Le mollet de Joe Burrow remis à presque 100%

par 2 minutes de lecture
Joe Burrow
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Pour des joueurs vedettes comme Joe Burrow, une seule blessure peut changer la trajectoire d’une saison.

Lorsque Joe Burrow s’est foulé le mollet droit lors de la deuxième journée du camp d’entraînement, un sentiment d’effondrement s’est emparé des fans de la franchise. Un ajustement ultérieur au cours de la semaine 2 n’a fait qu’ajouter aux inquiétudes.

La blessure a rendu le quarterback prudent, comme en témoigne sa réticence à effectuer des lancers plus profonds au début de la saison. Mais comme l’a montré le match de dimanche dernier, Burrow semble franchir un cap. Avec une superbe passe de 63 yards pour un touchdown, non seulement il a prouvé ses prouesses en matière de guérison, mais il a également marqué la plus longue passe dans les airs de sa carrière, comme l’indique Next Gen Stats.

Les paroles de Burrow un mercredi, telles que rapportées par Geoff Hobson, résonnent avec la confiance d’un joueur qui a retrouvé son mojo.

« Je suis convaincu que je peux courir et prolonger les jeux en ce moment. C’est difficile de dire un pourcentage… Ça va de mieux en mieux », a affirmé Joe Burrow.

Perspectives d’avenir des Bengals : un espoir ravivé avec Burrow à la barre

Malgré un début de saison difficile avec un bilan de 2-3, les Bengals de Cincinnati ont des raisons d’être optimistes. Les récentes performances de Joe Burrow suggèrent un net regain de forme dans les semaines à venir.

Mais ce n’est pas seulement une question de chiffres. Il s’agit de la synergie évidente entre Burrow et ses coéquipiers. Sa passe de 63 yards à destination de Ja’Marr Chase en dit long sur leur chimie et leur compréhension sur le terrain.

La saison est encore jeune et la trajectoire des Bengals s’améliore. Avec Burrow montrant des signes de ses prouesses avant la blessure et un esprit d’équipe rajeuni, les rayures du Bengale pourraient bien être sur le point de revenir sous les projecteurs.

Comme le quarterback lui-même l’a dit succinctement :

« Je me sens bien. Continuez à m’améliorer, donc c’est excitant. »

Joe Rondone/The Republic / USA TODAY NETWORK

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires