Les meilleures destinations pour Dalvin Cook

par 4 minutes de lecture
Dalvin Cook
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Running back sont au centre de l’attention cette intersaison en NFL avec des joueurs coupés, demandant des échanges ou même au coeur de rumeurs comme c’est le cas pour Dalvin Cook.

Pourtant le poste de running back ne jouit pas d’une popularité énorme au sein des franchises lorsqu’il s’agit de prolonger un vétéran. Et Dalvin Cook n’échappe pas à cela. Jeremy Fowler déclarait il y a quelques jours que « toutes les options étaient sur la table » à Minnesota au sujet de l’avenir du running back.

Avec déjà des équipes qui ont pu se renseigner par le passé, les Vikings auront peut-être un partenaire avec lequel négocier avant la draft.

En 2022, Dalvin Cook a couru pour 1173 yards, a fait une moyenne de 4,4 yards par course et a marqué 10 fois (huit courses, deux réceptions). Mais son gros défaut, c’est son cap hit. Avec 13.5 millions de dollars et un marché des running back à la baisse, les Vikings préfèreraient leur option moins couteuse que représente Alexander Mattison.

Mais un profil comme Dalvin Cook ne laisse pas les autres équipes indifférentes. Essayons de trouver qui aurait tout intérêt à venir le chercher.

Los Angeles Chargers

Il y a bien Austin Ekeler, mais ce dernier ne veut plus être à L.A. Mais d’abord les Chargers devraient trouver une équipe désireuse de faire venir Ekeler et ses 38 touchdowns en deux saisons. Une fois cela trouvé, faire venir Cook ne semble pas la chose la plus compliqué.

Et a y regarder, les Chargers gagneraient un running back plus costaud mais tout aussi bon à la réception qu’à la course.

Denver Broncos

Avec la 21è attaque à la course l’an dernier, et une saison dans son ensemble à oublier, Denver pourrait se tourner vers les Vikings pour upgrader leur jeu au sol, orphelin de Javonte Williams.

Il y a certes de l’optimisme quand à son retour pour la Week 1, mais des inquiétudes subsisteraient quant à la gravité de sa blessure, peut-être sous-estimée. L’arrivée de Samaje Perine est une première étape mais il n’a pas connu de saison à 100 portés depuis sa saison rookie en 2017.

L’arrivée de Dalvin Cook boosterait automatiquement cette attaque qui en a grandement besoin.

Miami Dolphins

Le potentiel offensif des Dolphins n’est plus à présenter surtout du côté des receveurs. C’est une autre histoire au sol.

Avec seulement 99.2 yards par match (25è attaque de la NFL), les Dolphins auraient tout intérêt à faire un nouveau gros coup en faisant venir Dalvin Cook derrière Tua Tagovailoa. Mike McDaniel n’a pas blâmé ses running back (Jeff Wilson Jr. et Raheem Mostert) pour le manque de performance au sol l’an dernier.

Mais nombreux sont les observateurs qui pensent que les Dolphins sont en quête d’un autre running back pour la saison prochaine.

Philadelphia Eagles

À première vue, les Eagles sont déjà plutôt fournis au poste de running back avec Rashaad Penny, Kenneth Gainwell et Boston Scott. Nick Sirianni a publiquement montré sa confiance dans ce trio.

L’an dernier, les Eagles ont terminé 5è de la NFL en yard par match au sol avec une moyenne de 147.6. Mais dans une volonté de continuer à bien figurer dans une NFC qui en manque pas de talent et dans l’optique d’un retour au Super Bowl, les Eagles ne seraient pas contre un peu plus d’aide.

Mieux vaut trop que pas assez dirait certains et un talent de la trempe de Dalvin Cook, placé derrière l’un des tous meilleurs QB et d’une ligne offensive hors-paire, aurait immédiatement un impact sur les performances de la franchise.

Cincinnati Bengals

Les Bengals émergent comme une force constante en AFC depuis 2 saisons. Mais pour pouvoir concurrencer Patrick Mahomes et les Chiefs, Cincinnati doit s’armer à tous les niveaux.

Bien sûr la ligne offensive reste sans doute la priorité du côté des Bengals, mais le poste de running back pourrait le devenir. Cincinnati n’a pas publiquement montré son amour pour Joe Mixon et un départ n’est pas à exclure après une saison moins bonne.

Financièrement aussi, Cincinnati rentre dans une période délicate avec la prolongation (évidente) de Joe Burrow. Et si Cincinnati souhaite enrôler Dalvin Cook, il faudra restructurer son contrat.

Mais sa venue donnerait un vrai coup de boost à Joe Burrow.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires