Jordan Love : le renouveau des Packers

par 4 minutes de lecture
Jordan Love des Packers
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Jordan Love et les Packers ont été auteurs d’une incroyable performances en play-offs face aux Cowboys en Wild Card.

Jordan Love effectue, cette saison, sa première saison en tant que titulaire au sein de la franchise des Green Bay Packers. Suite au départ du quarterback mythique, Aaron Rodgers, ayant effectué toute sa carrière chez Green Bay, Matt LaFleur et les Packers ont décidé de mettre celui qui était remplaçant jusqu’ici, Jordan Love.

Beaucoup étaient loin d’imaginer voir les Packers en play-offs, eux qui semblaient sur le début de leur reconstruction autour de Jordan Love. D’ailleurs, l’effectif des Packers est le plus jeune de la NFL, avec une moyenne avoisinant les 25 ans. Cependant, la franchise du Wisconsin a réussi à accrocher la dernière place de play-offs de la NFC avec un bilan de 9-8 et une deuxième place au sein de la division.

Crédit: Wm. Glasheen-USA TODAY Sports

Dimanche, la rencontre entre les Cowboys et les Packers a eu lieu, laissant la franchise de Dallas comme grand favori du match. Il se trouve que le résultat a été inversé, avec une très grande domination des Packers qui remportent ce match sur le score sévère de 48-32. Ce résultat peut même être perçu comme biaisé, vu que Green Bay a fait rentrer ses remplaçants au cours du quatrième quart temps, et que ceux-ci jouaient sur le frein à main.

Jordan Love a été auteur d’une performance incroyable face à Dallas, avec un total de 16 passes complétées sur 21, 272 yards ainsi que trois touchdowns dans les airs, pour un rating de 157.2, ce qui frôle la perfection. Ces chiffres peuvent rappeler ceux de C.J. Stroud, le rookie ayant fait lui aussi un énorme match dans ces Wild Card.

Crédit: Kevin Jairaj-USA TODAY Sports

« Jordan Love. Wow. C’est à peu près tout ce que je peux dire, c’est ‘wow' », a déclaré Matt LaFleur, head coach des Packers. « Ce qu’il a fait, l’assurance dont il fait preuve, la maîtrise dont il fait preuve. La passe de touchdown de 20 yards à Dontayvion Wicks. Nous étions manifestement dans une zone vide. Il avait, je crois que c’était Tucker [Kraft], une protection maximale. Tuck et le reste de notre ligne offensive ont fait un excellent travail. »

Crédit: Tim Heitman-USA TODAY Sports

« Et pour lui, il s’est accroché et a réussi ce lancer. Wicks a fait une belle réception. Ce sont des choses que l’on peut essayer d’enseigner, mais c’est un grand moment pour lui. Pour moi, c’était un grand moment. Cela montre la progression qu’il a eue depuis sa première titularisation contre KC jusqu’à aujourd’hui. Je suis tellement fier et heureux pour lui. »

Jordan Love a gagné en maturité dans son jeu tout au cours de la saison, amenant cette équipe inattendue des Packers en Divisional Round, face aux 49ers.

Lors de ses cinq derniers matchs, dont celui face aux Cowboys, Jordan Love a compété un total de 73.9% de ses passes pour 1 347 yards, 12 touchdowns et aucune interception.

« C’est un mec. C’est un vrai mec », a conclu LaFleur.

Les Packers ont trouvé en Jordan Love le quarterback qui poussera cette franchise vers le haut, après le départ de leur légende. Le quarterback des Packers, a, pour rappel, jouer son premier match de play-offs de sa carrière en NFL, et cela avec une grande maturité de champion.

« Je me sens bien », a déclaré Love. « C’est un environnement formidable que d’être dans ce vestiaire. Je ne dirai jamais assez à quel point je suis fier de tout le monde dans le vestiaire. La saison a été longue. Nous avons été éliminés pendant une grande partie de la saison. Tout le monde continue de se battre, de rivaliser, de s’améliorer et de réaliser de grandes performances comme ce soir, c’est un grand sentiment. »

Pour les Packers et Jordan Love, rendez-vous dans la nuit de Samedi à 2h pour la rencontre les opposant aux 49ers de San Francisco, 1 seed de la NFC, au cours du Divisional Round.

Crédit: Kevin Jairaj-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires