson, les Ravens de Baltimore n’en semble pas pour autant perturbés. Ils atteignent la moitié de cette saison NFL 2022 avec un bilan de 6 victoires pour 3 défaites ce qui leur permet à cette heure de croire en leur chance de titre de division.

Tous les regards des amoureux de la NFL allaient se tourner vers les performances de Lamar Jackson dès les premières minutes de cette saison NFL 2022. En refusant de signer une extension de contrat pour une histoire de millions non garantis, Lamar Jackson se devait de prouver sa valeur sur le terrain. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le quarterback des Ravens ne s’économise pas depuis le début de la saison avec des performances de tout premier choix.

Dans son sillage et dans celui d’une ligne offensive des plus performantes, c’est tout le jeu de course des Ravens qui fait trembler les lignes défensives des adversaires. Depuis le début de saison, les Ravens ont couru pour 168 yards de moyenne soit le deuxième meilleur total en NFL. Ils viennent aussi de réussir plus de 150 yards à la course sur les huit derniers matchs qu’ils ont disputé. Une attaque à la course qui profite à tout le monde puisque 5 joueurs des Ravens ont réussi à courir plus de 100 yards cette saison.

Mais une prédominance du jeu de course qui masque également des faiblesses dans l’attaque aérienne. Même si Lamar Jackson a déjà lancé 16 passes de touchdowns cette saison, l’équipe n’est que la 27e attaque dans les airs en nombre moyens de yards gagnés. Cela est aussi du au manque de cibles à disposition pour Lamar Jackson. Un constat qui ne devrait pas s’arranger dans les semaines à venir avec l’indisponibilité pour la fin de la saison de Rashod Bateman.

Et la suite ? Sauf retournement de situation dans cette division, tout porte à croire que nous aurons un sprint à deux pour le titre d’AFC Nord avec les Bengals de Cincinnati. Les Ravens pourront continuer à s’appuyer sur un jeu de course puissant mais sont toujours tributaires de la prolongation de contrat de Lamar Jackson qui pourrait commencer à freiner ses performances si les choses ne vont pas dans le sens qu’il souhaite. Les Ravens doivent aussi se montrer plus solides mentalement, eux qui ont déjà connu des comebacks nombreux contre eux en cette saison NFL 2022.

Cincinnati Bengals – Note : C

bengals dolphins

Etre vice-champion de la saison précédente n’est pas toujours signe de succès lors de la saison qui suit. Pourtant, après un début de saison des plus difficiles, les Bengals de Cincinnati semblent avoir repris les choses en main et arrivent à cette mi-saison avec un bilan honorable de 5 victoires pour 4 défaites. A une victoire seulement donc de la tête de division détenue par les Ravens de Baltimore.

La saison des Bengals avait commencé de la pire des façons avec deux défaites lors des deux premiers matchs. Mais les joueurs de Cincinnati ont rapidement remis les choses en place en allant chercher 5 victoires lors des 7 dernières rencontres. Des victoires qui reposent le plus souvent sur les mêmes ingrédients que ce qui avait fait leur succès l’an dernier à savoir une attaque qui peut se montrer flamboyante et explosive à tout moment et une défense qui sait faire preuve de robustesse lorsqu’il le faut.

Un joueur, très important dans le système offensif de son équipe, symbolise parfaitement ce début de saison NFL 2022 diesel de la part des Bengals : Joe Mixon. Sur les trois premiers matchs de la saison, Mixon n’avait parcouru que 163 yards et n’avait pas inscrit le moindre touchdown. Lors de la dernière rencontre avant la mi-saison, contre les Panthers de Carolina, Mixon a engrangé 153 yards et inscrit 5 touchdowns personnels. Joe Mixon devient un véritable baromètre des performances de son équipe.

Et le jeu de course des Bengals sera de plus en plus important au fil des semaines avec l’absence de Ja’Marr Chase pour encore quelques matchs. Le receveur vedette des Bengals jouit d’une entente parfaite avec Joe Burrow et son absence pourrait être très préjudiciable pour les chances de playoffs de son équipe. Il faut donc lui souhaiter un retour rapide tout en ne précipitant pas les choses au risque de le perdre pour la totalité de cette saison NFL 2022.

Pour voir plus loin dans cette saison, les Bengals devront aussi tenter de trouver une parade aux problèmes de leur ligne offensive. Ce problème est un souci récurent qui avait déjà coûté une grosse blessure à Joe Burrow il y a deux ans et qui était encore présent l’an dernier. Mais la solution ne semble toujours pas avoir été trouvé puisque le quarterback titulaire des Bengals s’est déjà retrouvé 30 fois au sol depuis le début de la saison.

Et la suite ? Dans cette course à deux avec les Ravens pour le titre de division, les Bengals ne partent pas avec la faveur des pronostics. D’autant que leur calendrier restant est l’un des plus durs de la ligue avec des affrontements contre les Titans, les Chiefs, les Buccaneers ou encore les Bills. Il faudra donc faire au mieux pour les Bengals en attendant le retour en forme de Chase et en espérant à minima être encore en course à ce moment là pour l’un des spots en wildcard. S’ils parviennent en post-saison, les Bengals nous ont déjà prouvé l’an dernier qu’ils étaient capable de tout.

Cleveland Browns – Note : D

Cleveland Browns contre Panthers

Troisième de cette division AFC Nord, les Browns de Cleveland semblent déjà en difficulté pour accrocher une place en playoffs lors de cette saison NFL 2022 malgré de belles promesses lors des matchs de pré-saison. Après 9 semaines de compétition, les Browns affichent un bilan de 3 victoires pour 5 défaites et sont déjà bien loin de la tête de la division.

Au tout début de cette saison NFL 2022, l’équation était plutôt simple pour les Browns de Cleveland : rester au contact des autres équipes de la division le plus longtemps possible en attendant que DeShaun Watson ait purgé sa suspension et soit revenu au jeu. En attendant, Jacoby Brissett fait de son mieux pour conduire l’attaque mais ses performances ne sont pas des plus régulières. Cette saison il a lancé 7 touchdowns mais aussi 5 interceptions et possède un taux de complétion légèrement supérieur à 63%.

Dans ce contexte d’attente de la solution pérenne au poste de quarterback, les Browns doivent se reposer sur un jeu au sol performant. Par chance, il possède l’un des tous meilleurs running back de la ligue avec Nick Chubb. Meilleur marqueur de touchdown de cette saison NFL 2022, Nick Chubb est aussi le deuxième meilleur coureur en nombre de yards gagnés depuis le début de la saison. Malgré des envies de départ avant la trade deadline, Kareem Hunt fait toujours partie de l’effectif des Browns et fait figure de coureur remplaçant de luxe.

De plus, les Browns peuvent s’appuyer sur des lignes offensives et défensives qui ne manquent pas de talents. Offensivement, Joel Bitonio et ses coéquipiers parviennent à ouvrir de nombreuses brèches pour permettre à Nick Chubb de trouver des solutions plus facilement. Mais défensivement aussi les Browns ont des arguments à faire valoir avec des joueurs comme Myles Garrett qui reste une menace permanente pour les quarterbacks adverses.

Si cette équipe des Browns est pleine de qualité, elle manque cependant d’une chose essentielle : la constance. D’une semaine sur l’autre, les Browns peuvent passer d’équipe impressionnante (comme lors du succès contre les Bengals en primetime) à une prestation des plus difficiles (comme face aux Patriots). Mais ce manque de constance frappe l’équipe au sein même d’une rencontre avec un quatrième quart-temps souvent fatal comme cela fut le cas contre les Jets, les Falcons ou les Chargers.

Et la suite ? Tous les espoirs restants des Browns de Cleveland dans cette saison NFL 2022 repose sur le retour au jeu de DeShaun Watson. Mais avec aucun temps de jeu depuis plusieurs mois, pas certain que l’ancien quarterback des Houston Texans soit performant dès ses premiers matchs. Pourtant le temps semble déjà largement compté dans cette saison pour les Browns de Cleveland.

Pittsburgh Steelers – Note: D

Kenny Pickett

La saison NFL 2022 s’annonçait assez compliqué pour les Steelers de Pittsburgh et malheureusement pour les fans des jaune et noir, la vérité du terrain semble donner raison aux pronostics pessimistes. Après 9 semaines de compétition, les Steelers n’ont gagné que deux petits matchs mais pourront se consoler avec un succès de prestige contre les Tampa Bay Buccaneers de Tom Brady.

Il faut tout de même reconnaître qu’en plus d’un effectif limité et d’un calendrier difficile les Steelers de Pittsburgh ont joué de malchance avec la blessure dès la première semaine de compétition de T.J.Watt contre les Bengals de Cincinnati. Les statistiques sont très défavorables aux Steelers lorsqu’ils doivent évoluer sans leur meilleur défenseur et cela s’est encore vérifié cette saison. La défense a toutes les peines du monde à mettre la pression sur le quarterback adverse et peut concéder des big plays comme lors de la première mi-temps contre les Eagles de Philadelphie avec trois touchdowns d’AJ Brown.

Offensivement, l’équipe est elle aussi en transition. Les premières prestations de Mitch Trubisky ont eu raison de sa place de quarterback titulaire. Il a du céder sa place à Kenny Pickett. Mais le jeune quarterback a lui aussi du mal à faire avancer cette attaque et combine 8 interceptions pour seulement deux touchdowns lancés. L’attaque des Steelers est seulement la 31e en nombre de points inscrits depuis le début de cette saison NFL 2022 (15 points en moyenne seulement par match).

Ces difficultés offensives frappent aussi bien le jeu de course que le jeu aérien. Pour le jeu au sol, Najee Harris n’a pas la même production que l’an dernier et l’attaque n’est que 28e dans le nombre de yards gagnés au sol depuis la semaine 1. Pour ce qui est de l’attaque aérienne, il a fallu attendre la 6e semaine de compétition pour voir enfin un receveur marqué un touchdown. Avec le départ de Chase Claypool vers les Bears de Chicago, le corps de receveur s’est encore appauvri ce qui ne devrait pas aider la production offensive de la deuxième partie de saison.

Et la suite ? Il ne fait guère de doutes que Mike Tomlin devrait connaître sa première saison avec un bilan négatif lors de cette saison NFL 2022. Avec un calendrier un peu plus accessible dans cette deuxième partie de saison, les Steelers doivent mettre à profit le temps qu’il leur reste dans cette saison pour donner de l’expérience à de jeunes joueurs comme Kenny Pickett et Georges Pickens. C’est peut-être à ce prix que s’écrira le futur de la franchise.

AFC Ouest

Kansas City Chiefs – Note : B

Chiefs Titans

Un début de saison NFL 2022 tout à fait intéressant pour les finalistes de conférence AFC de la saison dernière. Avec seulement deux défaites en 8 matchs, les Chiefs sont sur de bonnes bases pour retrouver les playoffs cette année avec sans doute un avantage du terrain pour au moins quelques tours de playoffs. Notons de plus que les Chiefs n’ont jamais perdu un seul match de plus de 4 points.

Cela ne sera sans doute une surprise pour personne mais la force principale des Chiefs repose encore et toujours sur leur quarterback Patrick Mahomes qui emmène une attaque capable de prendre feu à chaque instant et contre n’importe quel adversaire. Avec 311.8 yards gagnés en moyenne par match dans les airs et 30.4 points inscrits en moyenne, les Chiefs demeure la meilleure attaque de NFL dans ces deux domaines statistiques.

Pourtant des questions se posaient à l’entame de cette saison NFL 2022 sur la capacité de cette attaque à produire toujours plus de points avec le départ de Tyreek Hill vers Miami ce qui représente tout de même une grosse perte pour cette escouade offensive.

Mais Travis Kelce continue d’être l’homme sur qui permet à Patrick Mahomes de faire avancer son attaque même lorsque celle-ci est en difficulté. Juju Smith-Schuster semble de mieux en mieux s’intégrer dans le système de jeu d’Andy Reid et même Mecole Hardman devient un joueur souvent recherché dans les derniers yards par Patrick Mahomes.

Même si elle est capable de bonnes choses comme elle l’a prouvé en début de saison, la défense des Chiefs manque encore parfois un peu de constance ce qui est dû notamment à l’intégration de plusieurs rookies dans cette escouade défensive. La solution pour les équipes qui veulent battre les Chiefs repose donc sur le fait d’harceler Patrick Mahomes et de forcer les Chiefs à utiliser leur jeu de course. Mais peu d’équipes en NFL sont capables de mettre une pression constante sur le quarterback des Chiefs.

Et la suite? Le tournant de la saison aura probablement lieu dans deux semaines pour les Chiefs. Lors de la semaine 11, les joueurs de Kansas City affronteront pour la deuxième fois les Chargers qui les suivent au classement de cette AFC Ouest. Une nouvelle victoire contre les Chargers ouvrirait très probablement les portes des playoffs aux Chiefs. Autant dire que l’on s’attend encore à voir les Chiefs aller tres loin dans cette saison NFL 2022.

Los Angeles Chargers – Note : C

Chargers Broncos

La note de la rédaction peut sembler un peu sévère pour les principaux concurrents des Chiefs de Kansas City dans cette saison NFL 2022. Mais cela ne repose pas uniquement sur le bilan, tout à fait convenable, des Chargers mais plutôt sur l’impression dégagée par cette équipe contre des franchises plus faibles.

Les Chargers se sont ainsi déjà inclinés contre les Jaguars et ont dû aller en prolongations pour se défaire des Broncos. Des prestations bien lointaines de la très bonne performance de la deuxième semaine contre les Chiefs. Cette inconstance dans les matchs d’une semaine a l’autre, qui fut déjà aperçue par moment la saison passée peut devenir un vrai problème pour les Chargers qui se rendent difficiles des matchs qui devraient être sans histoire.

Il faut tout de même porter au crédit des Chargers de parvenir à un bilan assez nettement positif dans cette saison NFL 2022 avec pourtant une avalanche de blessé qui s’accumule semaine après semaine. Ces blessures touchent notamment le secteur offensif avec l’absence de Keenan Allen depuis déjà plusieurs semaines ce qui ne facilite pas la construction d’automatismes pour Justin Herbert.

Mais les blessures n’épargnent pas non plus la défense avec la perte pour plusieurs semaines de Joey Bosa qui est un pion absolument fondamental dans le secteur défensif des Chargers. Une ligne défensive qui est aussi affaiblie par la perte de Rashawn Slater qui a été placé sur la liste des blessés de longue durée par sa franchise. Enfin le backfield défensif n’est pas épargné non plus avec l’indisponibilité de JC Jackson au poste de cornerback.

Et la suite? L’objectif est un peu similaire à celui des Chiefs de Kansas City dans la suite de cette saison NFL 2022: réussir le match de la semaine 11 pour revenir sur les Chiefs et tenté ensuite d’aller chercher une première qualification en post saison depuis 2018. Il faut espérer pour les Chargers que les blessés ne continueront pas de s’accumuler et qu’Austin Ekeler confirmera son retour en grâce de ces dernières semaines pour enlever un peu de pression à Justin Herbert.

Denver Broncos – Note : D

russell wilson

Après avoir affiché un bilan négatif pendant cinq saisons consécutives et avoir conclu son rachat pendant l’intersaison, les Broncos de Denver se présentaient dans cette saison NFL 2022 avec un nouveau coach, Nathaniel Hackett, mais surtout un nouveau quarterback, Russell Wilson. Mais avec un bilan de 3 victoires pour 5 défaites, les objectifs de la mi-saison sont très loin d’être remplis.

Tous les regards étaient tournés vers le poste de quarterback cette saison chez les Broncos. Après plusieurs saisons d’hésitations à ce poste, Denver parvenait à attirer dans ses filets le très convoité Russell Wilson. Mais les débuts sont très difficiles pour l’ancien joueur des Seahawks de Seattle. A la mi-saison, il n’est que 20e en nombre de yards gagnés, 25e en nombre de touchdowns lancés et 28e en quarterback rating. Des chiffres bien en deçà des espoirs placés en lui.

Mais Russell Wilson est loin d’être le seul responsable du marasme offensif des Broncos depuis le début de la saison. Nathaniel Hackett, le nouveau coach principal, s’est distingué également par des choix surprenants en attaque dès la semaine 1 lorsqu’il décide de tenter un field goal très longue distance (qui sera manqué) plutôt que de faire jouer un 4e tentative à Russell Wilson. L’équipe manque aussi de profondeur au niveau du corps de receveurs et les chiffres sont une nouvelle fois sans appel avec seulement 7 touchdowns sur les 8 premiers matchs de cette saison NFL 2022.

Le point positif dans cette équipe des Broncos de Denver demeure la défense. Une défense des plus solides qui est la deuxième plus efficace en nombre de yards concédés depuis le début de la saison avec seulement 288.4 yards moyens encaissés depuis le début de la saison. C’est sans aucun doute cette puissance défensive qui empêche les Broncos de sombrer complètement dans cette saison de NFL. D’ailleurs, les Broncos malgré leur bilan n’ont encaissé qu’une seule fois plus de 19 points dans une rencontre.

Et la suite ? Lors de leur voyage à Londres, les Broncos ont enfin trouvé, surtout en seconde période, quelques clés pour améliorer leur jeu offensif. Ils repartent de la capitale britannique avec une victoire et, pour la deuxième fois de la saison, plus de 20 points inscrits. Mais la qualification pour les playoffs semble déjà fortement compromise et la simple rigueur défensive permettra sans doute pas à cette équipe de refaire son retard sur les Chiefs et les Chargers.

Las Vegas Raiders – Note : E

davante adams

Dernière équipe de cette AFC Ouest, les Raiders de Las Vegas étaient eux aussi attendus au tournant lors de cette saison NFL 2022 avec l’ajout dans leur roster de Davante Adams en provenance des Packers de Green Bay. Malheureusement pour eux, le virage semble être bien mal négocié avec seulement deux victoires pour six défaites depuis le début de cette saison qui s’annonce bien longue dans le désert du Nevada.

Après 8 saisons passées dans le Wisconsin, Davante Adams décidait finalement de quitter Green Bay pour poser ses valises chez les Raiders. Une arrivée qui, conjuguée à celle de Josh McDaniels au poste d’entraîneur principal, était censé amener les Raiders vers les sommets. Mais à la mi-saison le contrat est loin d’être rempli.

Certes, Davante Adams a plutôt bien réussi ses débuts dans sa nouvelle franchise avec 5 touchdowns lors de ses cinq premiers matchs. Mais le receveur n’est parfois pas assez cherché par Derek Carr comme ce fut le cas lors de la débâcle contre la Nouvelle-Orléans. Côté offensif, Josh Jacobs est aussi une vraie satisfaction. Il a réussi une très belle période avec trois matchs à plus de 100 yards à la course et reste en course pour battre son record de yards dans une saison et son record de touchdowns inscrits.

Mais les Raiders souffrent d’un vrai problème de constance qui les empêchent de pouvoir performer sur le long terme. Alors qu’ils semblaient en forme après trois matchs parfaitement réussis, les Raiders ont rendu une copie indigente sur le terrain des Saints la semaine suivante sans même inscrire le moindre point. Un problème de constance qui devient même un problème au niveau du mental puisqu’à trois reprises lors de cette saison NFL 2022 (contre les Titans, les Chiefs et les Jaguars) les Raiders ont gâché un avantage de 17 points pour finalement s’incliner.

Et la suite ? Avec un bilan de 2-6 à la mi-saison et des matchs restants à jouer contre les Chiefs, les Chargers, les Rams ou encore les Seahawks, il est bien difficile d’imaginer un avenir radieux dans cette saison pour les Raiders de Las Vegas. Il faudra donc terminer cette saison et analyser les raisons de ce qui se présente comme un véritable fiasco pour les Raiders afin de pouvoir avancer et tenter de renouer avec le succès et les playoffs dès la saison prochaine.

AFC Sud

Tennessee Titans – Note : B

derrick henry

 (AP Photo/Eric Christian Smith)

Après un début de saison des plus compliqués et notamment une véritable débâcle sur le terrain des Bills de Buffalo (41-7) lors de la semaine deux de cette saison NFL 2022, les Titans du Tennessee ont redressé la barre de la plus belle des manières. Cinq succès de suite et une défaite chez les Chiefs plus tard, les Titans se présentent donc en tête de l’AFC Sud et ne devraient pas avoir beaucoup de concurrence pour le titre de division cette année.

Qui dit Tennessee dit forcément Derrick Henry. Le running back vedette des Titans fait la pluie et le beau temps pour son équipe. Encore en petite forme en début de saison, son manque de jus allait déteindre sur toute l’équipe pour l’amener à un bilan de 0-2 après deux matchs. Mais depuis que Derrick Henry court pour au moins 100 yards par match, les Titans ont retrouvé des couleurs avec 5 victoires en 6 matchs. Derrick Henry est la pièce principale de sa franchise qui peut se passer sans dommage pour un match de Ryan Tannehill comme ce fut le cas contre Houston mais qui aurait beaucoup plus de mal de se passer de King Henry.

Depuis le début de cette saison NFL 2022, les Titans du Tennessee ont inscrit 17 touchdowns. Sur ces 17 réalisations, Derrick Henry en a inscrit 9. De même, l’attaque des Titans penche très nettement en faveur du jeu au sol puisque Tennessee demeure l’une des seules équipes de cette saison à gagner plus de yards au sol (142.3 en moyenne) que dans les airs (136.3). Mais peut-on reprocher à une équipe qui a le meilleur running back de la ligue de l’utiliser à outrance ? Certainement pas.

Il faut aussi noter que les performances de Derrick Henry sont possibles grâce à une ligne offensive des plus efficaces ces dernières semaines ce qui permet au coureur de bénéficier de suffisamment d’espace pour prendre de la vitesse. La ligne défensive tient aussi très bien contre la course des adversaires puisque les Titans ne concède que 87 yards en moyenne au sol ce qui représente le deuxième meilleur total défensif contre la course de toute la NFL à peine un yard derrière les San Francisco 49ers.

Petite méfiance tout de même dans le backfield défensif puisque les joueurs de Tennessee laisse en moyenne 275.6 yards dans les airs aux adversaires soit la troisième plus mauvaise défense aérienne dans cette saison NFL 2022 derrière même des équipes comme les Lions de Détroit qui sont peu réputés pour leur défense. Ce déséquilibre de la défense conduit nécessairement les adversaires à choisir la voie aérienne et cela peut amener à des défaites contre des grosses puissances offensives à la passe comme lors de la dernière semaine de compétition face aux Chiefs de Kansas City.

Et la suite ? Il est difficile d’imaginer, sauf blessure majeure bien entendu, que le titre de division échappe aux Titans du Tennessee cette année. Contre des Colts qui semblent en plein doute, des Jaguars encore trop justes et des Texans très loin d’être au niveau, les Titans devraient s’offrir une première place en AFC Sud. Mais attention à soigner son bilan pendant cette deuxième moitié de saison NFL 2022 pour espérer aller plus loin dans les playoffs de cette saison.

Indianapolis Colts – Note : D

Matt Ryan

Après deux saisons consécutives avec un bilan positif et une participation en playoffs lors de la saison 2020, la tâche s’annonce beaucoup plus ardue pour les Colts d’Indianapolis en cette saison NFL 2022. Après un match nul arraché dès la première semaine contre l’équipe la plus faible de toute la NFL, les Colts ont fait illusion en s’offrant une victoire de prestige contre les Chiefs pour leur premier match à la maison. Mais cette victoire ne saurait cacher le gâchis que représente le bilan de 3 victoires, 5 défaites et 1 nul des Colts dans cette première moitié de saison.

Car il s’agit bien de gâchis pour ces Colts qui ont logiquement des arguments à faire valoir. La défense est plus que correcte et fait même partie des toutes meilleures de la ligue en ce qui concerne le nombre de yards concédés par match. En effet, depuis le début de la saison, les Colts ont laissé seulement 306 yards en moyenne à leurs adversaires soit seulement 7 yards de plus que des défenses références en NFL comme celle des Bills de Buffalo ou celle des Eagles de Philadelphie.

Malheureusement, l’attaque est très loin de connaître le même rythme et c’est ce qui coûte tant de victoires aux Colts cette année. Les Colts ne sont parvenus qu’une seule fois à franchir la barre des 20 points inscrits dans un match ce qui est bien évidemment très largement insuffisant pour pouvoir prétendre à une place en playoffs à la fin de la saison. Arrivée depuis Atlanta cette saison, Matt Ryan a été poussé vers le banc alors qu’il avait lancé autant de touchdowns que d’interceptions (9).

Au rang des déceptions également, les performances de Jonathan Taylor. Le meilleur running back en nombre de yards de la saison passée ne retrouve pas son rendement cette année. En 6 matchs dans cette saison NFL 2022, il n’a parcouru que 462 yards et inscrit qu’un seul touchdown. Mais Taylor n’est pas le seul responsable de ce rendement médiocre. La ligne offensive n’offre que peu de protection et cela ne facilite pas le travail du coureur. En outre, Jonathan Taylor doit composer avec des blessures depuis le début de la saison ce qui ne l’aide pas à atteindre son pic de forme.

Et la suite ? Tout juste à la mi-saison, après une nouvelle lourde défaite sur le terrain des Patriots, la direction des Colts a décidé de démettre Frank Reich de ses fonctions. Ce sera donc Jeff Saturday qui prendra les rênes de l’équipe. Saturday n’a aucune expérience en NFL et nul doute que l’objectif de cette fin de saison sera davantage de développer des jeunes joueurs comme Ehlinger ou Alec Pierce que de réellement aller disputer une très hypothétique place en playoffs. La fin de saison des Colts devrait donc ressembler à une préparation géante en vue de la saison 2023.

Jacksonville Jaguars – Note : D

Depuis le début de cette saison NFL 2022, les Jaguars de Jacksonville soufflent un peu le chaud et le froid. Excellents lors des semaines 2 et 3, les Jaguars ont ensuite enchainé 5 défaites de rang avant d’aller arracher un succès qui semblait bien compromis la semaine dernière contre les Raiders de Las Vegas. Certes l’amélioration est visible par rapport aux dernières saisons des Jaguars mais cette inconstance ne leur permet pas de passer encore un palier qui pourrait les emmener plus loin qu’une simple équipe gênante à jouer.

Cette inconstance chronique semble aussi frapper leur quarterback titulaire Trevor Lawrence. Pour sa deuxième saison en NFL, Trevor Lawrence montre des signes encourageants mais il manque encore d’une grande régularité. Il est ainsi capable de rendre une copie quasi parfaite comme en semaine 3 contre les Chargers avec 3 touchdowns, aucune interception et un pourcentage de complétion supérieur à 71% puis une copie indigente contre la pire équipe de la ligue deux semaines plus tard (0 touchdown, deux interceptions).

Il faut dire aussi que Trevor Lawrence n’est pas non plus aidé par un corps de receveur très élargi. Hormis Christian Kirk, les cibles se font tout de même rares dans la profondeur pour l’ancien numéro 1 de la draft. Jacksonville décide donc d’axer son jeu aussi sur le sol et cela semble plutôt pertinent avec l’emergence du phénomène Travis Etienne qui possède toutes les qualités pour devenir un futur grand joueur au poste de running back. L’attaque au sol des Jaguars est à cette heure la 7e meilleure de la ligue dans cette saison NFL 2022 et il s’agit la d’une force que les floridiens ne doivent pas négliger.

L’accent avait été mis sur la défense avec des choix de joueurs défensifs lors des trois premiers tours de draft de l’an dernier. Un choix qui ne semble pas encore porté entièrement ses fruits puisque la défense peine à causer des pertes de balle chez les adversaires (seulement deux sur les cinq derniers matchs disputés) et que le nombre de sacks n’est pas parmi les plus élevés de la ligue. Il faudra donc encore que cette défense trouve de la régularité pour pouvoir pleinement tirer profit de ses capacités.

Et la suite ? Encore une fois, il faut tout de même noter la progression des Jaguars sur cette saison NFL 2022 par rapport aux saisons précédentes. De nombreux points positifs sont à ressortir comme l’émergence de Travis Etienne. Mais le manque de constance dans les résultats ne permettra pas aux Jaguars de viser plus haut cette année d’autant que le calendrier de leur deuxième partie de saison semble sur le papier être bien compliqué avec des matchs contre les Chiefs, les Ravens ou les Titans notamment.

Houston Texans – Note : D

Qu’on se le dise, les attentes n’étaient pas trop fortes autour des Houston Texans en cette saison NFL 2022. L’objectif pouvait déjà être de ne pas faire pire que les deux saisons précédentes en allant chercher au moins 4 victoires cette saison. Un objectif qu’il ne sera pas facile de tenir puisqu’à la mi-saison les Texans n’ont remporté qu’un seul succès pour six défaites et un match nul.

Les problèmes des Texans se situent des deux côtés du terrain. Défensivement, la ligne n’est pas assez efficace en ce qui concerne la pression sur le quarterback adverse. Mais surtout, la défense contre la course prend l’eau de toute part en cette première moitié de saison. Ainsi, Houston a déjà concédé une moyenne de 180 yards au sol depuis le début de la saison soit 32 yards de plus que l’avant dernière défense au sol de la ligue. La palme revient au match contre les Titans pendant lequel Tennessee a couru pour 314 yards contre les Texans !

Mais l’attaque n’est pas non plus des plus performantes depuis le début de la saison et se classe dans la dernière partie du classement dans bon nombre de domaines statistiques offensifs. La question de Davis Mills comme quarterback d’avenir peut se poser même si le quarterback doit aussi composer avec les armes qui lui sont donnés. Ajoutons à cela le problème Brandin Cooks qui n’a pas pu être échangé avant la trade deadline et qui a décidé de se mettre en retrait de ses coéquipiers pendant plusieurs jours. Une attitude qui ne viendra pas aider la production offensive d’une équipe qui en a pourtant cruellement besoin.

Deux points positifs néanmoins dans cette équipe de Houston. Le premier s’appelle Dameon Pierce. Le running back rookie a déjà parcouru plus de 600 yards cette année et inscrit 4 touchdowns ce qui pourrait le placer dans la discussion pour le trophée de rookie offensif de l’année si ses performances continuent ainsi. Autre point positif, les Texans sont une équipe accrocheuse et qui ne se laisse pas battre facilement. Tous les matchs qu’ils ont disputé depuis le début de la saison NFL 2022 possédait au maximum une possession d’écart dans le quatrième quart-temps. Malheureusement, l’équipe manque encore de talent global pour faire tomber la pièce du bon côté.

Et la suite ? La route semble toute tracée pour aller chercher le premier tour de draft de 2023. ESPN estime à 30% la possibilité de voir les Texans s’emparer de ce premier choix de draft et peu d’équipes devraient leur contester ce titre. Le reste de la saison de Houston permettra donc aux jeunes pousses de s’aguerrir mais sera aussi important pour voir si Davis Mills peut faire l’affaire sur du long terme au poste de quarterback au sein de la franchise texane.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires