Grady Jarrett sur le chemin du retour

par 6 minutes de lecture
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – Le defensive tackle Grady Jarrett, pilier du vestiaire des Falcons, est sur le chemin du retour en cette intersaison 2024. Il tente de revenir d’une blessure au ligaments croisés.

 

Il n’y pas qu’Aaron Rodgers qui lutte contre un longue blessure chez les trentenaires en NFL. À Atlanta, Grady Jarrett, doit traverser cette difficile épreuve à l’âge de 31 ans le tout avec un physique imposant. En pesant 138 kilos pour 1m83, la remise en forme est délicate.

 

Le 29 Octobre dernier, dans un match au demeurant banal, lorsque les Falcons affrontaient les Titans, l’offensive tackle Grady Jarrett se blessait. À première vue, la blessure est douloureuse mais ne semble pas si inquiétante que ça puisque le joueur de 31 ans peut plier le genou. Cette sensation restera même identique à froid, une fois la rencontre terminée, et on pense alors que ce n’est qu’une entorse bénigne.

Le lendemain matin, même son de cloche. Grady Jarrett prend sa voiture pour se rendre au centre des Falcons afin d’effectuer un IRM sur son genou.

Mais après 40 minutes de trajet et au moment de sortir de sa voiture, tout bascule. Le genou de Jarrett se bloque complètement et il comprend que le problème pourrait être très sérieux. « Donc je fais l’IRM […], et, je veux dire, je m’attendais à entendre des mauvaises nouvelles. » se remémore le principal intéressé.

Banco, ce sont les ligaments croisés et Jarrett peut faire une croix sur le reste de sa saison 2023 qui s’achèvera donc au beau milieu de l’Automne.

Pire, il faudra en plus supporter la longue guérison d’une telle blessure avec un tel physique. Le chemin sera long. « Chaque jour a juste été une autre force de motivation pour continuer de pousser, et de pousser encore.

Et je suis juste fier de moi, parce qu’à travers tout cela, je ne me suis pas accordé de m’apitoyer sur ce qu’il m’est arrivé ou de tomber dans une sorte de dépression ou quoi que ce soit. Parce que je savais que je devais travailler chaque jour. » confiait Grady Jarrett la semaine dernière lors du minicamp.

7 mois et demi plus tard, le retour est proche mais pas imminent. Jarrett n’a pour le moment participé à aucun des entraînements lors des OTAs ou du minicamp et s’est fixé la fin Juillet et le début des camps d’entraînements pour un retour à presque 100%.

« Les huit derniers mois ont été des mois de tentatives » disait-il, qualifiant toute cette épreuve comme un « défi et une révélation » avant de poursuivre, « J’ai comme le sentiment que j’avais besoin de ça à ce moment-là. Je veux dire, après avoir joué autant de temps, tu peux parfois avoir le sentiment que tu sais tout. Et donc c’est juste un rappel que personne n’est invincible. Chaque jour où tu peux marcher sur le terrain est un cadeau. Ça peut s’arrêter à tout moment. » concluait l’un des derniers survivants de l’épopée presque victorieuse des Falcons au Super Bowl LI, cruellement perdu face aux Patriots.

Un match où Jarrett avait d’ailleurs effectué 3 sacks, un record égalé pour un Super Bowl. Grady Jarrett est donc un grand joueur expérimenté, il entame cet été sa 10ème saison dans la meilleure ligue de football au monde dans sa franchise de toujours et a déjà été sélectionné deux fois au Pro Bowl en carrière (2019, 2020).

Mais lorsqu’il reviendra, beaucoup de choses auront changé dans le centre d’entraînement des Falcons.

En effet, entre temps, Raheem Morris est devenu l’entraîneur principal de cette équipe à la place d’Arthur Smith, bien que Morris ait déjà été un coach assistant chez les Falcons de 2015 à 2020, et que Jarrett a donc connu. « Je suis très reconnaissant de l’avoir ici et je crois qu’il est la bonne personne pour nous amener là où nous voulons être.

On veut jouer un football de champion ici mais ça ne vient pas comme ça. Ça vient en faisant les efforts chaque jour qui passe. » déclarait l’homme aux 26.5 sacks en carrière, désireux de retrouver les Playoffs. L’autre grande chose qui a changé est l’arrivée en grande pompes de Kirk Cousins (et de Penix Jr), même si cela ne le concerne pas directement, puisque Jarrett est un défenseur, mais tout de même, il ne sera pas le seul leader de tout un collectif pour cette saison à venir.

Un rôle de leader que Grady Jarrett n’hésite d’ailleurs pas à endosser de plus en plus au vu de son expérience avancée en NFL et de sa situation médicale actuelle, l’encouragent à passer plus de temps au bord du terrain.

« Cela me rend enthousiaste, être dans une position de leader, c’est quelque chose que je ne prends pas à la légère. […] Je pense que ma meilleure capacité de leadership est l’exemple. Être de retour sur le terrain et passer du temps avec eux [ses coéquipiers] va probablement être la meilleure façon de les amener dans la bonne direction. » observait Jarrett.

Cela tombe bien puisque les Falcons ont accueilli 3 joueurs de ligne défensive lors de la dernière Draft (Ruke Orhorhoro, Brandon Dorlus et Zion Logue). Trois joueurs dotés de « beaucoup de talent et de compétences » selon le natif d’Atlanta qui espère bien amener la ville de sa vie vers les sommets dans les années à venir.

 

Mandatory Credit: Dale Zanine-USA TODAY Sports

 

Nul ne doute en tout cas que Grady Jarrett attend avec impatience le 8 Septembre et la grande rentrée face aux Steelers. D’autant que dans une NFC Sud aussi faible, les Falcons pourraient avoir leur mot à dire cette saison.

 

© Brett Davis-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires