Flashback : Le NOLA No-call

par 3 minutes de lecture
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Suite de notre série Flashback consacrée aux meilleurs souvenirs de l’histoire des sports US. En ce 20 janvier, on reste en NFL avec un match récent disputé le 20 janvier 2019 entre les Saints et les Rams. Ce match restera célèbre pour une décision arbitrale des plus controversées.

La finale de Conférence NFC du championnat NFL 2018 fut le théâtre de l’une des décisions arbitrales qui aura le plus fait couler d’encre ces dernières années. Ce soir-là, les Saints de la Nouvelle-Orléans accueillent les Rams de Los Angeles pour décider qui aura l’honneur d’affronter les Patriots lors du Superbowl. Les deux équipes ont réalisé une très belle saison régulière qu’elles ont terminé toutes deux avec un bilan de 13 victoires et 3 défaites.

Le match est très disputée et les deux équipes sont encore au coude-à-coude, 20-20, alors qu’il ne reste que deux minutes au chronomètre. Les Saints sont en attaque et se font de plus en plus menaçant en s’approchant de la end-zone des Rams. Il reste alors 1 min 49 lorsque Drew Brees, l’emblématique quaterback de New Orleans, tente de trouver son receveur Lewis le long de la ligne de touche. Le défenseur des Rams, Nickell Robey-Coleman, ne se préoccupe pas du ballon et vient percuter le receveur des Saints avant que celui-ci ne puisse s’emparer du ballon.

Stupeur générale dans le Superdome de la Nouvelle-Orléans puisque les arbitres ne lancent aucun mouchoir de pénalité pour une action qui aurait du valoir une interférence de passe défensive. Cette décision sera lourde de conséquence puisque les Saints auraient pu récupérer une première tentative et « geler » le chronomètre avant de tenter un field goal à la dernière seconde. Au lieu de cela, les Saints marqueront trois points mais rendront le ballon avec plus d’une minute aux Rams. Un temps suffisant pour aller chercher un field goal qui enverra les deux équipes en prolongations. Lors de cette dernière, Drew Brees se fera intercepter et les Rams marqueront un field goal qui leur ouvrira les portes du Superbowl.

Cette décision, connue sous le nom de NOLA no-call, fera par la suite beaucoup débat. Les fans des Saints réclameront que le match soit rejoué et iront jusqu’à boycotter en masse le Superbowl de cette année. Les chiffres d’audience du Superbowl 2018 à la Nouvelle-Orléans seront les plus faibles de tout le pays. Mais cette erreur aura aussi permis de changer les règles du jeu puisque les coachs ont désormais le droit de demander une révision vidéo sur les interférences de passes offensives et défensives que celles-ci soient signalées ou non par les arbitres.

Rien ne dit que les Saints se seraient qualifiés si cette faute avait été signalée mais ce qui est certain c’est que presque tout le monde, Nickell Robey-Coleman inclus, reconnaîtra une erreur d’arbitrage manifeste. Seul Roger Goodell parlera d’une simple « erreur humaine » des arbitres.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires