Idriss Ramky, receveur des Grizzlys Catalans : « On gagne ensemble, on perd ensemble »

par 6 minutes de lecture
idriss ramky
par 6 minutes de lecture
Avant la rencontre qui opposera les leaders de la conférence B, les Blue Stars de Marseille, à leurs dauphins, les Grizzlys Catalans de Perpignan, TFA a échangé avec le receveur des Grizzlys, Idriss Ramky, actuel leader du championnat en yards réceptionnés.

The Free Agent : Bonjour Idriss, pour commencer peux-tu nous dire comment tu es arrivé au football américain ?

Idriss Ramky : J’ai commencé jeune à 12 – 13 ans à Reims. J’étais le seul jeune au club, ce qui fait que je m’entrainais avec les séniors à l’époque. Par la suite, j’ai ramené des amis qui petit à petit ont ramené des amis à eux et c’est comme ça que l’on a réussi à constituer une équipe jeune. De Reims, je suis parti au pôle France à Amiens où j’ai joué pendant trois avec les Spartiates et en équipe de France. J’ai ensuite eu l’opportunité d’aller aux Etats-Unis et de jouer au sein de l’Université de Palm Desert pendant trois années avant de rentrer en France.

TFA : En France, tu as rejoué deux ans avec les Spartiates avant le Covid puis tu as choisi les Grizzlys Catalans. Pourquoi ce choix ?

I.R. : Pour moi, la priorité était vraiment les études. Et le fait de rejoindre Perpignan me permettait d’intégrer l’université de Perpignan pour poursuivre mon parcours. Après j’avais aussi envie d’aller dans le sud… après trois ans en Californie du sud, revenir à Amiens c’était dur (Rires).

TFA : Concernant les Grizzlys justement, vous avez perdu le premier match de la saison face aux Argonautes (49 à 35) et puis finalement tout s’est bien enchainé ensuite ?

I.R. : Oui, on est une équipe jeune dans sa construction et finalement on a rapidement trouvé nos repères. Personnellement, j’ai été bluffé par le club. Quand je vois tout ce qui est fait et mis à disposition des joueurs que ce soit au niveau infrastructures ou partenariats, c’est incroyable. En plus, il y a eu un gros recrutement qui a été fait et on voit bien le projet sportif qu’il y a derrière tout ça. On possède un super groupe avec une super ambiance et c’est motivant de jouer dans ces conditions.

TFA : Vous êtes deuxièmes de la conférence B, l’objectif c’est le titre cette année ?

I.R. : Franchement, on prend les matchs les uns après les autres. Le football c’est vraiment ça. Notre objectif c’est déjà d’aller en playoffs. Vu l’expérience de notre équipe et étant donné que c’est notre première année tous ensembles, je pense que ce serait déjà top.

TFA : Ce week-end, vous affrontez les Blue Stars de Marseille, un vrai test en vue de la fin de saison ?

I.R. : Clairement ! C’est une très bonne équipe avec de très bons joueurs. Ce sera un vrai test et c’est toujours un plaisir de se confronter à une équipe difficile. Ce sera une bonne préparation pour la fin de saison.

TFA : Selon toi, qu’est-ce qui fait la force des Grizzlys Catalans ?

I.R. : Pour moi c’est notre groupe. On est pas une équipe de mercenaires. On a vraiment des joueurs qui s’inscrivent dans le projet et tout le monde veut apporter quelque chose au club, à tous les niveaux. On a un gros esprit d’équipe. On gagne ensemble, on perd ensemble.

Idriss Ramky

Idriss Ramky et Aymeric Guillemaud

TFA : Personnellement, tu fais une très bonne saison avec 56 réceptions, 885 yards (leader du championnat) et neuf touchdowns. Tout se passe bien ?

I.R. : Oui franchement la saison se passe très bien. J’espérais être dans le top 5 du championnat donc ça fait plaisir d’être en tête. Maintenant la saison n’est pas terminée, je sais que je dois continuer à bosser.

TFA : Avec ton coéquipier Sean Boswell, vous dominez le jeu aérien dans le championnat. Comment se passe la compétition entre vous ?

I.R. : Déjà, quand Sean est revenu il a marqué cinq touchdowns, il m’avait presque rattrapé en un match (Rires). Sinon, la compétition se passe très bien entre nous, on s’entend très bien. Même avec Aymeric Guillemaud qui est aussi dans le top 10 des receveurs, on s’entend super bien. Et ça donne trois options qui vont bien à notre quarterback.

TFA : Justement concernant ta connexion avec le quarterback Jake Purichia, comment vous la travaillez ?

I.R. : Y’a rien de magique, on travaille beaucoup ensemble. On fait des entrainements en plus des entrainements communs. Comme on a une très bonne entente dans le groupe, on va se retrouver et on va se faire des séances où il va lancer et moi réceptionner. Pour être un bon receveur, il faut capté une centaine de ballons par jour… donc on travaille beaucoup.

TFA : Parlons de ton jeu. Si tu devais décrire ce qui te caractérise, tu dirais quoi ?

I.R. : Je pense que c’est pas un aspect de mon jeu que je citerais mais plutôt mon éthique de travail, je travaille énormément. Certains joueurs ont un talent énorme et travaille peu mais moi je sais que je dois bosser et continuer à le faire. Je pense que c’est ce qui me caractérise avec le fait de ne jamais abandonner.

TFA : Quels sont tes objectifs à moyen terme ?

I.R. : La première chose c’est rester sur Perpignan, continuer avec les Grizzlys et obtenir mon Master. C’est vraiment ma priorité. Ensuite, si j’en ai l’opportunité, j’aimerais bien tester l’European League of Football plus tard.

TFA : On termine sur une note NFL. Suis-tu une équipe et des joueurs en particulier ?

I.R. : En équipe, j’ai toujours suivi les Los Angeles Chargers depuis l’époque avec LaDainian Tomlinson et Philip Rivers. Ensuite quand Cam Newton est arrivé en NFL, je suivais les Panthers car j’adore vraiment ce joueur. J’aime aussi beaucoup Keenan Allen, DK Metcalf et Michael Thomas à mon poste et pour le côté underdog, Hunter Renfrow. Ce joueur est vraiment surprenant.

TFA : Enfin, qu’est ce que l’on peut te souhaiter pour la fin de saison ?

I.R. : La santé ! Et de continuer à kiffer de jouer au football américain. Et pour la saison, une demie finale du championnat Elite serait géniale et pourquoi pas face aux Spartiates, mon ancien club.

Idriss Ramky sera présent sur les terrains de football ce week-end avec les Grizzlys Catalans. Le club de Perpignan accueillera le dimanche 8 mai à 13h00 les Blue Stars de Marseille au parc des sports de la ville.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires