Les Dallas Cowboys restent invaincus à domicile victoire 41 à 35

par 4 minutes de lecture
Dallas Cowboys
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Pour la sixième fois de la saison et la 14 ème fois consécutive les Dallas Cowboys restent invaincus à domicile après leur victoire 41 à 35 contre les Seattle Seahawks dans un match à rebondissement.

 

Les Dallas Cowboys, menés par le quarterback Dak Prescott, battent les Seahawks, de Geno Smith, 41 à 35.

 

Un match d’attaque

CeeDee Lamb

Mandatory Credit: Tim Heitman-USA TODAY Sports

Pour la cinquième fois de l’histoire de la NFL, il n’y a eu aucun coup de pied dégagement, de punt. Les seuls changements de possession sont  à une interception de DaRon Bland sur une passe de Geno Smith pour Tyler Lockett et trois quatrièmes tentatives non converties par Seattle et une pour les Dallas Cowboys.

Les attaques sont productives avec 406 yards produits par les Seahawks et 411 pour Dallas. Dak Prescott passe pour 299 yards pour 3 touchdowns pour trois receveurs différents, dont CeeDee Lamb auteur de 116 yards capté et 30 yards courus. Il subit 4 sacks, plaqués avant de donner la balle, pour 24 yards de perdu. Son évaluation, rating est de 115,8, signe d’un bon match.

Il faut ajouter un touchdown à la course de six yards de Tony Pollard ainsi que quatre coups de pieds à trois points, field goal et une conversion à deux points sur le dernier touchdown pour établir les 41 points des Dallas Cowboys.

Du côté de Seattle, le compte est facile, cinq touchdowns inscrits, trois par des passes de Geno Smith et deux par des courses, un du même Geno Smith et un de Zach Charbonnet. Il s’agit de la première défaite de l’entraîneur Pete Carroll en 15 ans à la tête de Seattle en ayant inscrit au moins 35 points.

Globalement, Seattle domine le match, mais les Cowboys font preuve de plus de réalisme.

Geno Smith

Mandatory Credit: Tim Heitman-USA TODAY Sports

 

La défense des Cowboys est dominée, mais résiste dans les moments clés.

Dallas Cowboys

Mandatory Credit: Tim Heitman-USA TODAY Sports

Les Cowboys sont dominés dans leur défense au troisième rideau, les cornerback et les safty. DK Metcalf inscrit les trois touchdowns à la passes de Seattle avec un total de 134 yards produits et le joueur de première année, rookie de l’université d’Ohio State Jaxon Smith-Njigba montre tout son potentiel avec 62 yards produit avec sept réceptions.

Pour autant, la défense contre la course de Dallas laisse peu de place dans les moments clefs. Sur les quatrièmes tentatives de Seattle, la tactique du blitz, le fait de mettre de la pression sur le quarterback ou le coureur, running back, permet aux Dallas Cowboys d’arrêter les attaques de Seattle. Ils provoquent une perte de possession sur quatrième tentative de Seattle, turnover on down, et ainsi remettre leur attaque sur le terrain.

 

Des pénalités nombreuses.

 

Il est rare de voir deux équipes commettre autant de fautes défensives. Seattle a 10 pénalités pour 130 yards de perdus et pour les Dallas Cowboys, ils ont 9 pénalités pour 127 yards perdus ou concéder à l’adversaire.

Cette statistique est due à la très forte réussite des attaques adverses et à la défaillance des joueurs de troisième rideau. Les pénalités sont principalement dues à de mauvais tenus, holding, des hors-jeu, des départs précipités et surtout des interférences de passes.

Une interférence a lieu lorsque les receveurs et défenseurs sont à la lutte pour la réception de ballons lancés au-delà des 5 yards et qu’il y a un contact. Dans ces cas-là, le ballon est mis à l’endroit où le ballon touche le sol ce qui occasionne des pénalités pour de nombreux yards.

Dans ce match, à six reprises, les défenseurs de Seattle sont pris en défaut et permettent à l’attaque des Dallas Cowboys de se rapprocher de la zone d’en-but, c’est une des raisons du nombre de points inscrits.

Seatlle Seahawks

Mandatory Credit: Tim Heitman-USA TODAY Sports

 

Le bilan des Dallas Cowboys est de 9 victoires et trois défaites, ils sont deuxièmes de la division, derrière les Philadelphia Eagles, de la conférence nationale, NFC. De leur côté, avec cette défaite, les Seattle Seahawks sont à l’équilibre avec 6 victoires et 6 défaites. Les deux équipes restent en position de se qualifier pour les playoffs via les Wild Card donné aux trois meilleures équipes non-vainqueur de leur division.  

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires