En route pour le Super Bowl : le parcours des Los Angeles Rams

par 6 minutes de lecture
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Los Angeles Rams vont recevoir le Super Bowl dans le tout nouveau SoFi Stadium de Los Angeles. L’occasion pour nous de revenir sur le parcours de la franchise pour arriver au Super Bowl.

La démonstration contre Chicago : les choses ont changé

Les Rams ont démarré leur aventure 2021 contre les Chicago Bears. La franchise de l’Illinois était en pleine reconstruction mais pouvait toutefois compter sur sa défense solide comme chaque année. Pourtant, les Los Angeles Rams ont réalisé une vraie démonstration au niveau offensif et ont surtout montré que les choses allaient être différentes cette saison.

Matthew Stafford pour faire gagner les Los Angeles Rams ?

Un nom en particulier a causé ce changement : Matthew Stafford. Ce premier match de la saison a été une vitrine pour l’ancien des Georgia Bulldogs. 321 yards à la passe, 3 TDs et un festival offensif. De l’autre côté, on a pu voir que le duo avec Cooper Kupp était déjà bien fonctionnel car le receveur a enregistré 108 yards à la réception.

Les jours compliqués au poste de QB avec Jared Goff étaient plus que jamais lointains pour les Rams après ce début de saison et la franchise de Los Angeles a tenu à le montrer dès l’entame de cette saison. Il s’agit d’un vrai tournant pour eux et un tournant qui pourrait être historique si les Rams vont remporter le Super Bowl.

Une première victoire contre les Buccaneers : les Los Angeles Rams montrent les cornes

Les Los Angeles Rams ont montré très tôt dans la saison qu’ils avaient ce qu’il fallait pour rivaliser avec les autres franchises de la NFC. En particulier avec la franchise contre laquelle ils allaient être en rivalité directe pour leur objectif d’aller au Super Bowl : les Tampa Bay Buccaneers.

Le 27 septembre, les Los Angeles Rams recevaient les Buccaneers pour un match au sommet de la NFC. Et ce sont les Californiens qui se sont imposés sur le score de 34 à 24. Si ce match a montré une chose c’est que cette équipe des Rams est capable de produire de manière impressionnante offensivement.

En effet, Matthew Stafford a inscrit quatre touchdowns au cours d’un match qui sonnait comme une libération pour lui après des années difficiles du côté de Detroit. A cette époque là, c’est DeSean Jackson qui avait fait la réception du match, il avait terminé la rencontre avec 120 yards à la réception. Même si son aventure chez les Rams n’a pas été très longue, ce match aura été une référence.

Les Los Angeles Rams avaient détruit le secondary des Buccaneers qui semblait être inquiétant et qui avait été incapable d’arrêter la franchise de Los Angeles. Dès le début de la saison, les Rams avaient accompli leur mission : montrer qu’ils peuvent faire partie du devant de la scène.

Une défaite contre les 49ers qui secoue la franchise

Les Los Angeles Rams avaient réalisé un début de saison canon, en confirmant leur capacité d’être une vraie menace au sein de la NFC. Toutefois, ce début de saison a connu un stop difficile contre leurs rivaux de division : les San Francisco 49ers.

Les Niners sont allés chercher leur première victoire à domicile depuis plus d’un mais surtout ils ont anhélé les Rams dans un match qui a été très important au final pour la franchise de Los Angeles. Matthew Stafford a lancé deux interceptions et les Rams n’ont pas été capables de produire offensivement.

Ce match a servi d’électrochoc pour la franchise de Los Angeles et il a été un tournant de leur saison. Après cette rencontre les Rams ont compris qu’il allait falloir hausser le niveau de manière significative pour repartir en force pour le reste de la saison.

Il s’agissait également du début des arrivées d’OBJ et Von Miller, deux agents libres à haut profil qui venaient faire monter en qualité l’effectif des Rams et surtout afficher leurs ambitions de Super Bowl.

Les Los Angeles Rams ont su tirer une force de cette défaite et cela a permis à tout l’effectif de se dépasser pour atteindre des sommets pendant le reste de la saison régulière.

Une victoire contre les Cardinals pour s’affirmer : tuer l’oiseau pour faire naître le bélier

Les Rams avaient beaucoup à prouver contre les Cardinals. Avec une NFC North qui se dirigeait en monstre à deux têtes entre les Cardinals et les Rams, il fallait écraser la concurrence pour réussir à se mettre dans les meilleures dispositions pour pouvoir faire un beau parcours pour les playoffs.

Les Los Angeles Rams avaient perdu la première confrontation contre les Cardinals, un match qui avait permis à Arizona de s’établir comme un prétendant en faisant tomber leur plus grand rival cette saison et pour le reste de leur avancée.

Los Angeles Rams

Les Los Angeles Rams sont allés prendre le meilleur des Cardinals lors de leur deuxième confrontation, avec une victoire 30 à 23 pour faire exploser la confiance de Los Angeles et se placer dans les meilleures dispositions à quelques semaines de la fin de saison. La défense de Los Angeles avait fait vivre un cauchemar à Kyler Murray, intercepté deux fois. De son côté, Aaron Donald avait montré pourquoi il est un des tous meilleurs pass rushers de la ligue, sinon le meilleur.

Il a terminé la rencontre avec trois sacks, trois plaquages pour perte. Aaron Donald a tout simplement dévoré Kyler Murray et a permis aux Rams de montrer à quel point ils peuvent faire tomber leurs concurrents dans les moments où cela compte le plus.

Ce match a une importance toute particulière pour les Rams car il a permis d’inverser la tendance contre les Cardinals pour au final les faire tomber dès le début des playoffs. Lors des playoffs, la domination de Los Angeles a été encore plus forte car les Cardinals ont marqué seulement 11 points. La preuve que la défense de Los Angeles est une force quasiment inarrêtable quand elle se met en marche.

Les Los Angeles Rams ont réussi au cours de la saison régulière à prouver que leur attaque avait atteint son potentiel maximum. L’arrivée de Matthew Stafford n’y est pas pour rien et l’ancien des Lions est maintenant de plus en plus proche de réussir la mission pour laquelle il avait été engagé.

L’attaque n’a pas été le seul point de montée en puissance durant la saison, la défense avait elle aussi beaucoup à prouver. Avec le départ de Brandon Staley on aurait pu penser que les Los Angeles Rams allaient devoir s’ajuster au niveau tactique pour continuer de tirer le meilleur d’un personnel qui parmi le meilleur de la ligue. Los Angeles a réussi à continuer à miser sur sa défense en particulier dans les moments clés de la saison comme nous l’avons montré.

Article réalisé en collaboration avec Lucas De Carvalho 

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires