Les retrouvailles Ryans-Saleh

par 2 minutes de lecture
deMeco ryans
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – Chaque saison comporte son lot d’histoires incroyables et de retrouvailles entre anciens coach, joueurs et ce dimanche le Texans-Jets en ajoute une nouvelle.

Ryans et Saleh, autrefois mentor et protégé, se retrouvent maintenant de part et d’autre du terrain. Le prochain match entre les Texans et les Jets n’est pas seulement un autre match de la NFL ; c’est un témoignage de leurs parcours respectifs.

Ryans attribue une grande partie de son succès au mentorat de Saleh, mais il est rapide à replacer l’attention de leur histoire personnelle vers les joueurs sur le terrain.

« J’ai beaucoup appris de Saleh et je lui dois beaucoup, et c’est probablement la raison pour laquelle je suis ici devant vous : il m’a pris sous son aile et m’a appris les ficelles du métier », a déclaré Ryans. « C’est tout à l’honneur de Saleh. C’est un homme formidable, un grand homme en dehors du terrain, un grand homme. C’est un grand père, un grand mari. C’est un homme très droit pour lequel j’ai le plus grand respect ».

« Tout dépend des joueurs qui sont sur le terrain », a déclaré Ryans. « Moi et Saleh, nous ne prenons pas de snap. Schématiquement, tout le monde sait ce que tout le monde fait. »

D’une relation joueur-coach, à l’affrontement de head-coach

Joueur entre 2006 et 2011, DeMeco Ryans jouait sous les ordres de Robert Saleh, alors coach à Houston. Sa carrière terminée, il a été appelé à le rejoindre sur la ligne de touche à San Francisco et l’entraîneur en chef Kyle Shanahan.

Ryans prend la succession de Saleh au poste de coordinateur défensif en 2021 lorsque Saleh a pris son envol pour prendre les commandes des Jets de New-York.

Dimanche, ces deux esprits défensif s’affrontent dans un match qui aurait très bien pu être en prime-time si les blessures et le fil de la saison ne les avaient pas placé si loin. Les texans, emmenés par C.J Stroud, visent un retour en playoffs, quand les Jets de Saleh ne savent plus trop qui mettre au centre de l’attaque en attendant le retour de leur homme providentiel, Aaron Rodgers.

Mais les deux hommes ont développé une réelle amitié qui ne sera pas entravée par le résultat du match de dimanche soir.

 

Credit Photo : Troy Taormina-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires