Le Top 5 des mandats de head coach les plus courts de l’histoire de la NFL

par 3 minutes de lecture
Frank Reich top 5 mandats plus courts NFL
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – Avec le limogeage de Frank Reich de son poste de head coach des Panthers ce 27 novembre, après seulement 11 matchs de saison régulière, le Top 5 des mandats les plus courts est chamboulé.

Frank Reich arrive directement à la 4è place, lui qui était arrivé avant le début de la saison 2023-24. Mais qui se trouve dans ce top 5 en sa compagnie ?

5. Lou Holtz (Jets) : 13 matchs

Coach à succès en NCAA avec North Carolina, Lou Holtz se lance dans l’aventure de la NFL en 1976. La transition entre le niveau universitaire et la NFL est souvent difficile (demandez donc à Urban Meier) et Holtz ne déroge pas à la règle.

Avant même que la saison 1976 ne se termine, il quitte son poste avec un bilan de 3-10. Il ne restait alors qu’un seul match à jouer.

Il retrouvera la NCAA avec un certain succès, notamment avec Notre Dame.

4. Frank Reich (Panthers) : 11 matchs

Et oui, c’est donc en 2023 que cela s’est produit. En une année, Frank Reich aura été licencié de deux équipes : les COlts en 2022 et les Panthers en 2023. Avec un bilan de 1-10, les Panthers vont enchaîner une 6è saison de suite avec un bilan négatif.

Le pire ? Il ne possède même pas leur choix de premier tour à la prochaine draft….

3. Pete McCulley (49ers) : 9 matchs

Après avoir gravi les échelons à Houston, Pete McCulley décroche le graal à San Francisco chez les 49ers.

Mais l’aventure ne lui réussi pas vraiment et perd son travail après 9 matchs et un bilan de 1-8. Il sera alors remplacer par Fred O’Connor.

2. George Allen (Rams) : 2 matchs de pré-saison

Carroll Rosenbloom, propriétaire des Rams, recherchait un nouvel entraîneur après s’être séparé de Chuck Knox et a choisi de réembaucher George Allen qui été déjà passé par les Rams quelques années plus tôt. Cependant, son second mandat en tant qu’entraîneur principal s’est avéré difficile. N’ayant pas le plein contrôle sur le personnel de l’équipe, Allen a collaboré avec le directeur général Don Klosterman, gérant une équipe talentueuse connue pour ses apparitions régulières en playoffs.

Malgré les rapports de conflits internes et les espoirs de résolution, les Rams ont sous-performé, perdant leurs deux premiers matchs d’exposition en 1978. Reconnaissant la nécessité d’un changement urgent, Rosenbloom a renvoyé Allen le 13 août, une décision qui a pris de nombreux joueurs, y compris les siens, par surprise. Ray Malavasi, le coordinateur défensif et une figure populaire parmi les joueurs, a pris la relève. Sous sa direction, les Rams ont atteint le match de championnat NFC cette année-là et le Super Bowl l’année suivante.

1. Bill Belichick (Jets) : 1 jour

Oui, oui, ce Bill Belichick là.

Coordinateur défensif des Jets de Bill Parcells, Belichick obtient le poste de head coach au départ de Parcells pour Dallas. Mais à la surprise générale et au lendemain de sa nomination, Bill Belichick démissionne pour aller remplacer Pete Carroll à New-England.

Le reste appartient à l’Histoire.

 

Credit Photo : Christopher Hanewinckel-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires