Les Chicago Bears s’imposent contre les Vikings 12 à 10

par 5 minutes de lecture
Chicago Bears
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Dans un match marqué par de nombreuses pertes de balles, les Chicago Bears sont la première équipe cette saison à s’imposer sans inscrire de touchdown contre les Minnesota Vikings 12 à 10.

Avec quatre field goals, les Chicago Bears dominent les Vikings et mettent fin à une série de 12 défaites contre leur adversaire de la division nord de la conférence nationale, NFC.

 

Le match des pertes de balles.

 

Chicago Bears

Mandatory Credit: Brad Rempel-USA TODAY Sports

La victoire n’a pas d’odeur dit l’adage. Celle de ce soir des Chicago Bears est due aux nombreuses pertes de balles de Joshua Dobbs. Le quarterback des Vikings lance quatre interceptions. Pour trois d’entre elles, ce sont les mains défaillantes des receveurs qui dévient les ballons et tombent dans les mains des défenseurs des Bears.

Les Chicago Bears ne bonifient pas ces pertes de balles par des touchdowns, mais par des field goals, coups de pieds à trois points ce qui les laissent à la portée d’un touchdown.

Pour sa part, Justin Fields, le quarterback des Bears perd deux ballons, des fumbles, récupérés par la défense des Vikings. C’est sur son fumble à 9 minute 46 seconde de la fin du match que Minnesota récupère ce ballon perdu.

Joshua Dobbs lance alors le seul touchdown de la partie pour T.J. Hockenson et il croit donner la victoire aux siens.

Chicago Bears

Nov 27, 2023; Minneapolis, Minnesota, USA; Chicago Bears cornerback Terell Smith (32) tackles Minnesota Vikings Mandatory Credit: Brad Rempel-USA TODAY Sports

 
Les défenses à l’honneur.

Les pertes de balles sont dues à des erreurs d’appréciation des quarterbacks, mais surtout à la pression des défenses. Les deux équipes utilisent les blitz, plusieurs joueurs de la défense qui attaquent la ligne offensive adverse.

Les défenses, de part et d’autre, Dobbs est touché à neuf reprises quand Justin Fields l’est à sept reprises prennent le dessus. Les lignes offensives sont incapables de mettre leurs quarterbacks dans de bonnes dispositions pour ajuster leur passes. Le jeu au sol est lui aussi limité par les plaquages pour perte de terrain.

La dernière possession du match revient aux Chicago Bears qui pour une fois permet à Justin Fields d’avancer et offre à Cairo Santos de marquer le field goals vainqueur.

Le match est verrouillé par les défenses qui réalisent les jeux les plus importants. Les quatre interceptions des Vikings sont réalisées par quatre joueurs différents. De ce fait, c’est bien la complémentarité des défenseurs qui fait la différence.

 Il est légitime de se poser des questions sur les raisons de cette défaite à domicile de Minnesota.

 

La question du quarterback des Vikings est toujours d’actualité.

Joshua Dobbs

Mandatory Credit: Brad Rempel-USA TODAY Sports


Si Joshua Dobbs lance quatre interceptions, soit sept sur les deux derniers matchs, deux défaites de deux points ou moins, sa responsabilité est engagée. Les Chicago Bears profitent de son manque dans la vision des jeux avec en moyenne 5,8 yards de gagné sur les 22 réceptions réalisées sur les 32 lancés. Cette statistique ne montre pas que sur la plupart des passes, les gains sont inférieurs à un yard avec des passes latérales.

Son arrivée récente et les deux victoires obtenues ont suscité un espoir après la blessure pour le reste de la saison du titulaire Kirk Cousins. Il ne faut pas oublier son début de saison catastrophique avec les Arizona Cardinals. Il n’est pas titulaire, mais il entre en cours de jeu pour une victoire et sept défaites.

 
Les Chicago Bears ne sont toujours pas rassurés par Justin Fields malgré la victoire.

Justin Fields

Mandatory Credit: Brad Rempel-USA TODAY Sports

Pour les Chicago Bears la question de la prochaine draft, repêchage des jeunes joueurs, se pose. Ils possèdent le 1er choix des Carolina Panthers, actuellement derniers de la ligue et donc potentiellement le premier choix de la draft ainsi que le quatrième. La victoire de ce soir ne doit pas masquer les insuffisances de Fields au poste de quarterback. À ce moment de la saison, après avoir manqué les cinq premiers matchs, car le rookie Tyson Bagent lui a été préféré, il regagne une place de titulaire.

En sept matchs auxquels il a pris part, il a lancé 12 touchdowns pour six interceptions. Les deux joueurs ne donnent pas satisfaction. Dès lors, il est légitime de se poser la question sur les joueurs qui les entourent, tant chez les receveurs, coupables de trois des quatre interceptions de ce soir ainsi que sur la ligne offensive qui offre trois sacks à la défense des Vikings.

 

La suite de la saison sera décisive pour l’avenir des deux équipes à l’intersaison.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires