Les Eagles s’envolent vers Glendale

par 4 minutes de lecture
Les Eagles qui fêtent leur titre de champion NFC
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Il n’y a pas eu match hier lors de la finale de la Conférence NFC entre les 49ers de Sans Francisco et les Eagles de Philadelphie. Ces derniers se sont imposés sans trop forcer (7-31). Les californiens ont fait face à de multiples faits de jeu qui ont été en leur défaveur.

On aura vécu une soirée frustrante pour cette première affiche des finales de Conférence. On s’attendait à avoir un match serré entre les 49ers de San Francisco et les Eagles de Philadelphie. Mais les champions de la NFC se sont tranquillement imposés dans leur antre du Lincoln Financial Field (7-31). Le match s’est transformé en un cauchemar pour les Niners.

Des Eagles loin d’être flamboyants

C’est très simple, les Eagles n’ont pas été incroyable hier soir. Par contre ils ont su prendre ce que leur adversaire leur laissait. Jalen Hurts n’a pas eu à forcer son talent avec un 15/25 à la passe pour 121 yards. Il est à 39 yards après 11 portés et a inscrit son touchdown.

La défense a répondu présente avec 3 sacks en cumulés sur les deux quarterbacks de San Francisco. Ils n’ont encaissés que 7 points et ont donc limités les offensives adverses. Les Eagles ont réussi à récupérer le ballon sur les 3 fumbles adverses grâce à Linval Joseph (tackle defensif), Haason Reddick (linebacker) et Reed Blankenship (safety).

En attaque, tout s’est relativement bien passé. Kenneth Gainwell et Miles Sanders se sont contenté de 14 et 11 yards pour 48 et 42 yards. Le second a inscrit deux touchdowns. Dallas Goedert n’a pas eu à forcer son talent avec 5 réceptions pour 23 yards.

Du côté des receveurs, A.J. Brown a capté 4 ballons pour 28 yards. Son compère DeVonta Smith n’en a capté seulement 2 pour 36 yards. Mais il peut se targuer d’avoir réussi la réception du match avec cette extension absolument sublime à une main.

Les 49ers perturbé par les pépins physiques

La soirée avait déjà mal commencé avec le forfait d’Elijah Mitchell pour une blessure à l’aine. Mais l’optimisme est toujours présent. Sauf qu’en début de match les espoirs de Super Bowl s’anéantissent peu à peu.

Le match commence avec une blessure à la tête de Fred Warner. Les Californiens retiennent leur souffle à ce moment-là. Finalement le linebacker pourra reprendre sa place. Mais il y a eu encore pire.

Brock Purdy se blesse au coude après un fumble provoqué par Haason Reddick qui est venu sur sa droite l’empêché de lancer le ballon. Le quarterback numéro 3 des 49ers voit son rêve s’arrêter brusquement. Mais ce n’est pas tout.

Le leader de la défense, Nick Bosa se blesse lui aussi après un contact largement évitable provoqué par l’un de ses coéquipiers qui s’emporte contre un joueur de Philadelphie et tape sa jambe droite. On se dit que la finale de Conférence NFC s’éloigne de plus en plus pour San Francisco.

En panne d’inspiration offensive

C’est simple, la blessure de Brock Purdy arrive au pire des moments car c’était sans aucun doute, la clé du match pour les 49ers. Il est remplacé par le numéro 4 dans la hiérarchie des quarterbacks qui n’est autre que Josh Johnson. Ce dernier n’est pas au niveau. Il est lancé dans le grand bain sans avoir joué le moindre match cette saison.

Il réalise des passes imprécises (7/13, 74 yards) et commet un fumble qui sera récupéré par les Eagles. Ses running backs ont été impuissant également avec seulement 81 yards à la course dont 84 yards pour le seul Christian McCaffrey.

La défense essaie tant bien que mal de retenir au maximum les attaques adverse mais ce n’était qu’une question de temps pour qu’elle craque complètement.

Un manque de discipline côté 49ers

Il est impossible de remporter un match si une équipe se montre indiscipliné. C’est exactement ce qu’il s’est passé pour les 49ers de Sans Francisco qui se sont encore plus mis en difficulté. Ils ont donné d’autres opportunités aux Eagles qui ne se sont pas gêné lorsque les occasions se sont présentés.

Les 49ers ont écopé de 11 pénalités sur 81 jeux réalisés. C’est beaucoup trop pour aspirer à une quelconque victoire. Les hommes de Kyle Shanahan peuvent s’en vouloir même si la marche semblait haute avec tous les éléments qui sont venus perturbés leur matchs.

Les 49ers s’inclinent une seconde consécutive en finale de Conférence après celle de l’année passé face aux Rams de Los Angeles.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires