Les Ravens s’imposent 34 à 20 face aux Bengals

par 3 minutes de lecture
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Baltimore Ravens s’imposent 34 à 20 aux Cincinnati Bengals dans un match clé de l’AFC Nord comme toujours physique et marqué par les blessures.

Le résultat, la défaite des Bengals contre les Ravens est presque anecdotique. Chaque équipe perd gros, surtout les Bengals avec leur quarterback Joe Burrow. Le bilan est de huit victoires et trois défaites pour les joueurs du Maryland et à l’équilibre, pour ceux de l’Ohio avec cinq victoires et cinq défaites.

Mandatory Credit: Tommy Gilligan-USA TODAY Sports

La blessure de Joe Burrow pour les Bengals a eu plus d’impact que celle de Mark Andrews pour les Ravens.

Alors que la statistique veut que Lamar Jackson ne gagne jamais quand Andrews est absent, ce soir, il a prouvé le contraire. Le début du match est âpre et les blessures s’enchaînent. D’abord Mark Andrews puis Lamar Jackson, est touché, mais il parvient à finir le match. On peut se demander au vu des grimaces sur son réel état physique. 

Depuis 2008, le bilan est 20 victoires trois défaites pour les matchs en prime time pour les Baltimore Ravens.

Baltimore accentue sa domination dans la division nord de l’AFC. Ce match du jeudi soir est une des affiches de la semaine. Lamar Jackson ajuste son jeu et joue plus sur le jeu de passe suite à une torsion de la cheville. Il réussit 264 yards à la passe pour 2 touchdowns à 16 sur 26 passes complétées. Il ajoute aussi 54 yards à la course, il ne change pas sa nature.

Pourtant, c’est le coureur Gus Edwards avec 62 yards pour 2 touchdowns qui parachève une victoire où les Bengals ont sombré. Baltimore confirme qu’elle est la seconde meilleure défense de la ligue avec seulement 272 yards concédés ce soir et celle qui met le plus de pression sur le quarterback adverse avec 5 sacks réussi au total.

Mandatory Credit: Tommy Gilligan-USA TODAY Sports

 

La perte de Joe Burrow pour les Bengals est plus préoccupante.

Burrow ne peut que constater les dégâts. Son remplaçant, Jake Browning, sacké à trois reprises, est impuissant. Joe Mixon, le running back, totalise 100 yards dont 69 à la course et inscrit les deux touchdowns des Bengals

Les Bengals souffrent de leur ligne offensive impuissante face aux assauts des Ravens.

Le remplaçant de Joe Burrow, dont le match est seulement la seconde apparition, ne peut que subir la pression adverse. Il réussit néanmoins 8 passes sur 14 tentatives dont un touchdown anecdotique en fin de match pour l’équipe, mais l’important est l’expérience acquise et pour sa confiance en cas de titularisation dans les semaines à venir compte tenu de l’in disponibilitée jusqu’à nouvel ordre de Burrows.

Les Ravens ont un calendrier plus dur sur le papier, mais dix jours pour soigner les blessures. Les Bengals ont un calendrier plus favorable, mais l’absence de  Joe Burrow compromet un tant soit peu leur avenir.  

Credit: Tommy Gilligan-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires