Le Flash de la Courneuve cherchera à enchaîner dans le choc face aux Black Panthers

par 5 minutes de lecture
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

D1 Elite – Comme toutes les semaines de D1 Elite, TFA vous propose un focus sur l’affiche de la semaine. Pour cette semaine 2, présentation de la rencontre entre les Black Panthers et le Flash

Quoi de mieux qu’un choc entre le demi-finaliste et le tenant du titre de D1 Elite pour cette deuxième journée. Vainqueur à l’arrachée de son premier match la semaine dernière, le Flash se rendra à Thonon-les-Bains (coup d’envoi samedi 17 Février à 19h) pour un périlleux déplacement chez les Black Panthers.

1 : C’est le nombre de défaites en cumulé des Black Panthers et du Flash lors de la saison dernière (lorsque ce même Flash s’était incliné à Thonon-les-Bains lors de la dernière journée de saison régulière). Pour faire simple, ces deux équipes n’ont pas perdu le moindre match l’an dernier face à une autre équipe de la Conférence Nord. C’est donc un véritable choc auquel nous aurons droit ce samedi au stade Moynat.

Un Flash revanchard

Étant dans la même conférence, ces deux équipes se rencontrent deux fois par an. L’an dernier, les deux affrontements avaient été épiques et serrées entre ces deux poids lourds de la D1 Elite.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

D’abord, dans ce même stade Moynat à mi-saison, les deux formations s’étaient neutralisées au terme d’un match où les deux équipes s’étaient rendues coup pour coup. Croyant avoir fait le plus dur à l’entame du dernier quart-temps grâce à une avance de 7 points et un 14-0 en cours, les courneuviens avaient finalement vu les Black Panthers se reprendre pour arracher un match nul (14-14).

Nos deux protagonistes s’étaient à nouveau vus lors de la dernière journée de saison régulière qui faisait office d’une sorte de finale de conférence anticipée valant très cher. En effet, le vainqueur de cette rencontre (que les deux équipes abordaient chacune avec un bilan similaire de 8 victoires pour une égalité) se voyait non seulement exempté de tour de Wild Card mais bénéficiait aussi d’une demi-finale à la maison.

La première mi-temps sera cette fois nettement à l’avantage des hauts-savoyards qui rentraient aux vestiaires avec un score de 14-0 en leur faveur. Score qui était par ailleurs le même à l’entame du dernier quart-temps. Mais ce match avait fini par basculer dans le complètement fou dans cette dernière reprise.

Le Flash, poussé par son public avait réussi à recoller à 14-14 rapidement dans cet ultime quart-temps et semblait lancé vers cette première place de conférence Nord. Mais à 2 minutes 20 de la fin, un « quarterback sneak » (poussée du quarterback dans la endzone adverse) avait permis à l’équipe de Thonon-les-Bains d’arracher la première place.

Tout cela avait eu son importance en Playoffs puisque La Courneuve avait d’abord dû batailler face à Perpignan en Wild Card avant de devoir se rendre à Marseille pour la demi-finale. Demi-finale qui avait été fatale au Flash qui s’était incliné en fin de match. Qui sait, peut-être que cette défaite face aux Black Panthers et ce match de Playoffs en plus avaient coûté la finale aux Séquano-Dionysiens.

Le jeu au sol, nerf de la guerre

S’il y a bien un secteur sur lequel il faudra être attentif samedi soir, c’est bien le jeu au sol. Déjà, lors du dernier affrontement entre ces deux équipes que nous avons déjà évoqué plus haut, le jeu de course avait été déterminant. Effectivement, les Black Panthers avaient couru presque le double de yards par rapport au Flash (112 yards contre 66), tout en ayant eu recours au jeu de course 10 actions de moins que leurs adversaires.

Le Flash est une formation qui aime par ailleurs énormément s’appuyer sur le jeu au sol. La semaine dernière face aux Molosses, ils en ont eu recours 39 fois sur 62 actions totales pour un total de 246 yards. Un jeu de courses aussi varié puisque ce sont quatre différents joueurs qui ont pu porter le ballon au moins une fois la semaine dernière. Les deux principaux acteurs de ce jeu de course étant Pion François-Guilhem (27 portées) et Saint-Louis Judson (8 portées), tous deux auteurs d’un touchdown.

 

 

Mais La Courneuve exprime aussi quelques difficultés à défendre les courses. La semaine dernière, en seulement 20 actions au sol, les franciliens ont alloué 110 yards à l’adversaire, soit 6.6 yards par portée, probablement trop. Déjà lors du dernier affrontement entre ces deux équipes, le Flash avait encaissé en moyenne 5.89 yards par course contre 2.28 gagnés en attaque.

L’une des clés principales de ce match résidera donc dans la capacité de l’une des équipes à prendre le dessus sur l’autre dans ce secteur de jeu.

Victimes de la vague d’annulation de matchs la semaine dernière, les Black Panthers ont eu hâte de pouvoir enfin lancer leur campagne de défense de titre et devrait être plus prêt que jamais pour ce match.

Cette affiche est également celle choisie par la Fédération française de football américain pour cette deuxième journée de D1 Elite. Rendez-vous samedi 17 Février 19h.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires